Partagez | 
 

 Au delà du trou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Programme Perenity

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Au delà du trou   Lun 17 Avr - 15:38


« Tenson ? »
« Oui ? »
« Près à donner le signal de sortie ? »
« Pas de suite Vice-Amiral, nous attendrons encore quelques minutes. »
« Les moteurs surchauffent vice-amiral ! »
« Tenson ? »
« Pas encore, on est encore trop proche du trou, on risque de se retrouver piéger dans une seule particule ! »
« Bordel ! Les vaisseaux ne vont pas supporter indéfiniment ça ! »

James Kollins commençait à presser le responsable du programme, leur départ de la voie lactée fut plus calme que l'on aurait put s'y attendre, mais désormais les vaisseaux semblaient avoir un certain mal à tenir le phaseur. Sur la passerelle du UEFS Houston les officiers aboyaient des ordres pour forcer les enseignes à rester en place. Kollins jeta un coup d'oeil par la verrière, ils étaient au cœur d'une immense bulle noir, l'on ne pouvait simplement que se fier aux dires du directeur.

« Qu'est-ce qui se passe ? Les vaisseaux ne sont pas sensés tenir ce réacteur ? »

« Les vaisseaux sont à peine préparés, le programme n'a pas été mené à sa fin ! De plus l'UEFS Syracuse est encore endommagé suite à la dernière bataille ! »
« Vice-Amiral, message des vaisseaux réfugiés, les réfugiés pressent pour sortir de la bulle, ils craignent les secousses, ça s'agite là-bas ! »
« Saloperies de trouillards... Ordonnez au capitaine de l'appareil de maintenir la populace au pas, on va bientôt sortir de là. Hein Tenson ? »
« Oui... D'ici quelques minutes en théorie. »
« En théorie ? Comment ça en théorie ? »
« Ecoutez Kollins, c'est le premier saut que j'effectue en phaseur quantique aussi, tout ce que j'en sais c'est ce qui m'a été dit ! »
« Bordel... Préparer vous à donner le top Tenson, commandant, prévenez les vaisseaux s'agitant qu'en cas de problème pour protéger l'intégrité de la bulle nous n'hésiterons pas à les abattre. »
« Vous ne pouvez pas j.. »
« Pas le choix des fois. »
« On ne sait pas ce que l'armement causerait dans la bulle, c'est trop dangereux ! »
« Alors magnez-vous de nous tirer de là Tenson ! »

Kollins se retourna en aboyant son ordre, laissant le directeur gérer le timing, il se déplaça jusqu'à la salle des transmissions depuis laquelle il se préparait à annoncer la réussite, ou l'échec de la première étape du programme Perenity. Après quelques minutes, un bruit assourdissant. Des étoiles revinrent par les hublots. Tenson les avaient menés au bon endroit. Kollins souffla avant d'appuyer sur l'interrupteur lançant un message à la flotte du programme Perenity.

« Messieurs. Nous avons passer la première étape. A tous les commandants, je veux un rapport de l'état des flottilles, s'il manque des vaisseaux ou s'il y a des dommages. Commandant Galos, préparez votre flottille pour une analyse de l'endroit où on est tombé. Commandant Steran, calmez-moi ces foutus réfugiés. Ma flottille restera en position pour coordonner les actions. Et vous Askov, patrouillez-moi les environs. Je veux savoir s'il y autre chose que nous dans les parages, qu'importe ce que c'est. »


Kollins observa sa table holographique montrer les mouvements de flotte. Chaque commandant avait un vaisseau militaire et un groupe de civil sous son commandement, les militaires ayant largement le pouvoir suite à la prise de pouvoir de Kollins pour le programme Perenity. Le Vice-Amiral se redressa et retourna sur le pont, saluant Tenson d'un simple avis de tête, sans plus le féliciter pour quoi que ce soit.

« Capitaine, préparez à diffuser un message sur toutes les fréquences humaines des environs, voyons si quelque chose nous reçoit. »
« Bien Vice-Amiral. »

James Kollins se décala jusqu'à se trouver devant l'objectif de l'appareil, dans le même temps le reste du convoi se détachait. Kollins se mit bien droit, les mains dans le dos avant de prendre la parole.

« A tous ceux recevant ce message. Je suis le Vice-Amiral James Kollins de la 51e flotte de la Fédération Terrienne Unie. A tous ceux recevant ce message, je vous invite à vous faire connaître. A tous ceux recevant ce message, je vous invite à ne jamais oublier ce que vous avez put voir au delà de ce trou. J'ignore si quelque recevra ce message, mais si nous avons put arriver ici, alors d'autres ont put le faire. A tous ceux recevant ce message. Je vous invite à garder au fond de vous une rancœur contre ceux qui ont pris nos mondes. Je vous invite à n'abandonner sous aucun prétexte l'esprit de revanche qui doit aujourd'hui être le notre. »

La transmission se coupa. Kollins fit un pas en arrière et donna le signal. Une balise d'urgence fut lâchée par l'UEFS Houston, diffusant ce message qui, probablement, ne trouverait jamais d'oreilles, mais qui avait au moins le mérite d'être donné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fate
Admin
avatar

Messages : 1434
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: Au delà du trou   Lun 17 Avr - 22:18

PIRATE SCUM !

[Capitaine de la Voile Sanglante] OOOOOH !! Mais quelle jolie proie ! Allez les gars ! Allons-y ! J'ai bien envie de me capturer un petit croiseur moi !

Sitôt que la flotte du programme Perenity sort du rayon d'attraction du trou noir, les sirènes d'alarme des postes de combat de la flotte Fédérale se mettent à hurler dans tout les sens, et les lumières diminuent pour passer en éclairage de combat. Un éclat ardent se répand sur tout les postes de commandement, alors que les écrans revèlent la menace en approche : trois frégates pirates de classe "Awfull" : des cargos modifiés en appareils de combat, filent à toute allure sur une trajectoire d'interception avec l'arrière de la flotte.

En temps normal, ces bâtiments ne constitueraient en aucun cas une menace pour les unités militaires de la Flotte de la Fédération. Mais dans le cas présent, ils ont surgit d'un nuage de gaz opaque et filent à grande vitesse vers le convoi. Les bâtiments de la flotte sont trop dispersés pour intervenir tous en même temps, et seul un croiseur léger New York (le Washington) peut leur faire face pour le moment.

Quand à leur distance : ils sont à moins de dix kilomètres, et filent à très grande vitesse vers les bâtiments du convoi. Hors, le problème avec les frégates Awfull, c'est qu'à cette distance, elles seraient tout à fait en mesure de larguer leurs équipes d'assaut, et de s'emparer d'un croiseur avant même que le reste de la flotte ne puisse réagir. Leur armement en revanche, ne représente pas une menace. Et elles pourraient toutefois ensuite se volatiliser dans la nature avec leur prise ... Elles filent pour se ruer au contact du bâtiment militaire. Dans quelques secondes, il ne pourra plus user de son armement principal pour se défendre !

Sacré comité d'accueil pour l'Amiral Kollins !

Engagement d'une bataille. C'est un round d'initiative pour l'instant. Donc un seul de tes croiseur peut agir, et il ne dispose que d'une seule action. Pour ce qui est du reste de ta flotte, je te préviendrai quand de nouveaux bâtiments pourront engager le combat. (Tu auras, en revanche, deux actions avec ton croiseur dès le prochain tour).

Pour le message : si tu souhaites avoir une conversation éventuelle avec des joueurs, je te conseilles de recourir plutôt à la section diplomatie.

J'ai pris bonne note du drop de ta balise du reste.

_________________
World by World, we will build an Empire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ds-pioneer.forumactif.com
Programme Perenity

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Re: Au delà du trou   Mar 18 Avr - 11:12


« Vice-Amiral, communication en provenance du Washington ! »
« Passez-le moi. »
« Vice-Amiral, multiples vaisseaux d'assaut en approche, ils semblent hostile. J'engage une manœuvre offensive. »
« Objectif ennemi ? »
« Vaisseau d'abordage, sans doute s'emparer du vaisseau monsieur. »
« Opérez une manœuvre de dégagement Commandant, rapprochez-vous du Houston. Faites bloc avec les vaisseaux civil derrière vous. »
« Kollins vous n'allez pas... »
« Les pirates ne sont pas con ils ne vont pas sacrifier leurs navettes sur les civils. Commandant, mettez moi en ligne avec les autres bâtiments. »
« Oui monsieur. »


Le Vice-Amiral rentra dans la salle de conférence, sur la table holographique les différents éléments présents apparaissaient, avec les vaisseaux chargeant visiblement le croiseur léger. Au moins il y avait la certitude qu'ils n'étaient pas seul de ce côté du trou noir. Mais bordel, des pirates... Sur tous les habitants de la Voie Lactée, pourquoi seul les pires d'entre eux passent par ici. Le Vice-Amiral place ses mains sur la table en fixant les environs avant de prendre la parole.


« Commandant, revenez vers le Houston avec votre flottille, ramenez le Francfort à portée également, nous ferons route vers vous pour vous rejoindre au plus vite. Galos, ramenez le Syracuse à portée, préparer une trajectoire d'interception et votre chasse. Askov, pareillement, préparer vos chasseurs. Rassemblez les flottes civiles derrière les croiseurs lourd, cargo miniers en première ligne. »
« Kollins j... »
« Pas maintenant Directeur Tenson ! Retournez vous occuper de vos plantes et laisser moi gérer ce qu'il reste de ma flotte ! »


Le directeur officiel du programme s'immobilisa puis acquiesça doucement. Il s'en retourna calmement tandis que le vice-amiral posait son regard sur les vaisseaux pirates. Saloperies. La première chose à faire était de mettre le Washington en position protégé, donc autant interposer les vaisseaux civils de la flotille avant de les mettre à l'abri. Si les pirates suivaient le Washington jusqu'aux croiseurs lourds, ils risquaient de se faire liquider par les canons coaxiaux, près à ouvrir le feu. Kollins n'avait aucune intention de laisser couler ça.


« Steran, transmettez aux vaisseaux civils, c'est un exercice. »
« Ils vont bien finir par voir que non. »
« Peut-être, sans doute même, mais pour l'instant j'ai pas besoin d'une horde de réfugiés sur-excités. Lieutenant, ouvrez-moi un canal de discussion avec les pirates. »


L'officier à côté de lui s'executa, se préparant à transmettre le message du vice-amiral. Ce dernier se redressa en soupirant et fixa calmement l'objectif, jusqu'à ce que le signal soit donné et qu'il prenne la parole, l'air grave et inquisiteurs.


« Messieurs. Je suis le Vice-Amiral James Kollins de la FTU. Ceci est une dernière sommation. Quittez vos trajectoires et quittez le secteur, ou nous ouvrirons le feu avec toute la puissance de feu qu'il nous reste. Sachez que celle-ci est amplement suffisante pour plier en deux les tas de ferrailles qui couvrent vos têtes. C'est votre dernière chance de partir tous vivant messieurs, la suite est à vous. »


Puis il coupa le message net, jetant un coup d'oeil à la situation. Refaisant le tour. Le Washington revient vers eux, le Syracuse passe en trajectoire d'interception, les deux croiseurs lourds se réunissent et font route vers le Washington, pour mettre à portée de feu les vaisseaux pirates. La flotte civil se réunit à l'arrière, sur le chemin les vaisseaux civils sous le commandement du Washington vont se placer derrière lui, de sorte à faire écran face aux pirates.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fate
Admin
avatar

Messages : 1434
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: Au delà du trou   Mar 18 Avr - 11:40

PIRATE SCUM !

Le Washington pivota rapidement pour tenter une manœuvre d'évasion. Mais déjà, les trois frégates Awfull étaient sur lui. L'imposante masse du croiseur léger pivota, et son artillerie légère se mit en batterie pour tenter de disperser les trois frégates qui tournoyaient autour de sa position. Toutes les trois volaient toutefois maintenant à moins de deux kilomètres du croiseur, et bientôt, elles lâchèrent leurs nacelles d'assaut. L'artillerie CEM du croiseur léger lâcha alors salves sur salves, et plusieurs navettes furent détruites avant d'atteindre le croiseur léger, explosant en plein vol avec leurs équipages. Mais un certain nombre d'entre elles parvinrent à atteindre l'appareil. Heureusement pour l'équipage du Washington, son capitaine avait soigneusement organisé ses corps de Marines à bord. Ces derniers opposèrent une solide résistance qui réduisit rapidement les équipages d'abordage des pirates. Ces derniers éloignèrent alors leurs frégates, se préparant pour le second assaut ...
Citation :
Abordage :
Attaque avec trois dés (2D6 + (4D6 x 25%)). PF CEM du Washington, 84. Réduction du nombre de D6 de l'abordage de 2. Plus que un D6 restant. Résultat : 4. L'attaque est repoussée.

Le Syracuse pourra intervenir au prochain tour. Les autres croiseurs sont hors de portée pour le moment.

_________________
World by World, we will build an Empire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ds-pioneer.forumactif.com
Programme Perenity

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Re: Au delà du trou   Mar 18 Avr - 16:22

BATAILLE :


« Monsieur, le Washington est sous attaque. »
« Rapport du Syracuse, il sera bientôt à portée de tir ! »
« Le Francfort ? »
« Il est arrivé dans notre zone, mais nous sommes encore loin d'être à portée. »
« Je veux un rapport permanent sur ce qu'il se passe au niveau du Washington ! »

Kollins écoutait les rapports et aboyaient ses ordres aussi vite qu'il pouvait, jetant de temps en temps un regard par la verrière pour observer le combat qui se déroulait au loin. Il fit un signe de tête à l'enseigne de le mettre en communication avec les autres croiseurs, ce qu'il fit sans plus tard. Le Vice-Amiral perdit son regard quelques instants de plus sur la bataille avant de revenir à la discussion qu'il avait avec les autres militaires.

« Galos, vous avez le feu vert, lancez la chasse et coupez moi une de ces foutues corvettes en deux ! »
« Oui monsieur. »
« Askov, maintenez votre cap et larguez vos chasseurs. A tous les chasseurs, concentrez votre feu sur les navettes d'abordage, protégez le Washington. Askov, Préparez vos lanceurs de missiles, visez une autre de ces corvettes d'abordage. Ils sont trop proche de vous pour y échapper maintenant, tâchez de leur faire plus mal qu'ils ne vous le feront. Reçu ? »
« Oui monsieur. »
« Steran, on maintient notre cap, pleine puissance sur les réacteurs, sitôt qu'on sera à portée, on ouvrira le feu avec les canons coaxiaux. »
« Bien Vice-Amiral. »

Et la flotte se mit en mouvement. Chaque officier aboyant les ordres à son vaisseau pour le manœuvre. Le Washington pivotait lentement, mettant en position ses lanceurs de missile pour une salve contre l'une des corvettes. Dans le même temps les pilotes rejoignaient leurs appareils de combat, les soutes de stockage des chasseurs s'ouvraient, laissant les appareils traîner dans le vide jusqu'à ce que le signal soit donner par le commandant.

Dans le même instant les pinces laissaient les chasseurs s'échapper, les réacteurs prenant bientôt le relais pour propulser les appareils à grande vitesse, jusqu'à ce que ceux-ci enveloppent le vaisseau, avec pour objectif d'abattre les navettes d'abordage de la prochaine vague. A bord du croiseur les officiers aboyaient les ordres aux marines pour qu'ils se préparent à une potentiel seconde vague, malgré le rideau de protection.

Les lanceurs verrouillèrent l'une des corvettes, ouvrant le feu sur l'une des corvettes afin de faire un maximum de dégâts à l'appareil en question, profitant de la proximité entre les vaisseaux pour tirer à pleine puissance une salve complète jusqu'à anéantir le vaisseau d'en face, dans l'espoir du commandant tout du moins.

Le Syracuse, approchant à pleine vitesse, se plaça en position de tir, visant l'une des corvettes, une autre que celle engagée par le Washington, le canon coaxial verrouillant sa cible avant de tirer un puissant projectile massif, avec pour objectif de frapper de plein fouet l'une des corvettes, jusqu'à la réduire en miettes d'un coup d'arme principale. Dans le même temps les ports d'attache larguaient les chasseurs qui prirent la direction du Washington avec le même objectif en tête.

Kollins fit quelques pas vers la verrière, observant le combat qui débutait, certain de la puissance de feu de ses appareils et des officiers à bord de ceux-ci.
[HRP : Utilise 10 points de Ruse pour monter chaque attaque de 5 sur le d6 si je ne me trompe pas. Bon logiquement pour faire moins de 6 c'est chaud du coup.
Stat de l'Amiral : Ruse : 19 (10 points utilisés, 9 restant)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Programme Perenity

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Re: Au delà du trou   Mar 18 Avr - 16:41

EXPLORATION



Kollins était sur la passerelle du Houston, scrutant l'horizon à la recherche de quoi que ce soit, ou bien plus simplement pour prendre un peu de temps pour se reposer, sans penser, sans agir, loin du poids qui peut reposer sur les épaules de quelqu'un menant près de 200.000 hommes à travers la galaxie dans un terrain totalement inconnu. Il poussa un profond soupir tandis que derrière le directeur du programme le rejoignait.

« Tenson... »
« Vice-Amiral... »
« Que puis-je pour vous ? »
« Que comptez-vous faire maintenant ? »
« C'est votre programme Directeur, à vous de suivre le protocole qui lui fut donné. Je ne suis pas scientifique. C'est pas à moi de nous trouver un endroit. »
« Donc ? »
« Faites ce que vous voulez Tenson, mais trouvez-nous une putain de planète.

Le Directeur esquissa brièvement un petit sourire tandis qu'il s'en retournait chercher ceux un temps soit peu capable de faire avancer la situation. Le Vice-Amiral n'aimait pas trop se retrouver à compter sur quelqu'un d'autre que lui pour mener la danse, mais il fallait bien reconnaître qu'il se trouvait dans une situation pour laquelle aucune bataille ne l'avait préparé. Il se retourna et fit quelques pas jusqu'à arriver au-dessus des postes de pilotages, il balaya du regard l'endroit, observant un à un chaque homme à son poste.

Les regards se figèrent sur lui, curieux de savoir ce que vous voulait le Vice-Amiral. Celui-ci ne dit rien et détourna son regard, continuant sa route, passant la salle de transmission et se rendant dans ses quartiers. Il s'y arrêta et s'y installa, fermant la porte derrière lui et s'asseyant sur son fauteuil. Il sortit une petite carte postale de son tiroir, la fixant quelques instants avec un sourire nostalgique. L'on pouvait lire quelques mots dessus.

De la maison à Inverness – Bon anniversaire frérot!

Le Vice-Amiral continua à fixer les paysages jusqu'à reposer la carte sur le bureau, posant ses avants-bras sur ses genoux et croisant les mains. Une expression de colère dominant son visage. La nostalgie avait laissé place à l'envie de revanche. Il se l'était promit, un jour ils retrouveraient la terre. Pas forcement lui. Pas forcement son fils. Peut-être dans dix générations. Mais par tous les dieux, il fera ce qu'il peut pour que jamais ce combat ne soit abandonné !

Pendant ce temps, quelques étages plus bas, Edward Tenson réunissait les quelques scientifiques du programme Perenity, à l'aide des instruments du Houston il avait pour idée de lancer un scan des environs, ou plutôt une observation spatiale, à la recherche d'un système dans lequel ils pourraient trouver une planète habitable, bien que ceci soit loin d'être la manière la plus fiable, il fallait commencer quelque part. Pour une fois que Kollins ne prenait pas seul la décision.

[HRP : Observation spatiale donc à la recherche d'un système peut-être plus... Viable? Visons Gamma, Delta et Lamba Inanis.]


Dernière édition par Programme Perenity le Mer 19 Avr - 16:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fate
Admin
avatar

Messages : 1434
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: Au delà du trou   Mer 19 Avr - 12:50

PIRATE SCUM !


Les missiles Sidewinder quittèrent leurs affûts en quelques instants pour s'écraser sur l'une des corvettes pirates, tandis que ces dernières pivotaient autour du vaisseau pour venir bloquer la sortie des escadrons de chasseurs. Cependant, l'une des corvette reçut un missile en plein dans ses réacteurs, causant l'explosion de ces derniers, de sa salle des machines, et une réaction en chaîne qui atteignit son dépôt de munition. Dans un tonnerre assourdissant et un flash de lumière blanche elle fut désintégrée.
Citation :
Contre attaque du Washington (tir de missiles, aucuns jets du fait du +5 accordé par l'amiral) :
Coup critique ! Trois dégâts à la frégate Awfull. Elle est détruite.
Dans le même temps toutefois, comme on l'a dit, le déploiement des hangars intérieurs d'un croiseur léger est quelque chose de long, mais surtout de facile à détecter. Et les corvettes Awfull connaissaient bien ces derniers. Aussi, elles se déployèrent rapidement pour bloquer l'entrée du Hangar, et assaillirent l'escadron alors même qu'il se déployait, criblant l'intérieur du hangar d'éclats de canons CEM à accélération magnétique ... Heureusement, les pilotes des SF-296 parvinrent à se tirer de ce traquenard et à décoller pour virevolter à proximité de leur croiseur.
Citation :
Attaque des frégates :
Valeur d'attaque totale des Awfull : 25 (20 + 25% = 25), Valeur de défense cinétique des SF-296 : 22. Résultat : jet de 1D6 : 4. Sans effet. Aucuns dégâts.

Avec une perte et désormais deux croiseurs et un escadron de chasse contre eux, l'attaque des pirates risquait fort de tourner court ...

L'attaque du Syracuse a été ignorée, car c'est là tout de suite maintenant qu'il peut intervenir (tu n'as pas l'initiative dans cette bataille. Ce sont les pirates qui l'ont. Du coup, tu regagnes tes 5 points de ruse pour l'attaque du syracuse.

_________________
World by World, we will build an Empire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ds-pioneer.forumactif.com
Programme Perenity

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Re: Au delà du trou   Mer 19 Avr - 16:52

BATAILLE
« Houston, ici Washington, nous confirmons avoir touché la cible. Celle-ci est éliminée, je répète : cible éliminée en attente d'ordres. »
« Houston, ici Syracuse, nous arrivons sur zone, prêt à engager l'ennemi, en attente d'ordres. »
« Vice-Amiral, le Syracuse est arrivé, le Washington a éliminé sa cible et les chasseurs sont en position. »
« Et nous ? »
« Encore loin monsieur. »
« Bien. Transmettez. »

L'enseigne acquiesça tandis qu'il activait l'appareil de transmission du Houston, les pirates risquaient fort de s'en mordre les doigts. Peut-être auraient-ils dut fuir. Hélas pour eux le militaire de carrière n'avait aucune intention de les laisser partir, sa dernière semonce fut ignorée, donc ils n'avaient plus qu'à dire adieu à leur petit business, aussi profitable soit-il. Kollins laissa son regard planer sur l'espace devant lui, observant au loin la fine lumière que représentait le combat. Il prit la parole en voyant l'enseigne lui faire signe.

« Askov, maintenez vos chasseurs en position contre les navettes ennemis, concentrez vos lanceurs contre une deuxième corvette. »
« Oui monsieur. »
« Commandant Galos, permission d'engager accordé, faite feu à pleine puissance, rasez moi la dernière des frégates. Maintenez votre cap vers le combat et préparez vos chasseurs à engager également. »
« Oui Vice-Amiral. »

Puis la transmission coupa. Le regard du Vice-Amiral se porta sur la table holographique de la salle des transmissions, il s'y avança et observa le combat brièvement. Si Tenson avait été là, il aurait certainement demandé à ce que l'on engage une dernière fois la conversation pour leur donner une chance de se repentir. Il était bien trop sensible. Si l'Amiral Fedran avait été là il aurait dit de les interroger. Il prenait trop de risques.

« Les croiseurs ouvrent le feu. »

Les yeux de Kollins se posèrent sur la table tandis qu'il voyait des hologrammes indiquer le début de l'offensive. Sur place les missiles du Washington se détâchaient à pleine vitesse, se dirigeant rapidement vers une seconde corvette, visant les points sensibles et prenant pour atout la puissance de feu du New-York. La salve complète avait eu pour effet d'anéantir une frégate pirate la dernière fois, il espérait là voir quelque chose de semblable arriver. Askov le pensait, Kollins en était certain.

Un peu plus l'UEFS Syracuse arrivait à portée. Son canon coaxial pivota doucement, prenant l'une des corvettes pour cible, une autre que celle engagée par le Washington. La CAM coaxial de 224 cm MFS Coilgun fit feu. Le projectile parta à pleine vitesse, avec une trajectoire qui arracha un légers sourire au vice-amiral. Il se détourna de la table holographique peu de temps après, il était quasiment certain du résultat.

A bord des croiseurs on soufflait, le combat touchait à sa fin. La voix du commandant raisonnait dans chaque vaisseau, félicitant l'équipage pour ce combat.

[HRP : -10 points de ruse, 5 par attaque.
Ruse : 19 -15 = 4 restant.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Programme Perenity

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Re: Au delà du trou   Mer 19 Avr - 17:09

EXPLORATION


« Vice-Amiral ? »
« Moui ? »
« Vous êtes demandés par le Directeur Tenson en salle de conférence. »
« Qu'est-ce qu'il me veut encore lui, il a pas du travail ? »
« Apparemment il aurait trouvé quelque chose d'intéressant Vice-Amiral. »

« … Entendu, dites-lui que j'arrive. »


James Kollins se leva de son siège, déposant la photo de la terre à côté de lui avant renfiler sa veste en soupirant. Peut-être que le scientifique du Houston allait enfin s'avérer utile et donc faire autre-chose que simplement attendre que le Vice-Amiral prenne des décisions. Peu confiant Kollins sortit en soupirant, c'était malgré tout devoir d'aller voir ce que voulait le directeur du programme Perenity.

En saluant les membres d'équipage qu'il croisait Kollins réfléchissait à ce que cette chose intéressante pouvait-être. Une planète ? Quelqu'un d'autres ? Ou quelque chose de plus original ? Quelque soit cette chose elle aurait au moins l'avantage de faire un peu d'animation, cela faisait un an que le fils du gouverneur de Redenia était plongé dans ses recherches scientifiques sans jamais trouver quelque chose de suffisamment intéressant pour contacter Kollins. Quand le Vice-Amiral arriva dans la salle des transmissions il remarqua un sourire peu habituel sur le visage du Directeur.

« Tenson. »
« Vice-Amiral. »
« Vous avez l'air bien heureux. Que se passe-t-il ? »
« J'ai potentiellement trouver une planète colonisable Monsieur. »

« Et bien formel aussi. Quel est le mais ? »


Naturellement méfiant Kollins avait rapidement pigé qu'un détail ne lui plairait pas trop dans la découverte du docteur Tenson. Le sourire sur le visage de ce dernier disparut. Dans le même temps il afficha un hologramme à l'aide de la table, révélant un système dans lequel il y avait une planète apparemment de grande taille, mais dont le climat était arctique.

« C'est habitable ça ? »
« Oui. Pour nous oui, même si c'est difficile. Mais les Akriens n'auront aucun mal, ils ont l'habitude de ce genre de climat, à la vue du pourcentage d'Akriens chez nous, c'est sans doute une candidate à la colonisation que l'on peut difficile rater. »
« … Mais tout de même le climat... »
« Le climat est difficile, mais quasiment la moitié de notre population n'aurait aucun mal, de plus Vice-Amiral, les planètes ne courent par les rues. »
« Très bien Tenson. Mais espérons que cela ne nous fasse pas perde de temps. Bon, temps estimé pour le trajet ? »

« 7 mois. Il nous restera encore un peu de temps une fois sur place. »

« Alors allez-y Tenson. Vous avez le feu vert. Priez juste pour que cela ne nous fasse pas perdre une éternité. »


Tenson regagna son sourire avant de partie donner l'ordre déplacement. Selon les directives du Vice-Amiral la flotte restait groupée avec les croiseurs lourds en tête et les légers en fin de convoi, après avoir rencontrer des pirates mieux valait être prudent.

[Déplacement jusqu'à Lambda Inanis : 2 systèmes traversé, arrêt sur place donc 7 mois. Scan sur place du système aussi du coup.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Programme Perenity

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Re: Au delà du trou   Ven 28 Avr - 21:31

La discussion avec la flotte c'était bien passé, ceux-ci étaient des voisins plutôt agréables, ainsi la flotte du Programme Perenity entama une manœuvre visant à se rapprocher de la candidate à la colonisation désignée par Tenson. Du haut de la passerelle du Houston Kollins pensait. Il avait de sérieux doutes quant à la viabilité du monde, et du programme. Il porta son regard sur le directeur, sur le pont central, qui sourait.

Y croyait-il vraiment ? Sans doute. Ce gamin était naif et idéaliste. Pourtant il incarnait en soit un espoir pour le programme, si son père l'avait choisit pour ce rôle c'est qu'il devait y avoir une raison non ? Pour Kollins ça avait toujours été l'envie de le protéger. Mais finalement... Peut-être était-ce trait de caractère qui avait décidé le gouverneur à envoyer son fils diriger le programme en lequel il fondait tant d'espoirs ?

Dans tous les cas, ils verraient bientôt si l'espoir allait pouvoir les aider ou non. Le Vice-Amiral se replia jusqu'à ses quartiers, laissant au Capitaine Gellaon le commandement du vaisseau en son absence. De son côté le directeur Edward Tenson avait foi en son projet, il se montrait impatient de lancer l'étude du monde en lui-même, pour vérifier – ou non – sa théorie.

« Enseigne, préparez un scan de la planète, ainsi que des lunes. Dès que nous sommes en position, lancez l'opération avec en priorité le monde en lui-même. »

« Oui Directeur. »

Le Capitaine Gellaon s'approcha du directeur, légèrement perplexe.

« Vous y croyez vraiment Monsieur ? Malgré le climat ? »
« Pourquoi ne pas y croire ? »
« Redenia... Votre monde était réputé pour sa beauté, ce que l'on voit là ne ressemble en rien au monde idyllique que vous habitiez. »
« Où êtes vous né Capitaine ? »
« Moi ? Dans l'espace. Je ne vais pas vous mentir, je n'ai jamais mis le pied sur une planète de ma vie. »

« Vous pourrez le faire. Cela fait des années que nous voyageons, reposer notre pied sur un monde comme celui-ci sera des plus agréables Capitaine. Et vous verrez, avec le temps nous la trouverons aussi belle que Redenia. »

« Si vous le dites... »


Et il y croyait, il y croyait très fort à ce que ce monde pouvait apporter au programme Perenity.

[HRP : Scan planétaire, vers Lambda Inanis I et les lunes de celle-ci.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Programme Perenity

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Re: Au delà du trou   Sam 13 Mai - 10:24

La flotte du programme Perenity surveillait maintenant la planète et ses environs, cherchant quelque chose à pouvoir coloniser. Kollins peinait à s'imaginer trouver si facilement un lieu sur lequel posé sa colonie, maintenant qu'il avait vu le vide galactique si longtemps. Il se demandait même s'il accepterait de débarquer sur un monde, quel qu'il soit. Surtout si le monde en question n'est autre qu'un immense glaçon flottant.

« Vice-Amiral ! »
« Oui ? »
« Le directeur Tenson souhaite vous parler, l'étude touche à son terme. »
« … Pas maintenant, dites lui que j'arrive dès que j'ai fini mes affaires. »
« Mais... Monsieur j... »

« C'est un ordre. »

« Oui Vice-Amiral. »


L'homme s'en retourna ainsi. Kollins s'enfonça dans son siège tandis que son regard dérivait vers une photo de sa terre natale. Il ne pourrait pas se résoudre à appeler maison un autre endroit que celui-là. Le Vice-Amiral resta calmement à observer l'espace par la baie de la chambre du commandant de l'UEFS Houston. L'on pouvait voir la gigantesque planète et ses lunes autour d'elle. Tandis que le militaire se perdait à imaginer quelqu'un fit irruption dans sa pièce, Tenson s'arrêta derrière lui.

« J'avais dis plus tard. »
« Désolé ça ne peut attendre Kollins. »
« Alors, cette planète ? »
« La planète mère n'est pas habitable. »
« Alors, tout ça pour rien hein ? Vous vous foutez de moi ? »
« Mais des lunes le sont ! »
« Comment ça ? »
« Il y a trois mondes habitable, nous avons même reperé une communauté humaine sur une lune arctique. »

« Et donc vous voulez les rejoindre ? »

« Établir le contact peut-être, mais il y a un autre monde, plus clément, petit, mais clément. Il possède un fort champ gravitationnel, mais au moins nous pouvons nous y établir. »

« Et donc ? »

« Je veux votre accord pour lancer une mission d'exploration dessus. »

« Allez-y. »


Tenson regagna le sourire et salua le chef de la flotte avant de repartir donner les ordres. Bientôt la flotte se mit en mouvement.
[Exploration terrestre de LI IQ, à la recherche d'un endroit pour coloniser dessus.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au delà du trou   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au delà du trou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joli-Trou, une localité succulente
» Au delà des mots...
» Trou d'un coup, suite.....
» *regarde dans le trou de la serrure*
» Le Roi au-delà de la mer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deep Space Pioneer :: Section de jeu [Humanité] :: Vols Spatiaux-
Sauter vers: