Partagez | 
 

 Les poèmes du Samy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sam'

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Les poèmes du Samy   Sam 20 Avr - 18:54

Encore une nouvelle création de ma part. Le poème est composé d'Alexandrins (vers de 12 syllabes pour les inculturés) et chaque strophe fait exactement 12 vers (vous pouvez compter XD). Je fais ici un mélange des rimes plates (pour les strophes 1 et 3) et des rimes croisées (strophe 2) et des rimes embrassées (strophe 4). Oui, je suis un fifou ^^

La vengeance

Ho, dragon, maître des cieux, parmi les divins,
Toi qui nous domines, ceux que tu appelles nains ;
Ecoute les cris retentissants dans les montagnes
Les cris de ceux à qui tu voulais prendre l’âme,
Les cris de ceux que tu soumets de ton infâme,
Infâme et grande et destructrice flamme.
Ces cris appellent à la révolte pour ta mort
Les grandes peuplades nordiques appellent Thor
Les Romains appellent et invoquent tous leurs Dieux,
Mais ils ne sont pas seuls, les Chrétiens, les Hébreux
Et tant d’autres peuples invoquent leurs Divins
Protecteurs, ceux qui soigne chaque fois les chagrins.

Je suis venu te prévenir que si tu veux
Persister dans ton envie de dominer ces
Hommes tellement incapables de croire en eux
Tu perdras ce que tu as depuis que tu es
Né, alors que ta vie m’importe plus que ce
Que tu ne veux bien le croire, et je te le prouve
En venant t’avertir de ce danger, donc ne
Croit pas que je suis les pauvres fils de la louve,
J’aime plus que tout la fière race des dragons,
La race qui se doit de dominer toute vie
Pour le moment, tu dois faire oublier ton nom,
Oui, même ton nom, car la race que tu renies

Est vraiment la plus puissante qui soit sur Terre ;
Non, jamais tu ne gagneras seul cette guerre.
Part et cache-toi de cette furie qu’est celle
Des Hommes, puis revient déployer tes ailes,
Les ailes qui ont fait craindre à cette race
Composée de faible ta venue néfaste
Tu n’auras plus à avoir peur de ces soumis
Pas plus qu’ils ne craignent les petites fourmis.
Tu devras alors déchirer ta puissance
Et moi, Médée, déesse douée du bon sens,
Je t’aiderais à assouvir ta vengeance
Contre ces démons, cette douce engeance

De Perséphone et d’Hadès, Dieux des enfers
J’ai moi-même à me venger de ces couards qui m’ont
Autrefois humiliée et tuée ; mais non, non
On ne peut me supprimer, comme le tonnerre
Comme le sanglier, tu incarnes puissance
Et courage. Je veux me venger des Hommes
Et j’y arriverais, avec la même aisance
Qu’autrefois, comme tu les as dominés en somme.
Moi, Médée la puissante et toi, maître du ciel
Nous nous vengerons de ce monde qui nous a
Injustement chassés, et avec tant de zèle
Qu’on eut pu les croire possédés par cette Héra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les poèmes du Samy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les poèmes d'un Tigre Solitaire
» Poèmes pour mes chevaux
» Deux poèmes très simple
» [POÉSIE] Les pseudos-poèmes joyeux et pleins de vie de Yuuki \o/
» Poèmes Noirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deep Space Pioneer :: Communauté :: Flood-
Sauter vers: