Partagez | 
 

 [Faction] Fédération Terrienne Unie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fate
Admin
avatar

Messages : 1434
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: [Faction] Fédération Terrienne Unie   Mer 8 Mai - 16:57


Statuts et Fonctionnement politique de la Fédération Terrienne Unie (FTU)


La Fédération est l’une des plus pérennes des nations de l’Histoire Humaine. Elle a duré plus de 2 000 ans et connu une multitude de statuts au cours de son histoire. Au départ, elle était l’évolution naturelle de l’ONU, et constituait donc simplement en une organisation internationale chargée de gérer et d’organiser la colonisation spatiale pour le compte de l’Humanité. Elle servit néanmoins surtout à s’opposer aux pratiques de colonisations de plus en plus sauvages et barbares des Corporations. On nomma cet organisme la « Première Fédération ».

Il n’y eut pas de cassure propre et nette entre la Première et la Seconde Fédération. Elle devint très rapidement, un Etat puissant. Car, si, sur Terre, et dans le Système solaire, les quelques 260 pays qui en constituait les membres fondateurs continuaient d’exister, et de fonctionner selon d’anciens principes, avec leurs propres armées, et leurs propres régimes légaux, à l’extérieur du système solaire, la FTU était l’organisme administratif principal, et les citoyens de toutes les colonies situées sur des Exoplanètes, étaient d’abords citoyens de la FTU. Ainsi, la FTU évolua-t-elle en une Union Internationale, plus resserrée mais encore largement décentralisée. A cette époque apparut le statut de « République Terrienne Unie ». La « seconde Fédération » était ainsi un régime ambivalent dans lequel coexistait d’un côté un Etat Fédéral plutôt pauvre, et de l’autre, une coalition très souple d’Etats riches et développés sur Terre.

L’évolution continua ensuite vers une forme confédérale, la FTU admit alors une politique étrangère commune et une armée confédérale commune. Elle se dota d’une monnaie commune (le Crédit Galactique), et d’un exécutif chargé de ces trois domaines régaliens que sont l’armée, la création monétaire et la Diplomatie. C’est la « Troisième Fédération ».

Une fois les Corporations vaincues et réintégrées, la FTU prit enfin sa forme définitive et devint une fédération. Alors elle se dota d’institutions fortes : un parlement, un gouvernement et une haute cour de justice. Elle conserva pourtant une certaine logique de décentralisation, et créa trois statuts juridiques différenciés que nous étudierons dans ce texte. C’est la « quatrième Fédération »


Première Fédération (2125-2590)

Composantes



    Etats-Nations Terriens

La première Fédération est exclusivement composée d’Etats Nations, sur Terre, et encore, tous les Etats de la planète Terre n’en font-il pas partie au départ. Ces derniers jouissent d’une sérieuse indépendance et d’une liberté large de mouvement. Ils détiennent leurs propres armées souvent mieux équipées que les troupes de la FII (voire plus bas), leurs propres lois, et protègent leur citoyens et défendent leurs intérêt de la même manière que du temps de l’ONU. Dès lors, il est difficile de parler d’une quelconque forme d’unité des nations Terrienne, la FTU est d’ailleurs longuement baptisée « ONU » par les citoyens de la Terre, tout simplement parce que les changements qu’elle implique ne sont pas clairs du tout.

Institutions Principales



    Assemblée Générale (New York)

La FTU est dirigée, pour sa partie législative, par une assemblée Générale, dans laquelle chacune des nations membres envoie une délégation et dispose d’une voie. Dans les faits, l’Assemblée Générale de la FTU ne vote pas vraiment des lois, mais plutôt de grands projets de coopération internationale, comme des infrastructures, des projets de rapprochement commerciale, ou encore des financement de projets coloniaux (aux dernières heures de la Première Fédération, car au départ, ces projets naissent dans le monde privé).

    Conseil de Sécurité (Moscou)

Le Conseil de Sécurité de la Fédération a un peu perdu de son utilité. Face aux dangers qu’affronte l’humanité, la coopération internationale s’est en effet largement resserrée au point que même si les Etats Membres entretiennent leurs propres armées, elles sont devenues inutiles, car plus personne n’envisage d’action guerrière. Quelques révoltes ont bien donné lieu à des guerres asymétriques, mais sans plus de conséquences que cela. De plus, les Supercorporations qui colonisent à l’extérieure de la galaxie, ne dispose au début que de Forces Armées Embryonnaires que l’on ne saurait qualifier de performantes. Et les Etats ne pensent pas un jour être surclassés. Aux dernières heures de la Fédération, les Supercorporations sont devenues de telles puissances militaires que la FII et les armées nationales sont véritablement ridicules. Bref, le Conseil de Sécurité n’a jamais servi à rien … ou presque …

    Conseil Spatial et Colonial (Shanghai)

Le véritable organisme dirigeant de la Fédération, celui qui va prendre un ascendant phénoménal sur la politique mondiale, et devenir la véritable tête de la Fédération, est le conseil spatial et colonial. Au départ, ce dernier est composé de membres de supercorporations ayant obtenu leurs places par intrigue et manigances, ou, parfois, le plus légalement du monde, en arguant tout simplement auprès de leurs autorités nationales, qu’ils sont les plus qualifiés pour y siéger, car ils font partie de groupes industrielles ayant colonisé un grand nombre de planètes.

En effet, une explication s’impose ici. En dépit de ce que l’on pourrait croire les supercorporations « Metanationales », n’ont jamais constitué des Etats indépendants, reconnus comme tels en droit. Elles ont même toujours fait partie de la Fédération, et travaillé aussi bien avec elle que contre elle. Légalement, en effet, les mondes colonisés par une corporation Metanationale appartiennent à leur nation d’origine, et les colons qui vivent dessus sont soumis à la loi du-dit pays. Les conflits avec des corporations tentant de faire appliquer leurs propres lois sur leurs planètes se multiplièrent ainsi, aboutissant à d’effroyables tensions entre les instances de la Fédération et ces sociétés privées. Et la guerre de 3 351 à 3 429, est en fait, une guerre civile …

Le conseil Spatial et Colonial, bien qu’il représente des « Etats » peut ainsi être considéré comme « peuplé par les supercorporations » au moins jusqu’en 2 590, date à laquelle les projets Fédéraux publics de colonisation apparaissent. A partir de cette date, les principaux membres du Conseil sont les Etats-Unis, l’Union Européenne, la Chine, le Brésil, le Japon, l’Inde, la Russie et la République Réunifiée de Corée. Et très vite, ce sont ces Etats qui gouvernent le monde, et seront à l’origine de la création de la deuxième Fédération.

    Haute Cours Internationale de Justice (La Haye)

La Haute Cours Internationale de Justice, établie à La Haye, est une survivance de la Cour Eponyme crée au XXeme siècle. A la différence près qu’au lieu de gérer des conflits de Droit Pénal international, elle est désormais investie de missions beaucoup plus vastes. Son rôle principale se trouve ainsi être de pourchasser les Supercorporations qui ne respecteraient ni le droit international, ni le droit national. Hélas, elle ne dispose pas de Moyens suffisants, à sa création, pour remplir correctement ses missions.

Autres Institutions



    Force Internationale d'Interposition

La force internationale d’interposition, aussi appelée « F deux » est la seule force militaire spatiale de la Fédération. Il s’agit en fait de casques bleus revisités avec une plus grande liberté d’action. Désormais directement financés et recrutés au sein de la F deux (et non plus composés d’un agrégat de régiments issus d’armées nationales) les Forces de la F deux ont résolus la plupart des problèmes qui étaient ceux des casques bleus, pour devenir une véritable Force Armée de l’Humanité. Cependant, elle a toujours un très grave problème : son matériel est le plus onéreux au monde, et si elle disposera tout au long de l’Histoire de la Fédération, d’une flotte pour le moins intéressante, ses forces terrestres seront toujours ridicules. Les Etats membres de la Fédération ne souhaitant pas voir apparaître une force internationale qui jouisse d’une forte supériorité par rapport à la leur.

La F deux sera ainsi toujours une force de transport ou de projection, agissant aux côtés d’armées nationales, lui fournissant les effectifs numérique pour agir. Le problème de la F deux, c’est que ces effectifs nationaux deviendront de moins en moins efficaces à mesure que les supercorporations se doteront de véritables armées mercenaires, bien entrainées, et bien équipées. A la fin de l’Histoire de la Première Fédération, si la F deux est une réussite politique de coopération internationale, c’est un échec militaire. Surclassée par les supercorporations, elle est un symbole, rien de plus.



    Interpol

Interpol, le nom donné à la coopération policière internationale, fut de très loin l’organisation qui fonctionna le mieux dans toute l’Histoire de la Fédération. En fait, elle servit énormément les ambitions des huit Etats du Conseil Spatial et Colonial. Ces derniers savaient en effet depuis longtemps que les supercorporations constituaient une menace à la pérennité de la Fédération. La police internationale, au départ fondée sur une simple coopération entre les polices d’Etat, reçu ainsi, très tôt, de très importants subsides de ces Etats, au points que pendant un certain temps, ils furent même interdits d’actions sur le territoire d’autres Etats de la Fédération. Jusqu’à ce que ces derniers s’aperçoivent que le modèle économique qu’ils suivaient ne menace leur existence même.

Interpol devint alors une sorte de superpolice, composée de très bon agents, et d’excellents officiers, qui mit à jour un très grand nombre de scandales, et popularisa dans la population l’idée que des lois internationales, et un parlement mondial devait prendre la place de la Fédération dans son fonctionnement d’alors.

Interpol fonctionna par ailleurs jusqu’à la fin de la Fédération, et l’on conserva même son nom par respect pour l’efficacité et le courage de ses agents.

_________________
World by World, we will build an Empire.


Dernière édition par Fate le Mar 11 Avr - 14:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ds-pioneer.forumactif.com
Fate
Admin
avatar

Messages : 1434
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: [Faction] Fédération Terrienne Unie   Mar 11 Avr - 11:48

Seconde Fédération (2590-3353)

Composantes

    Etats Nations de la terre

La Seconde Fédération rassemblait alors tous les Etats Nations existant à la surface du globe terrestre, et certains Etats du système solaire, libérés de leurs supercorporations dirigeantes à la suite de faillite ou de révolution (Comme par exemple le Directorat de l’Olympus Month sur Mars : un vaste Etat composé de colonies troglodyte dans les entrailles de ce gigantesque volcan de 27 kilomètres de haut). Ces derniers avaient alors adopté le fonctionnement des Etats Nations terriens parce qu’il était le seul modèle existant, et suivait leur propre histoire, affirmant une certaine identité propre.
    Républiques Terriennes Unies

Les Républiques terriennes unies, quant à elles, sont en fait à considérer comme un seul ensemble d’Etat, s’exprimant toujours d’une seule et même voie à la tribune de l’Assemblée Générale. Très tôt, elles furent largement solidaires et appliquèrent la même ligne directrice : lutter contre les supercorporations, réduire leur influence, et faire triompher l’Etat de Droit partout dans les territoires humains. Etats démocratiques appliquant un fonctionnement assez proche de la République Fédérale d’Allemagne, les Républiques Terriennes Unies constituent en effet alors, le corps et l’âme de la Fédération, et était pilotées par les huits nations du Conseil Spatial et Colonial, desquelles elles étaient, en général, issues.
    Supercorporations

Pendant la seconde Fédération, les Supercorporations sont alors à considérer quasiment comme des Etats indépendants ou autonomes. De par leur poids, il fut en effet impossible à la Fédération de leur refuser le droit d’avoir des sièges et des voies à l’Assemblée Générale de la Fédération, sans quoi la Fédération n’aurait pu lancer de programme de colonisation spatiale. Pourtant, elles continuent de faire ce qu’elles veulent et refusent de reconnaître nombre de lois et de traités, bloquant parfois pendant très longtemps des négociations vitales pour la Fédération.

Institutions Principales

    Conseil de la Fédération (Epsilon Eridani)

Le Conseil de la Fédération n’est, au départ, pas un organisme officiel. Il s’agit d’une institution de coopération internationale, secrète, qui réunit au départ les Etats-Unis, l’Europe, le Brésil, l’Inde, le Japon, et la République Terrienne Unie d’Epsilon Eridani. Son objectif est exclusivement d’arriver à un consensus autour des grands problèmes de l’actualité de l’époque. Lorsque les autres Etats du Conseil Spatial et Colonial apprennent son éxistence, ils militent immédiatement pour le rejoindre, et le Conseil de la Fédération s’enrichira alors, ensuite, continuellement, de nouvelles Républiques Terriennes Unies.
En fait, il faut voir dans ce conseil un Etat, à part entière : la troisième fédération y est déjà en gestation. Car à mesure qu’il grandit et se développe, le Conseil a de plus en plus de mal à trouver une position commune. Mais pour éviter les travers d’une discussion laborieuse, il s’empresse de choisir des principes qui favorisent des prises de décision rapides : son but, est l’intégration de la Fédération en un seul Etat National, parce que le péril que représente les supercorporations, et les défis de la colonisation spatiale, sont tels, que l’Humanité ne peut continuer à les affronter comme elle l’a fait jusqu’alors.

Et le Conseil se dote donc rapidement d’un organe judiciaire, législatif et exécutif. Il développe vite une forte culture du consensus, car les décisions, malgré des choix fait pour être rapides, ne peuvent être imposées à des minorités trop puissantes : il faut préserver l’intégrité du Conseil.

Ne surestimez cependant pas le poids du conseil. Aussi nombreuses soient les institutions qui s’y trouvent, il est pauvre. Plus pauvre que la terre (malgré le fait que les huits superpuissances spatiales en fassent partie), et infiniment plus pauvres que les supercorporations. Mais le développement galopant de la colonisation spatiale en fera bientôt un monstre économique et militaire.
    Assemblée Générale (New York)

La seconde fédération voit la mort de l’Assemblée Générale. Pourquoi ? Parce que le Conseil de la Fédération se développe parallèlement. Ainsi, chacune des République Terrienne Unie fondée à l’extérieur du système solaire, se devait d’avoir un siège à l’assemblée générale. Et ces Républiques Terriennes Unies rejoignent, presque invariablement, le Conseil, qui a pour programme :
  • La lutte contre les Supercorporations, lesquelles ne cessent de tenter de spolier les possessions des RTU.
  • La colonisation spatiale intensive, laquelle est indispensable aux RTU pour assurer leur survie.
  • La Fédéralisation, c’est-à-dire le renforcement des lois imposés par l’Etat central aux Etats Fédérés, qui évitent les concurrences économiques entre Etat, et favorisent ainsi le développement de ces Etats pauvres et sans ressources.
Mécaniquement, et par un procédé que certains qualifieront de déloyal, le Conseil de la Fédération devient vite ultra-majoritaire à la tête de la Seconde Fédération. Pour autant, les Etats Terriens continuent de se comporter en Etats Indépendants jusqu’au début de la grande Course, en 3200.
    Conseil Spatial et Colonial (Shanghai)

Le conseil spatial et Colonial n’est désormais plus qu’un organisme qui supervise des décisions prises au sein du Conseil de la Fédération. C’est véritablement ce dernier qui pilote la politique de colonisation terrienne.
    Haute Cour Internationale de Justice (La Haye)

Aucune évolution notable depuis la Première Fédération.

Autres institutions


    FII

La FII reste, à cette époque, une force spatiale de combat conséquente, et redoutable. Le problème, c’est qu’elle tombe en désuétude et en inanition : elle ne défend pas les Républiques Terriennes Unies, essentiellement à cause du fait que ses troupes sont exclusivement composées de Terriens, et que les Etats du Conseil Spatial et Colonial ont cessé de la financer à la suite des oppositions régulières des autres membres de la Fédération à son fonctionnement. A cette époque, les supercorporations estiment alors que la Fédération est militairement faible.
    United States Space Navy, People’s Starfleet et Eurospace Command

L’échec militaire de cette grande armée Terrienne a en fait frappé au cœur trois des grandes puissances militaires de cette époque : les Etats-Unis, la Chine, et l’Union Européenne. Elles signent le Traité de Centauri et fondent l’Organisation du Traité de Centauri (CTO : Centauri Treaty Organization). Cette dernière est une alliance militaire de ces trois grandes puissances, qui lèvent immédiatement de massives forces armées, et renforcent fortement leur coopération. Ces armées sont très vite déclarées illégales par le Conseil de Sécurité, et l’Assemblée Générale, et c’est un petit coup d’état qui est conduit par les Etats-Unis pour changer la loi et légaliser la CTO. Ce sont, notamment, ces trois flottes, qui seront fortement renforcées, améliorées et continuellement mises à jours, qui deviendront le fer de lance de la Fédération. Elles parviendront ainsi, en 3 245, à imposer aux Supercorporations, la construction de bases militaires et de stations spatiales de l’OTC sur leurs mondes. En 3351, ce sont ces trois armées qui prendront la tête du conflit, jusqu’à la création, en 3382 de l’UEF, l’United Earth Force (qui donnera le préfixe UEFS que l’on retrouve encore aujourd’hui sur tous les vaisseaux de la Fédération … Contrairement à une idée répandue, qui lui fait signifier « United Earth Federation Ship », il signifie bien « United Earth Force Ship »).


_________________
World by World, we will build an Empire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ds-pioneer.forumactif.com
Fate
Admin
avatar

Messages : 1434
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: [Faction] Fédération Terrienne Unie   Mar 11 Avr - 13:28


Troisième Fédération (3 353-3 620)

Composantes


    Républiques Terriennes Unies

La principale avancée de la Troisième Fédération, réside en fait dans l’apparition de LA République Terrienne Unie (Appelée République Fédérale de la Terre, pour ne pas la confondre avec le terme générique de RTU). Cette dernière est fondée en 3 590, bien après la guerre des corporations, et marque l’aboutissement d’un très long processus d’unification régionale. A cette époque, les Républiques Terriennes Unies sont le seul et unique statut juridique que peuvent avoir les différents Etats qui composent la Fédération à travers toute la galaxie.

Notons néanmoins qu’avant la RFT, l’Union Terrienne, qui rassemblait alors la Chine, la Corée, le Japon, le Brésil, l’Inde, L’Union Européenne, les Etats-Unis et la Russie s’était déjà constituée en un seul et même Etat en 3 354.

Institutions Principales


    Conseil de la Fédération (Epsilon Eridani)

La principale évolution de la Fédération, a lieu en 3 353, alors que la Fédération est en proie à une guerre civile qui l’oppose aux Confédération. Les troupes de la CTO conduisent alors l’invasion de la Terre elle-même, sans rencontrer de résistance. Elles sont accueillies en libératrice dans de nombreux pays, et nationalisent l’ensemble des possessions des supercorporations sur terre, qu’elles fassent partie, ou non de l’Alliance des Corporations, contre laquelle la CTO combat. Elles investissent également le siège de l’Assemblée Générale de la FTU et en expulsent les supercorporations, incarcèrent leurs représentants et proclament la fusion de l’Assemblée Générale et du Conseil sous les applaudissements de l’assistance. Dans les faits, il faut néanmoins se rappeler que sur les 5 000 personnes dans la salle, seule 260 représentent la Terre, et au moins 3 000 d’entre elles ont intimé l’ordre aux troupes de la CTO de conduire cette opération. Quant aux autres, il s’agit des supercorporations. Ce sont des ennemies, et leur avis importe peu.

La troisième Fédération naît donc bien par un coup d’état. Un coup d’Etat du Conseil de la Fédération sur les institutions légitimes de l’ONU. Beaucoup d’Historiens estiment aujourd’hui qu’il n’aurait pas été nécessaire de forcer la main aux Etats Terriens pour qu’ils finissent, dix ans plus tard, par reconnaître la seule légitimité du Conseil, et que ce coup d’état n’était pas nécessaire. Mais dans les faits, la Fédération est en guerre, et ni l’UE, ni la Chine, ni les Etats-Unis ne s’encombrent de considérations de ce genre quand les flottes de l’Alliance des Corporations ravagent le secteur Sirius.

Ainsi, après ce coup d’Etat, c’est le Conseil de la Fédération qui devient la seule institution dirigeante de toute la Fédération. Ce dernier est alors le tout premier parlement de la Fédération, et parlement qui mérite son nom. Car contrairement à l’assemblée générale, dont les membres siégeant étaient des diplomates nommés par leurs gouvernements, les membres du Conseil de la Fédération sont des députés élus par le peuple. Mais, trop nombreux pour parvenir à un accord régulièrement, ils devront régulièrement se limiter à des domaines de décisions très régaliens, laissant les politiques sociales à des initiatives régionales.
    Gouvernement Général (Terre)

Après ce coup d’Etat de la CTO, il faut attendre dix ans encore pour que le Conseil Colonial et Spatial dépose sa démission, et cesse d’assumer le gouvernement par intérim de la Fédération. Ce gouvernement, bien qu’il fût critiqué à l’époque, est néanmoins aujourd’hui considéré comme légitime, puisqu’il fallut dix ans pour chasser les flottes de l’Alliance des Corporations du Secteur Sirius.

Après cela, un gouvernement central sera élu par le Conseil de la Fédération, et gérera principalement la Diplomatie, l’Armée, et les politiques monétaires. Il aura peut de missions annexes, ces dernières étant souvent déléguées aux Etats fédérés. La Fédération est alors plus une confédération qu’une fédération.
    Banque Centrale Fédérale (Aldébaran)

Crée vers 3 500, elle est symptomatique puisqu’elle causa, jusqu’en 3 620, de graves soucis économiques, en privant les républiques Terriennes unies du volet monétaire de leurs politiques d’Etat. A cette époque, c’était clairement un axiome libéral qui présidait au fonctionnement de la Fédération. Néanmoins, la grande avancée que permit la BCF, fut la création d’une monnaie commune, stable, qui garantissait aux investisseurs une visibilité à long terme. Hélas, elle n’encouragea pas le développement des Etats les plus pauvres.
    Cour suprême de justice (Sirius)

L’apparition d’une constitution étendit rapidement les prérogatives de la cour internationale de justice de la Haye a la vérification de la constitutionnalité des lois.
    United Earth Force (Centauri)

Avec la guerre en cours entre les Forces de la Fédération, représentées par quatre armées : l’Armée Américaine, Européenne, et Chinoise, ainsi que la F II, contre les Forces de l’Alliance des Corporations, mieux équipées et coordonnées en une seule armée, la nécessité de se réorganiser pour faire front fait vite son apparition. C’est ainsi qu’en 3 355 est créé l’UEF, United Earth Force, qui fédère les ressources de toutes ces forces armées, et prévoie l’intégration progressive d’un seul modèle militaire. Il faudra cependant attendre 3 400 pour que l’UEF soit opérationnelle. Ce qui ne l’empêche pas de rencontrer un certain nombre de succès contre les troupes Corporatistes dès 3 365, date ou le dernier monde du secteur Sirius est libéré, et où les Forces de l’Alliance des Corporations sont définitivement boutés hors du cœur de la Fédération, pour ne plus jamais pouvoir y retourner.

_________________
World by World, we will build an Empire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ds-pioneer.forumactif.com
Fate
Admin
avatar

Messages : 1434
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: [Faction] Fédération Terrienne Unie   Mar 11 Avr - 13:30

Quatrième Fédération (3 621-4 300)

Composantes



    Républiques Terriennes Unies

Les Républiques Terriennes Unies sont le statut général de la Société Galactique.

La République Terrienne Unie est extrêmement contraignante à l’égard de l’Etat membre, elle l’oblige à suivre le droit général de la Fédération, à démanteler son armée, et à accueillir les forces de la FTU sur son sol … Mais elle octroie aussi quelques droits :

  • Les RTU sont libres de nommer leurs chefs d’Etats comme elles l’entendent.
  • Les RTU sont libres de décider elles-mêmes de la manière dont elles prennent leurs décisions (le plus souvent il s’agissait de Démocraties).
  • Les RTU régissent leurs politiques économiques locales, leurs politiques culturelles, une partie des politiques d’éducation, et une partie de la politique de santé. En contrepartie de cette liberté, elles doivent cependant reverser un lourd impôt à l’Etat central (indexé sur leur PIB).
  • Les RTU ont le droit d’élire un député au parlement régional pour chaque 10 milliards d’habitants sur leur sol (la Terre elle-même disposait de plus de 100 députés !), avec un minimum de 1 député par République.
  • Il est très rare que les RTU gouvernent une seule planète. En règle générale, elles s’étendent sur toute une constellation …

Les trois Républiques les plus puissantes de la Galaxie étaient :

  • Le District Terrien Uni (l’ancienne RFT) du système solaire (ou était établie la capitale)
  • La République Terrienne Unie du Secteur Sirius
  • La République Terrienne Unie de la Couronne.

A elles seules, ces trois Républiques totalisaient plus de 30% de la population Galactique ! Quasiment tous les dirigeants de la FTU sont issus de l’une de ces trois Républiques. Elles sont connues comme étant un bastion du Parti Fédéraliste, de centre gauche, qui promouvait notamment l’accélération du processus d’intégration des Etats Fédérés. Souvent taxées d’impérialistes, la plupart des attaques contre la « FTU » sont, en réalité, des attaques concentrées contre les « Trois Républiques ».



    Colonies Fédérales

Le Statut le plus intégré de la FTU est la colonie Fédérale. En fait, il s’agit d’un statut politique transitoire. Les Colonies Fédérales sont toutes dirigées par un gouverneur, directement nommé par l’exécutif de la Fédération. Elles n’ont pas de droits politiques, et dépendent directement du Président de la Fédération. Comme on l’a dit, il s’agit cependant de statuts transitoires, et non permanents. En règle générale, les colonies Fédérales deviennent ensuite des Républiques Terriennes Unies.

La plupart du temps, les colonies Fédérales sont instaurées à la suite de décisions de colonisation prises par le Parlement de la Fédération, ou, (et c’est le cas le plus régulier) à l’initiative de colonisation de l’une des « Trois Républiques » sus-citées. En effet, à l’inverse, les initiatives de colonisation provenant des autres Républiques Terriennes Unies, concernent généralement leur propre territoire.

L’important est en effet de savoir que ce sont les colonies qui choisissent elles-mêmes leurs statuts politiques (par référendum généralement). Il ne s’agit donc pas de statuts contraints !

Institutions Principales



    L'Etat Central

Il a peu, ou pas évoluer depuis la troisième Fédération. Il fonctionne en effet exactement de la même manière. A la différence près que la galaxie comptant plus d’un million de colonies, on ne peut désormais plus le considérer comme une Fédération, mais comme une Fédération de Fédération. C’est ainsi d’avantage une institution internationale massive destinée à préserver la paix et l’indépendance dans la Galaxie. Elle porte et revendique l’héritage de deux millénaires d’histoire, mais n’est guère plus habité par l’Esprit de la FTU des origines. Cet esprit-là, on le retrouve notamment au sein des trois républiques et de la Région de la Grande Couronne.

    Les Régions

Elles sont assez nombreuses, et regroupent plusieurs milliers de Républiques Terriennes Unies. En fait, il s’agit véritablement de sous-Etats, dotés de gouvernement centraux, de parlements, et mêmes d’institutions monétaires qui leurs permettent de disposer à nouveau de la manette des politiques monétaires pour piloter leur économie. Chacun de ces sous-etat est organisé de la même manière et constitue en règle générale un régime démocratique. Mais bien souvent, l’UEF n’est pas la seule armée sur laquelle ils se reposent, et l’on rencontre ainsi des armées Républicaines locales, ou des troupes de mercenaires engagés par certains des Etats de la Fédération. Seule les régions de la Grande Couronne (RTU de la Couronne, Bras d’Orion, Noyau galactique et secteur Sirius), n’entretiennent pas d’armée, tout simplement parce que l’UEF est leur armée.

Il faut donc d’avantage percevoir la galaxie à la fin de l’humanité comme un agrégat de très grands Etats fédéraux, sous la protection d’un seul, sortes d’Etats Unis d’Amérique du futur, car oui, le Monde en l’an 4 000 ne fonctionne pas de manière si différente que cela du nôtre, celui de l’an 2 000 …

_________________
World by World, we will build an Empire.


Dernière édition par Fate le Mar 11 Avr - 14:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ds-pioneer.forumactif.com
Fate
Admin
avatar

Messages : 1434
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: [Faction] Fédération Terrienne Unie   Mar 11 Avr - 13:39

Vestiges de la Fédération (4 300 – Nos jours)

Composantes

    Flotte Nomade

La Flotte Nomade est la principale composante des vestiges de la Fédération. Il s’agit d’une gigantesque flotte rassemblant près de 14 000 vaisseaux civils et militaires, et livrant une série de raids et de pillages sur les mondes occupés par les Xenos. Ils s’efforcent d’y libérer des prisonniers, de rassembler des ressources, et ainsi de préserver leur survie. Bien décidé à n’abandonner le combat que lorsque le dernier des leurs sera tombé, la Flotte Nomade est la plus puissante flotte de guerre de la Voie Lactée. Même les Xenos redoutent sa puissance de feu, et elle est leur pire cauchemar.


    Seigneurs de guerre et "Collabos"

Les Seigneurs de Guerre, ancien généraux mercenaires et membres de l’UEF, sont le second élément des vestiges de la Fédération. Il s’agit de petites flottes, souvent établies à partir de station spatiales, qui sont parvenues à se tailler de petits royaumes ou de petits territoires au sein de l’Empire Xenos. Ces derniers sont en règle générale engagés dans une guerre perpétuelle et ne survivent pas plus d’une vie d’homme : c’est le génie d’un chef qui permet à ces mini-Etat de se maintenir. Lorsque le chef meurt, ces mini-états meurent avec lui.

Parmi ces seigneurs de guerre, existent certains états qui ont duré plus longtemps, et durent encore aujourd’hui. Les résistants les appellent « Collabos », les autres en font des sauveurs réalistes. Car leurs chefs ont tout simplement signer un traité de paix et de vassalité aux Xenos échangeant ainsi leur indépendance contre la paix et l’assurance de pouvoir vivre en liberté.
    Fuyards

Les fuyards comme les appellent les résistants, ceux qui ont fui la Voie Lactée, se sont dispersés dans des milliers de galaxies différentes, aux quatre coins de l’univers. Ils rencontreront très certainement des races indigènes dans les galaxies qu’ils coloniseront, et certains d’entre eux créeront certainement des rejetons de la FTU dans d’autres espaces. Certains d’entre eux, en New Eden, caressent ce rêve. Mais beaucoup s’y opposent aussi farouchement. La refondation d’une Fédération en New Eden sera très certainement la cause de guerres et de conflits intenses dans les prochains siècles.

Institutions Principales


    Amirauté

L’Amirauté de la Flotte Nomade est la dernière institution qui reste au sein de la FTU. Il s’agit en fait du rôle d’Amiral de la flotte, qui se transfère selon une liste de succession soigneusement établie aux officiers subalterne à la mort de l’Amiral en Chef. Ce dernier règne en despote sur la flotte, car la Fédération est en guerre. Et une fédération en guerre ne peut être démocratique …

_________________
World by World, we will build an Empire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ds-pioneer.forumactif.com
Fate
Admin
avatar

Messages : 1434
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: [Faction] Fédération Terrienne Unie   Mar 11 Avr - 14:37

A jour.

_________________
World by World, we will build an Empire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ds-pioneer.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Faction] Fédération Terrienne Unie   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Faction] Fédération Terrienne Unie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tuto haradrim, opération désert
» Salle d'opération section civile
» Votre fédération 2011.
» Ambassade de la Confédération du Rhin {LCR}
» L'Opération d'Opium pour sa dysplasie ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deep Space Pioneer :: Pages Indispensables :: Encyclopédie-
Sauter vers: