Partagez | 
 

 Acordiassage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rép. de Munto Cordia

avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 14/12/2010

MessageSujet: Acordiassage   Lun 17 Avr - 21:30

Acordiassage

[Dina] C'est comme ça qu'on dit non ? Fit la Telaari en se tournant vers le pilote de la petite navette qui filait maintenant à bonne allure vers la planète, circularisant progressivement une orbite de plus en plus réduite.
[Pilote] Je sais pas madame. C'est vous qui commandez après tout.
[Sdt. Rivalz] C'est p'têt la p'tite dame qui commande, mais moi je suis d'avis de garder "Atterrissage". C'est quand même moins moche.
[Dina] Beeeh ... Moche vous-même Rivalz ! On disait bien alunissage pour un atterrissage sur la lune non ?
[Sdt. Rivalz]  Oui. Mais on disait aussi atterrissage pour toute les autres planètes de la Fédération.
[Pilote] Peu importe, préparez-vous pour la descente. On entre dans l'atmosphère. Allez vous installer.

Dina et l'équipe de Marines hocha la tête puis alla s'asseoir sur l'un des sièges munis de ceintures de sécurité de la navette. Les thrusters de contrôle de l'assiette de cette dernière la positionnèrent alors parallèlement à la surface, puis redressèrent lentement le nez de l'appareil pour engager la descente. Le bouclier calorifique ventral encaissa aussitôt le plus gros des frottements qui marquaient l'entrée atmosphérique de l'appareil, et bientôt, la navette fila dans l'atmosphère supérieur de Munto Cordia, expédiant derrière elle des volutes d'air incandescent. A l'intérieur, le vaisseau tremblait de toutes ses taules, tandis qu'à l'extérieur, il descendait lentement vers la surface, perdant progressivement de la vitesse avec les frottements de l'air.

[Pilote] Vitesse au sol, 1200 mètres par seconde ... 1100 ... 1000 ... 900 ... 800 ... 700 ... 600 ...

La température à bord commença à redescendre, tandis que le vaisseau stabilisait une trajectoire de chute relativement rectiligne. Le pilote activa les ailes à géométrie variable de l'appareil pour augmenter la portance de ce dernier, puis, avec un claquement sonore, les propulseurs de vol atmosphérique s'activèrent, redonnant à ce dernier le contrôle de son appareil.

[Pilote] Et voilà ! Tout en douceur !
[Dina] Contactez les autres équipages pour la checklist.
[Pilote] C'est parti. Vaudou trois un à Vaudou Squadron, répondez.
[Vaudou 3-2] 3-2 pour 3-1. On est là chef. Tout va bien de notre côté. L'entrée en atmosphère s'est parfaitement déroulée, et la navette vole comme un petit moineau. On vous suit.
[Vaudou 3-3] Pareil chez nous 3-1. Tout va bien. On vous suit. Les chasseurs de l'escadron Arawakk volent juste dernière nous et tout a l'air de bien se passer pour eux.
[Arrawakk Leader] Arrawakk Leader à Vaudou 3-1. R.A.S. Entrée atmosphérique parfaite. On engage le survol pour repérer le site d'atterrissage. Bonne promenade les gars.

Dina, ayant reçu confirmation que plus aucune perturbation n'était à craindre, se releva donc pour marcher en direction du poste de pilotage. Elle s'installa derrière le pilote et scruta la vue du ciel de leur nouveau monde qui s'offraient à elle. Ils étaient encore à trente kilomètres d'altitude. Mais déjà les vastes plaines, les forêts, et les petites collines de Munto Cordia lui offraient une vue magnifique. La planète ne comptait pas de mers, ou d'océans. Uniquement une grande plaine qu'une large forêt coupait en deux. Mais en revanche, elle comptait de très nombreuses rivières, et tout un glacis de lacs qui miroitaient depuis l'orbite. La vue était réellement magnifique.

[Dina] Je mettrais ma maison là, fit-elle, en pointant une petite péninsule qui s'étendait à travers un lac.
[Pilote] Le capitaine est d'accord ?
[Dina] Chez nous, ce sont les femmes qui prennent ce genre de décisions.
[Pilote] Oh ! J'vous rassure, chez nous aussi. monsieur n'est pas d'accord, il peut y avoir de l'eau dans le gaz.
[Dina] Qu'il essaie un peu, juste pour voir.

La mission d'exploration de Munto Cordia comprenait deux volets : le premier, avec des forces aériennes : l'escadron Arawakk (du nom d'un prédateur aérien de Derylion), devrait reconnaitre une région comprenant trois grands lacs, séparés par de fins isthmes de terre, ou les urbanistes de la flotte étaient déjà en train de construire la future capitale planétaire. Le second, constitué des trois équipes Vaudou, comprenant chacune six marines et un rover (il s'agissait en fait de Véhicules Blindés de Combat d'Infanterie (VBCI), sur lesquels divers ustensiles de relevés matériels ont été intégrés) devrait mener diverses opérations dans des régions très éloignées de la colonies, pour une mission d'exploration d'une durée totale d'un an, visant à étudier le sol et les ressources de la région. Le camp de base serait monter bien plus au nord, et régulièrement relevé pendant toute la durée de la mission. Et on avait même prévu de décharger une demi-douzaine d'hélicoptères lorsqu'elle prendrait de l'ampleur, et d'y affecter un régiment entier de marines. Mais pour l'heure, elle comptait dix-huit hommes et trois rovers, pour une mission de six semaines à laquelle Dina s'était jointe. Objectif : évaluations atmosphériques élémentaires, relevés de la faune et de la flore, et installation du camp de base de la mission d'exploration.

Les trois navettes filèrent donc à bonne vitesse vers le sol, jusqu'à repérer un point ou la végétation était suffisamment éparse pour pouvoir se poser. Elles activèrent alors leurs dispositifs d'atterrissage verticale, et descendirent doucement vers le sol avant d’atterrir en douceur. Quelques instants plus tard, les soutes arrières s'ouvraient, et les infanteries mécanisées étaient déployées, tandis que les hommes se ruaient à l'extérieur pour initier les opérations. Les respirateurs étaient encore de mise pour le moment, vu les risques qui pouvaient exister dans l'atmosphère de la planète.

Et ainsi débuta une mission d'exploration qui allait durer un an. Toutefois, sitôt que la confirmation que l'atmosphère était respirable arriverait, les équipes de colonisation se déploieraient à leur tour pour fonder la première colonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fate
Admin
avatar

Messages : 1434
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: Acordiassage   Mar 18 Avr - 6:25

Grandes plaines de Cordia :
Résultat de l'exploration

Spoiler:
 

Après quatre mois d'exploration, les trois escouades deviennent vite trois régiments de soldats. Puis trois divisions. Les premiers rapports tombent alors rapidement :
  • 2 Gisements de Biomasse
  • 2 Gisement de H2O
  • 1 Gisement de combustibles fossiles

_________________
World by World, we will build an Empire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ds-pioneer.forumactif.com
 
Acordiassage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deep Space Pioneer :: Section de jeu [Humanité] :: Affaires d'Etat :: République de Munto Cordia-
Sauter vers: