Partagez | 
 

 Récit de la Corporation Universitaire Technologique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BioGRAD

avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 25/10/2010

MessageSujet: Récit de la Corporation Universitaire Technologique   Mer 27 Oct - 14:33

Sarekuwa, 4300 après Jésus-Christ,
À l'abri derrière des débris
Vaisseau Horde Prince


Dirigeant de la Corporation Technologique
Recteur Universitaire
Markx Valkior

Un silence de mort régnait à l'intérieur du Prince, la coque avait été en particulier prévue pour empêcher les sons de filtrer. Construit de morceaux désespérés, il n'en restait pas moins un bijou technologique. Plusieurs autres vaisseaux fais de parts détachés attendaient aussi tout prêt, parmi les autres épaves de leur grande flotte d'autrefois. Tous attendaient le moment fatidique, la mort aux tripes. Les autres colonies humaines fuyaient parmi les trous noirs. Eux ... restaient pour leur en donner le temps.

Puis ce fût le déluge.

Les Xénos arrivèrent a portée de tir du dernier des mondes humains. Tout l'armement réunis de l'humanité n'allaient tout de même pas changer le cours de cette guerre. les défenses planétaires s'activèrent et un véritable barrage d'obus de plasma phosphorique ionisés éclatèrent les premières vagues d'envahisseur impudents. Mais une seconde arriva puis une troisième, une quatrième et cela ne s'arrêta pas. Tous dans la Horde Prince, jubilaient silencieusement, attendant avec le moins d'impatience existant la phase suivante. Lorsque les munitions manquèrent et que les vaisseaux amiraux Xénos ouvrirent un passage au travers les barrages de plasma, les ogives commencèrent à pleuvoir.

Ce fût la mort dans l'âme, que les vaisseaux cachés ne bougèrent pas, les télécoms crachant la voix des divers commandant qui donnaient leur dernier rapports en mourant sous l'effet des radiations. L'équipage attendait le moment fatidique et leur moral ne tenait qu'à la présence d'un homme au charisme implacable, à la force de caractère inébranlable et à la logique imperturbable. Le Recteur Valkior :

Ce ne fût qu'à son commandement, au beau milieu de cette force d'invasion immensément colossale que les reste des la corporation universitaire activèrent tous ensemble leur balise. Ce signal en particulier, se répercuta sur toutes les coques présentes, Xénos, Humaines et débris, pour finir capter par un immense caisson surblindé monté d'une antenne minuscule. Alors que les vaisseaux hostiles réalisaient la présence d'un simple vaisseau horde minuscule, un petit son tinta quelques secondes avant de souffler absolument tout

Une bombe à fusion nucléaire venait d'exploser au beau milieu de la flotte d'envahisseurs. Provoquant un déflagration de l'ampleur d'un micro soleil, qui ne dura cependant pas une seule fraction de seconde. Sitôt que la détonation rejoignît la surface de la planète la fusion nucléaire se renforce de plusieurs noyaux de fissions pour fusionner en un seul minuscule tout. Un Énìème trou noir se formait maintenant en orbite. Aspirant les restes d'une partie de la flotte Xénos, les débris ayant abrités la Horde Prince ainsi que celle-ci.

...

La scène paraissait sur-réaliste. Un simple soldat de la corporation se tenait dans un bunkeur anti-bombes et jubilait avec ses pairs au signal déclenchant le compte à rebours tant attendu. Déjà les défenses planétaires cédaient. Dans quelques secondes, la corporation et le dernier monde humain disparaitraient ensemble dans un sacrifice ultime pour leurs pairs. Mais il n'y eu qu'un flash. Un éclat de lumière prouvant que l'explosion eu lieu, détruisant une partie de la flotte Xénos, une partie seulement, puis se transforma en un minuscule trou noir pour disparaitre.

Les derniers humains de SareKuwa eurent l'espoir coupé au niveau de la tête. Car les envahisseurs tirèrent une nouvelles volées de bombes irradiantes sur une planète maintenant sans plus aucune défense spatiale ... Une fin longue et douleureuse avec le sentiment d'avoir manqué à leurs devoirs. Tels furent les pensées des miliards de militants de la Qc. Tech. Corps. sur son passage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BioGRAD

avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 25/10/2010

MessageSujet: Re: Récit de la Corporation Universitaire Technologique   Mer 27 Oct - 14:35

New Eden, 4304 après Jésus-Christ,
Autour de la dernière flotte FTU
Vaisseau Horde Prince

Dirigeant de la Corporation Technologique
Recteur Universitaire
Markx Valkior
Rapidement, les recteurs de chaque vaisseaux, les Recteurs Collégiaux, ainsi que les recteurs d'intérêts, les Recteurs secondaires, se réunirent au sein du Prince. Dans un amphithéâtre en demi-cercle du type de la curie romaine, tous ces gens hurlaient et se chamaillaient pour toutes les raisons organisationnelles possibles. Un véritable petit micro-cosme de chaos. Les gardes et tout autre type de personnel avaient été refoulés derrières les portes de centre de commandement improvisé par la crise. Le seul lieu de détente culturel transformé en un centre nerveux vital à la survie de millions de personnes, une fraction élevée de ce qui restait de l'humanité. Une voix surplomba cependant toutes les autres :

- Frères, Soeurs, un moment de votre attention je vous prie.

Le silence s'installa au travers toute la flotte alors que la voix était transmise par les hauts-parleurs des deux hordes qui composaient la Qc. Tech Corps. L'imposante présence de l'homme se faisait ressentir partout.


- Cette minute de silence que vous venez de m'accordez, dédions-là à nos compatriotes sur Sarekuwa qui ont dut connaître une fin affreuse. Laissez-moi vous instruire de ce qui s'est passé durant les dernières années, enfant de la Corporation. L'administration des Recteurs n'a pas été très présente durant notre voyage, c'est un trois ans de voyage dans le noir qui a été long pour tout le monde.

J'ai pris une décision majeure sans en avertir le conseil d'administration. Ce fût arbitraire de ma part, et je regrette de ne pas avoir attendu votre assentiment par leurs voix. La séparation de notre matériel en deux vaisseau de classe Horde Basique était selon moi une nécessité. Les trois quart de notre budget y est passé, mais c'est un investissement majeur qui ne tardera pas à nous rapporter. J'en répondrai personnellement devant le conseil.

Sur ce, frères et soeurs, je tiens à vous félicitez pour l'exemplaire comportement que vous avez eu. Ce n'est pas le temps de lâcher prise. New Eden semble regorger de groupuscules qui n'attendent qu'à être regroupés. C'est nous qui leur apporteront la stabilité et l'exemple nécessaire pour recréer la Fédération Terrienne Unie!

Sorti alors de derrières les tentures posées sur l'estrade centrale de l'amphithéâtre le Recteur Universitaire. Calmant les esprits instantanément. S'ensuivit alors un long débat sur les priorités à donner à la flotte. Deux vaisseaux Hordes, une flotte de colonisation et surement une flottille de chasseurs. Une mission déjà assignée en partant à la chasse aux pirates. rien n'empêchait de poursuivre en ce sens en donnant naissance à une colonie qui assurera l'arrière de la corporation. Les collèges se verraient ré-organisés bientôt.

Spoiler:
 
]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BioGRAD

avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 25/10/2010

MessageSujet: Re: Récit de la Corporation Universitaire Technologique   Jeu 28 Oct - 12:46

New Eden, 4305 après Jésus-Christ,
En chasse des premiers pirates.
Vaisseau Horde Prince.

Dirigeants de la Corporation Technologique
Sénat corporatif Universitaire
Nomination des recteurs

À l'intérieur de l'antichambre du pouvoir de la corporation universitaire, beaucoup s'étaient demandés comment allions-nous rentabiliser rapidement un deuxième vaisseau Horde. Il leur faillaient se poser et, grâce aux vaisseaux mineurs, sans se poser, commencer à utiliser les ressources qui allaient se proposer. Cette chasse au pirates était encore une notion pour gagner de la notoriété, concept chèr aux yeux du Recteur Universitaire. Au moins le problème du manque de place pour la population avait été réglé par la création de cette deuxième flotte, seule avantage visible, à première vue, de cette décision. Tous se mirent donc à réclamer au Recteur Universitaire la répartition nouvelle du pouvoir. En moins d'un an, les Recteurs collégiaux, administrateurs de chaque vaisseaux furent ré-élus par la population que chacun représentait. Cela bien entendu obligea le recensement de la population de la flotte au complet, augmentant la hargne des élus pour les dépenses. Au moins l'établissement de ce petit système d'administration publique à l'intérieur de la flotte augmenta la confiance des gens envers leurs dirigeants, ré-asseyant le pouvoir de ceux-ci et gagnant en stabilité. Cela était rendu nécessaire pour gérer l'afflux des colons qui se répartirent de la flotte coloniale à chacun des Vaisseau Horde, laissant l'espace et les ressources nécessaire pour une augmentation saine de la population. de plus, autre avantage de ce recensement, il était demander à tous, d'y inscrire leurs talents/métier/profession pour obtenir une meilleure répartition de la population selon les besoins.

Cependant, le pouvoir au sein de la flotte interdisait le système parlementaire. C'était plus un conseil des ainés, un sénat, où ceux-ci remettaient le pouvoir exécutif aux Recteur Universitaire et Secondaires. Le sénat, par un vote simple à main levé, avait le pouvoir discrétionnaire d'annuler tous décrets ou décisions apportés par un de ces Recteurs. Parmi les priorités qui furent soulevées, un domaine fit l'unanimité avant même qu'il n'en soit question : Le Rectorat Économique. L'imposant coût et décision arbitraire du dirigeant actuel de la corporation avait causé de la grogne. Devant le fait accompli, les habitudes de la Corporation de défendre les intérêts de l'humanité et sachant qu'une colonie était déjà en proie au pillage, tous surent qu'il était nécessaire d'accomplir leur devoir. Un Rectorat Militaire fût donc créer pour gérer et coordonner le département de la défense. Un troisième rectorat, bien que pas si nécessaire fût conservé, les autres ne trouvant pas encore d'utilité ou ne demandant pas assez de besoins administratifs, pour nécessité un recteur. Le Rectorat Universitaire fût conservé, pour gérer la diplomatie et le partitisme évident des deux noms conservés par consensus pour être les deux autres Recteurs, ainsi que pour inspirer la population grandissante de la corporation.



C'est ainsi que la confiance en le charismatique et inspirant Recteur Universitaire fût reconduit : Markx Valkior



Le Rectorat Économique avec quelques dissensions alla à l'opportuniste, mais respectant les traditions à long terme du sens Québec : Engel Smith



Recteur Militaire par total consensus : Le redoutable Boris Ivanovitch, vétéran et héros de la guerre spatiale contre les Xénos



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BioGRAD

avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 25/10/2010

MessageSujet: Re: Récit de la Corporation Universitaire Technologique   Sam 30 Oct - 19:54

New Eden, 4306 après Jésus-Christ,
En chasse des premiers pirates.
Vaisseau Horde Prince.

Dirigeants de la Corporation Technologique
Sénat corporatif Universitaire
Décisions Étatiques

Le Conseil des Recteurs, organe autrefois siégeant à plusieurs milliers de membres, d'autres, aucun. Aussi bizarre son histoire fusse-elle et ses titres dépassés, hérités d'un autre âge, autant la stabilité et l'assurance de sa survie dans les âges était écrite. Gouvernant en des temps anciens des systèmes solaires entiers et quelques secteurs, en d'autres personne n'y adhérait. Cependant, parmi ceux qui y étaient assis, personne n'avait peur de l'année où leur présence ne serait plus requise et que tous ses membres repartiraient chacun vers ses propres pénates. Tous vivaient et respiraient cette histoire immémoriale sans frémir. C'était leur devoir de la faire, car personne d'autre ne le ferait. Le sacrifice de soi, volontaire et assumé était leur raison de vivre.

L'année 4306 en fût une qui tira en longueur. Nombreux sont les conflits internes qui gangrenèrent la corporation, à de nombreux moments, les plus anciens et le splus sages recteurs, y compris Valkior firent cesser les séances, ordonnant une pause ou il se refusait même malgré son poste, la moindre décision. Le tout dans un soucis d'équité et de transparence. Si tous avaient été d'accord que de libérer les humains de la colonie Gossam, peu furent d'accord sur le quoi faire après. Un deuxième vaisseau Horde aux frais administratifs élevés, telle avait été la décision la plus couteuse en terme d'approbation. Encore une fois, l recteur Universitaire conservait la majorité.


Majorité qui n'était talonnée que de peu par Engel Smith. Ses plans économies étaient certes futuristes et innovateurs, une croissance immense de la population, développant ainsi selon la pure et théorique ligne de pensée de la corporation : le long terme. Main d'œuvre zélée et dévouée entièrement à la défense de l'humanité. cela passait cependant par un abandon momentané de cet objectif, et remettait en question la chasse à ce groupuscule humain belliqueux, chose que même le Recteur Militaire ne désapprouvait pas. N'en restait-il pas moins que des concessions fusse faites. Des investissements majeurs dans les organes économiques, contre une démonstration de force flagrante. La paix et l'entente devra perdurer entre les colonies. C'est les divisions internes et les réticences envers la FTU des méga-corporatistes qui les avaient tous menés à l'échec.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BioGRAD

avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 25/10/2010

MessageSujet: Re: Récit de la Corporation Universitaire Technologique   Dim 31 Oct - 5:36

New Eden, 4307-4310 après Jésus-Christ,
En chasse des premiers pirates.
Vaisseau Horde Prince.

Dirigeants de la Corporation Technologique
Sénat Corporatif Universitaire
Décisions Étatiques

Quatres longues années au travers desquelles, les deux hordes de la corporation chassèrent et traquèrent leux de la Viram Fidem. Énergie et zêle les encourageaient et c'est tous ensembles qu'ils s'étaient préparés à mourir au cas ou les choses tourneraient mal. Cependant, il se trouva incontournable que la flotte pirate, qui étaient sensés suivre un illuminant "voyage", était tout autant des fanatiques que des lâches. Chaque fois, avant qu'un pillage ne se produise, les flottes ennemies fuyaient. N'hésitant pas à laisser un ravitaillement en cours s'arrêter brsuquement pour éviter de réelles pertes. Rien. Personne ni aucune machine n'avait réussi à prendre le dessus.

Les contestations ne commencèrent pas à éclore, la transition fût brève et instantanée. En l'an de grâce 4310 après Jésus-Christ, le premier point à débattre étaient les finances. Le constat fût, justement, consternant. Maintenir leur flotte dans l'état actuel, deux Horde et deux escadres de chasseurs revenaient à pas moins de 1800 crédits par tour. Trois ans de revenus pour une seule année d'entretien. À la mention de ces chiffres et des autres, seul Smith resta de marbre. Le Recteur économique les connaissaient bien, il en avait avertit le sénat en de nombreuses reprises et respecté leurs choix. Ce ne fût cependant aucun des deux qui pris la parole en premier.


- Damnation! Vous allez devoir me pardonner, pasque moi j'vous le dit. Y a personne dans c'putain d'galaxie qui va prendre les moyens pour avoir ces enculés! Y a que nous qui les ayons et on est encore en sous effectif. Pis en plus ça criss nos finances à terre tabarnak! Peut pas s'permettre de continuer comme ça, ET DITES MOI PAS QU'ON VA BAISSER LES BRAS! ON N'EST PAS COMME ÇA ICI, À LA TECH!

La situation explosa, presque littéralement, la séance fût mise en pause. L'on ne pouvait expulser un Recteur du rectorat, ni les Recteurs ne pouvaient permettre un tel langage coloré. Mais les dés en étaient jetés. Bien des plans furent élaborés pour économiser sur les coûts d'entretien. Du recyclage des flottes au paiement complet sans se plaindre en passant par le mercenariat. D'autres investissements économiques fûrent jugés nécessaire malgré la demande constante de la création de leur but premier : La recherche. On ne disait pas Corporation Universitaire pour rien!



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BioGRAD

avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 25/10/2010

MessageSujet: Re: Récit de la Corporation Universitaire Technologique   Mer 3 Nov - 6:19

New Eden, 4311 après Jésus-Christ,
Scannant le Chozon Impass Chozon
Vaisseau Horde Prince.

Dirigeants de la Corporation Technologique
Sénat Corporatif Universitaire
Décisions Étatiques


Au tout début de l'année, la première décision proposé par l'ensemble des Recteurs collégiaux, fût de nommer une personne pour diriger le Secrétariat du Rectorat. Trop avaient étés insultés de l'attitude hostile du Recteur Militaire et voulaient pouvoir le mettre à la porte des débats tout en conservant une assemblée en délibération. Effectivement, le poste pourvu permettaient à une personne de pouvoir siéger si la majorités des recteurs secondaires étaient présents, en le représentant. Une personne neutre qui défendraient les intérêts des Recteurs absent, tout en dirigeant le Rectorat. Un nom s'imposa parmi tous. Une femelle qui travaillait d'arrache pieds et qui visiblement avait collectionnés depuis longtemps les faveurs des différents recteurs collégiaux :

Miranda Thompson, énigmatique, brûlante et persuasive : Secrétaire du Rectorat.
Elle n'était pourtant pas connue pour sa pleine neutralité. Ses émotions l'habitant pleinement l'empêchaient habituellement de se prouver complètement neutre. Mais il n'en demeure pas moins qu'elle récolta juste assez de voix. Les Recteurs votant pour elle semblaient ne pas vouloir le faire, mais personne ne parla. une fois qu'elle fût mise en place, elle accorda même un sourire à Engel Smith, qui bien assis, neutre depuis le départ, mains et doigts croisés devant son visage souria de victoire. Bref, il était maintenant clair, en regardant le manège que la démocratie pouvait ralentir une organisation dévouée, mais tous avaient besoin de crédits ... et le crime payait.

Ce ne fût cependant pas tout. bien entendu, comme chaque année le plus gros chapitre était décerné à l'économie. Bien des investissements furent mis en branle pour stimuler l'économie. Tous jonglaient encore avec l'idée d'augmenter drastiquement leur population pour avoir une main d'oeuvre supplémentaire prête à payer impôts et taxes. Mais l'investissement seraient-il rentable? À cela, le deuxième point en importance dans l'ordre du jour du Rectorat pris le pas sur une partie dédiée à l'économie. Une brillante professeur spécialisée en de nombreuses branches des sciences humaines et de l'éducation en profita pour lancer une idée. Bien que cette interruption légèrement cavalière fût un peu mal vue, cela permis néanmoins, enfin, de donner toute l'attention du rectorat à cette jeune femme.



- Une colonie!

Se nommant Taïssya Romanof, la jeune femme se leva énergiquement. Se faisant apporter un tableau et soufflant complètement la vedette au Recteur Économique, qui s'emmura en silence sur son fauteuil, elle expliqua les bases et les avancement qui seraient dût à une éducation poussée du peuple de la Corporation dit du Québec. Des fonds de 1800 crédits étaient demandés sans aucune garantie, sans compter l'université, possiblement deux. Mais tout cela passait tout d'abord par l'établissement d'une colonie. Un monde fertile de préférence Terrestre idéalement, mais une planète aquatique avec des installations sous le niveau de la mer, serait mille fois plus défendable. Offrant un monde aux rares beautées et attraits touristiques. Un monde protégé qui serviraient à tous les peuples le voulant, un haut lieu de savoir. L'exposé convaincu bien des personnes. Même si chaque Recteur principal essaya de tirer de son bord. La volonté de savoir à combien s'estimeraient toutes ces dépenses et leurs rentabilités à long terme. Taïssya fût chargée de leur calculs avec M. Smith.

Bref, les dés en étaient jetés. Une flotte Horde posant la première colonie nomade?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Récit de la Corporation Universitaire Technologique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Récit de la Corporation Universitaire Technologique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jacques Laporte quitte les Patriotes - Hockey Universitaire
» Campus universitaire : Comment obtenir une chambre ?
» Classement des civilisations par niveau technologique
» Dopage technologique?
» Recensement des étudiants - année universitaire 2015-2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deep Space Pioneer :: Administration et Archives :: Archives-
Sauter vers: