Partagez | 
 

 La traversée du Chigaeshi no ōkami

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kindokoku

avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 09/05/2013

MessageSujet: La traversée du Chigaeshi no ōkami   Dim 16 Avr - 19:44



   

PNJ : Mitsumi Ayame
   
Date de Naissance : 4275
Sexe : Femme
Profession : Oyabun
Nationalité : Sarekuwa
Race : Humaine

   
   

   


Le Croiseur de classe UEFS Nairobi "Amaterasu" et le Destroyer de classe UEFS Azincourt "Tsukuyomi" s'extirpèrent du trou noir, rapidement suivit par près d'une cinquantaine de vaisseaux cargos disparates. La plupart des techniciens de la passerelle du croiseur venait du clan Mitsumi qui se chargeait traditionnellement des fonctions high-techs. Assise en tailleurs sur un petit tatami posé à l'arrière de la passerelle de l'Amaterasu, Ayame, la dernière Oyabun de l'Izanami-kaï, regardait ses subalternes s’affairer à leurs tâches. Elle observait un devoir de réserve comme le voulait la tradition, montrant par là-même qu'elle faisait entièrement confiance aux équipages de la flotte du Projet Yomi-no-kuni. C'était une preuve de respect essentielle quand on souhaitait maintenir l'unité au sein de cette famille très étendue et aux multiples rituels.

Après plusieurs heures de manœuvres ardues demandant une finesse sans égale, la flotte parvint à se stabiliser à bonne distance du trou noir. Sans un mot, l'ensemble de l'équipage de la passerelle de l'Amaterasu se tourna vers l'Oyabun en baissant la tête. En cœur, ils s'exclamèrent alors :

- Nous attendons vos ordres, Oyabun Ane-san !

Ayame inclina très légèrement la tête en fermant les yeux afin de montrer son approbation. Puis, lentement, elle se leva et frotta son kimono pour en effacer les plis. En quelques petites enjambées discrètes, elle atteint alors la console de commande. Le capitaine du vaisseau, sans lever la tête, tendit alors l'appareil de communication jusqu'à la bouche de sa supérieure, sans pour autant la toucher. De son autre main, il actionna alors une manette permettant de joindre ses confrères des autres vaisseaux.

- Saiko-komon et Kyodai ! Moi, Mitsumi Ayame, dernière Oyabun de l'Izanami-kaï, vous remercie pour votre excellent travail. Par les pouvoirs qui m'ont été conférés par le Haut Conseil des Cent-Huit Clans, j'ordonne à la Flotte du Projet Yomi-no-kuni de rejoindre le Système Epsilon Inanis. Votre humble sœur s'en remet à votre savoir-faire tandis qu'elle accomplira les rituels visant à apaiser l'arami-tama des Kami que nous croiserons sur notre route.

Les équipages des multiples vaisseaux de la flotte répondirent à nouveau tous en cœur, comme le voulait la tradition.

- Nous recevons vos ordres, Oyabun Ane-san !

Regagnant son tatami sans un mot afin de préparer l'encens nécessaire aux rituels de purification, Ayame n'eut pas besoin de surveiller les actions de ses hommes. La parole de l'Oyabun faisait loi : qui ne la suivait pas s'exposait à quelques doigts en moins.


Citation :
Chemin le plus court vers Epsilon Inanis, sans s'arrêter. On regarde juste les planètes par le hublot dans l'avant-dernier système : L'observation spatiale sur Chi Inanis si j'ai bien compris. Puis un scan de système sur Epsilon Inanis.

_________________
古池や
蛙飛込む
水の音


Dernière édition par Projet Yomi-no-kuni le Dim 16 Avr - 19:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fate
Admin
avatar

Messages : 1434
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: La traversée du Chigaeshi no ōkami   Dim 16 Avr - 19:49

Rien à signaler

Tu peux continuer ton vol.

_________________
World by World, we will build an Empire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ds-pioneer.forumactif.com
Kindokoku

avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 09/05/2013

MessageSujet: Re: La traversée du Chigaeshi no ōkami   Dim 16 Avr - 20:34



 

PNJ : Mitsumi Ayame
 
Date de Naissance : 4275
Sexe : Femme
Profession : Oyabun
Nationalité : Sarekuwa
Race : Humaine

   
   

   


Très certainement grâce aux rituels de l'Oyabun (de l'avis de l'essentiel des réfugiés du Projet Yomi-no-kumi), le voyage avait été paisible. Par ailleurs, les scanners initiaux étaient prometteurs et il fut donc décidé de répartir les vaisseaux sur toutes les planètes d'Epsilon Inanis afin de pousser l'analyse des différents astres du système. Bien entendu, le processus complet allait durer une année entière, ce qui était une torture pour les colons qui n'attendaient que de pouvoir poser les pieds sur un sol planétaire, aussi hostile soit-il. Mais malgré tout, la discipline des Yakuza de l'Izanami-kaï était légendaire et tous savait qu'il fallait obéir aux ordres des "Grands Frères" sous peine de jeter le déshonneur sur son clan et subir les représailles traditionnelles de l'organisation.

Cependant, afin d'apaiser les esprits, Ayame ordonna à ses lieutenants d'organiser des séances de jeux de Mah-Jong Riichi en autorisant les paris. Par ailleurs, les Geisha du clan eurent l'autorisation de vendre leurs services à qui de droit. Ainsi, en plus de faire vivre le petit commerce intérieur, cela allait surtout permettre d'apaiser les possibles tensions au sein des équipages de la flotte. Mieux valait prévenir que guérir.


Citation :
J'opère un scan planétaire sur chacune des planètes du système. Fini au mois 6 de l'année 4301 donc.

_________________
古池や
蛙飛込む
水の音


Dernière édition par Projet Yomi-no-kuni le Dim 16 Avr - 21:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fate
Admin
avatar

Messages : 1434
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: La traversée du Chigaeshi no ōkami   Dim 16 Avr - 20:44

Ahem ... ma'am ? That's bad. Really bad

A peine arrivé en orbite de la planète de type jungle, l'un des équipages s'est empressé de transmettre, sur une fréquence cryptée, et un canal habituellement inutilisé de la Fédération ou du Clan, et de toute façon situé à la limite des capacités de perception d'ondes des capteurs du vaisseau amorial.

[Cpt. du Tokugawa] Tokugawa à Amaterasu. Tokugawa à Amaterasu. Passez moi l'Oyabun. Immédiatement. On a un GROS problème. Et montrez lui ça aussi !

Une image accompagnait le rapport du Tokugawa. Une magnifique image de la planète. Elle était illuminée de toute part. Des dizaines et des dizaines de lumières qui recouvrait sa face nocturne en des formes complexes laissant supposés de grands axes routiers et des villes. Et une seconde image accompagnait la première. Un grossissement hautement pixelisé de cette dernière : On y distinguait, flottant dans l'espace, le tronc d'une station spatiale environnée par une sphère de Bernal.

[Cpt. du Tokugawa] Nos Xenologistes à bord recommandent de quitter le système. Si les habitants sont au courant de l'existence d'autres planètes habitables dans leur système, ce qui est très probablement le cas vu leur niveau technologique, certains chercheurs pensent qu'ils ont déjà put installer des colonies sur ces planètes. Ou au moins des avants postes. On écoute leurs transmissions radios pour l'instant. Mais on n'y comprends pas grand chose. Un linguiste s'amuse avec les expressions, mais son travail n'est pas particulièrement productif. Il ... Bah il s'amuse plus qu'il ne fait vraiment quelque chose d'utile.

Infos supplémentaires sur les scans planétaires envoyés par MP.

_________________
World by World, we will build an Empire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ds-pioneer.forumactif.com
Kindokoku

avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 09/05/2013

MessageSujet: Re: La traversée du Chigaeshi no ōkami   Lun 17 Avr - 9:26



 

PNJ : Mitsumi Ayame
 
Date de Naissance : 4275
Sexe : Femme
Profession : Oyabun
Nationalité : Sarekuwa
Race : Humaine

   
   

   


Juin 4301

Malgré la profonde déception due à cette dernière nouvelle, Ayame semblait regarder la carte du système d'un air impassible et contenu. En réalité cependant, sous la manche de son long kimono, elle serrait le poing si fort qu'une perle de sang vint teinter le sol terne du vaisseau d'une chaude couleur rougeâtre. Il était difficile d'abandonner ainsi un monde aux telles richesses, mais mieux valait-il éviter comme la peste une civilisation ayant atteint un tel niveau technologique.

Scrutant rapidement les étoiles de la Constellation d'Inanis, elle réalisa qu'elle devait se rendre à l'évidence : il fallait qu'elle établisse ses hommes sur l'une des multiples naines rouges de la constellation. Ne serait-ce que pour éviter d'attirer un peu trop l'attention. Le problème venait du fait que les mondes habitables, voir même les mondes tout court, étaient choses rares en ces systèmes. La flotte du Projet Yomi-no-kuni allait donc devoir progresser avec plus de retenue et lancer un scan de chaque système croisé dans l'espoir de trouver la perle rare...

- Dirigez la flotte vers Chi Inanis et lancez immédiatement un scan du système en arrivant. Nous saurons au moins combien de planètes il y a en orbite de ce petit soleil, ainsi que leur taille.

_________________
古池や
蛙飛込む
水の音
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kindokoku

avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 09/05/2013

MessageSujet: Re: La traversée du Chigaeshi no ōkami   Lun 17 Avr - 11:25



 

PNJ : Mitsumi Ayame
 
Date de Naissance : 4275
Sexe : Femme
Profession : Oyabun
Nationalité : Sarekuwa
Race : Humaine

   
   

   


Août 4301

Le système ne convenant toujours pas aux désirs de l'Oyabun, il fut décidé ensuite de diriger la flotte vers Xi Inanis. Cependant, un scan de système fut opéré sur Rho Inanis et Kappa Inanis que l'on croisait en route. Ainsi, les vaisseaux du Projet Yomi-no-kuni arriveraient au mois de décembre à Xi Inanis tout en connaissant le nombre et la taille des planètes des quelques systèmes croisés.

Janvier 4302

Xi Inanis avait potentiellement moyen d'être un système valant le coup. Aussi, la flotte se sépara en quatre entités afin de rapidement repérer les mondes viables, le temps pressant toujours autant. Trois flottes de vaisseaux civils se concentraient sur les scanners, tandis que les deux vaisseaux de guerre devaient se diriger en périphérie du système, et ce afin d'intercepter les éventuels pirates qui pourraient en vouloir au convois. Après être tombé sur une civilisation spatiale, il ne manquerait plus que ça ! Mais si les kamis étaient en colère, l'Oyabun n'avait d'autre choix que d'affronter ce genre de périple. Malgré tout, elle entama les traditionnels rituels visant à apaiser les dieux shinto, espérant ainsi porter chance aux siens.


_________________
古池や
蛙飛込む
水の音
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kindokoku

avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 09/05/2013

MessageSujet: Re: La traversée du Chigaeshi no ōkami   Mer 19 Avr - 16:58



 

PNJ : Mitsumi Ayame
 
Date de Naissance : 4275
Sexe : Femme
Profession : Oyabun
Nationalité : Sarekuwa
Race : Humaine

   
   

   



Janvier 4303

Encore une fois, les scanners avaient révélés un monde impropre à la colonisation. Cette fois-ci, il ne s'agissait pas d'une large civilisation post-spatiale, mais simplement d'un système sans ressources aux quelques astres morts et pourtant dangereux. Pour autant, il ne fallait pas baisser les bras. La situation n'était pas encore si mauvaise, la flotte disposant encore de quelques années de vivres et d'eau avant de devoir nécessairement s'établir. Cependant, plus ce voyage en espace profond allait durer, plus il serait difficile de s'établir durablement. Il fallait donc trouver au plus vite une planète viable à l'épanouissement de la vie, même si ce devait être sous de larges dômes.

Hésitant un moment à lancer les vaisseaux du projet Yomi-no-kuni à l'autre bout de la galaxie, Ayame opta finalement pour un système voisin. Mieux valait-il éviter les longs voyages et se concentrer sur les cibles proches, et ce afin d'économiser au maximum ce qu'il restait en soute.

- Yamachi-san ! s'exclama-t-elle en fixant l'un de ses hommes.

- Oui, Oyabun Ane-san ? répondit l'interpelé, capitaine sur l'Amaterasu.

- Ordonnez à la flotte de faire cap sur Nu Inanis. Et prions les Kami pour que ce système recèle un trésor tant espéré.

- Je reçois vos ordres, Oyabun Ane-san ! cria-t-il en s'inclinant avant de relayer les ordres.

Ayame retourna alors à son rituel visant à attirer les faveurs des dieux de la mythologie shinto. Voilà trop longtemps qu'ils avaient abandonné leurs fidèles.

Mars 4303

Encore une fois, les rescapés du syndicat Yakuza était face à un système qui semblait correct de prime abord. Mais il ne fallait pas trop espérer non plus, cela avait déjà été le cas par deux fois auparavant, pour ensuite amener au résultat que nous connaissons. Sans entrain, la Flotte du Projet Yomi-no-kuni se divisa tout de même en de multiples entités afin de scanner les différentes planètes et lunes présentes, avec comme à son habitude, un autre groupe de vaisseaux militaires tâchant de prendre position entre les flottes civils, afin de pouvoir intervenir rapidement en cas d'attaque.

_________________
古池や
蛙飛込む
水の音
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kindokoku

avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 09/05/2013

MessageSujet: Re: La traversée du Chigaeshi no ōkami   Jeu 27 Avr - 10:11



 

PNJ : Mitsumi Ayame
 
Date de Naissance : 4275
Sexe : Femme
Profession : Oyabun
Nationalité : Sarekuwa
Race : Humaine

   
   

   



Mars 4304

Enfin, après quatre ans de recherche, l'Oyabun avait enfin mené son peuple sur un monde colonisable. Bien sûr, l'atmosphère était empoisonnée comme jamais et l'ensemble de la planète recouvert de ruines. Cependant, c'était ce qu'ils avaient trouvé de mieux jusqu'à maintenant et il n'était pas question de tenter le diable en allant ailleurs.

- Regroupez tous les vaisseaux du Projet Yomi-no-kuni sur l'orbite géostationnaire de Nu Inanis II. Nous allons envoyer une équipe d'exploration à la surface.

Le capitaine eut l'air décontenancé mais transmit tout de même les ordres. Après un instant d'hésitation, il décida tout de même de s'adresser à sa supérieure.

- Oyabun Ane-san ? Veuillez accepter mes excuses sincères, mais devoir attendre encore une année entière... c'est...

- Nous n'allons pas attendre un an, capitaine, l'interrompit Ayame d'un ton sec et impérieux. Je souhaite envoyer une équipe autonome pendant quatre mois afin d'être certaine de pouvoir coloniser cette planète. Nous devons nous montrer prudent ou risquer de tout perdre. Je tiens donc à prendre ce temps pour nous assurer de la viabilité de cet astre. Ensuite seulement, nous enverrons les colons installer les premiers dômes.

Le capitaine s'inclina en présentant à nouveau ses excuses et retourna à son poste. Plus tard dans la soirée, il révéla les intentions de l'Oyabun aux autres capitaines, qui en vinrent eux aussi à éprouver un certain soulagement. Pendant ce temps là, Ayame, qui s'était retirée dans sa cabine afin d'accomplir ses rituels quotidiens, pensa à ce que cela signifiait de vivre sur une planète au ciel rougeoyant. Ne sachant quoi en penser, elle rendit visite à l'équipe de scientifiques chargés d'analyser les mondes croisés afin de déterminer s'ils étaient viables à la colonisation ou non.

- Oyabun Ane-san ! C'est un honneur de recevoir votre visite ! dit aussitôt Mitsunomori Akabe, le chef d'équipe.

- Je vous remercie de prendre le temps de m'accueillir, Mitsunomori-sensei. Si je viens vous voir, c'est pour que vous m'expliquiez à quoi nous attendre en théorie sur cette planète.

- Oh ! Vaste sujet ! Et bien... disons qu'il y a beaucoup de choses à prendre en compte. Vraiment beaucoup. J'ai peur que l'on ne sache pas vraiment avant d'avoir mis les pieds sur la planète. Rien que les couleurs... Ce que nous autres humains percevront ne sera pas nécessairement la même chose que ce que verront les Telaaris ou les Sceldaroniens par exemple. L'hypothèse la plus probable serait d'avoir un ciel blanc, plus sombre que sur la Terre, avec un soleil beaucoup plus gros dans le ciel mais moins aveuglant. La végétation sera vraisemblablement noire afin d'absorber le spectre entier des couleurs visibles. Cependant, afin de compenser ce manque de luminosité, je pense que nous devrons adopter un régime riche en vitamine D. La gravité sera forte au vue de la taille de l'astre, et au début, ce sera très dur. Beaucoup de gens souffriront de douleurs articulaires. Cependant, avec le temps, cela rendra les habitants plus robustes, mais plus petits également. Par ailleurs...

- Vous avez raison, nous en saurons plus quand nous aurons envoyé la première équipe d'exploration. Je vous remercie pour votre temps, Mitsunomori-sensei.

Sur ces mots, elle retourna dans sa cabine, songeant qu'il ne valait mieux plus lancer le docteur Mitsunomori sur ce genre de sujet à l'avenir. Il était bien trop passionné !


Citation :
Mars : Début de l'exploration d'une province de Nu Inanis 2. Juillet : Si tout va bien, on commence à se poser et à coloniser sous dôme (j'ai vu que tu avais pris seulement 4 mois avant de te poser, j'imagine que je peux suffisamment explorer durant cette période aussi ?). Petite note, je compte appeler le système Kindokei (金土系), la planète Kindosei (金土星), la nation Kindokoku (金土国), et les habitants les Kindojin (金土人).

_________________
古池や
蛙飛込む
水の音
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La traversée du Chigaeshi no ōkami   

Revenir en haut Aller en bas
 
La traversée du Chigaeshi no ōkami
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Leurs chiens meurent pendant la traversée Nice-Calvi
» † Godwrath D. Alexander : Kami no Shiki †
» Alice aux pays des merveilles / La traversée du Miroir
» A kami la fée du forum qui voulait mon retour
» J'ai traversé toute la Terre du Milieu pour vous trouver!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deep Space Pioneer :: Section de jeu [Humanité] :: Vols Spatiaux-
Sauter vers: