Partagez | 
 

 UEFS Ostvsetic [v]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chronos



Messages : 4
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: UEFS Ostvsetic [v]   Ven 12 Avr - 21:29

Statistiques & données :
    Population : 300.000
    Technique Économique : 3
    Technique Administrative : 1
    Technique Culturelle : 0,5
    Technique Scientifique : 2
    Technique Militaire : 0.5
    Affinités culturelles : Tchèque, Hongroise, Allemande, Polonaise
    Religions principales : Ptakovisme, humanisme synchrétique (80%/20%)
    Dominantes sociales : Industrialisme, technocratie, prédominance scientifique, eugénisme larvé


Histoire passée :

L'Ostvsetic est un astronef de colonisation originaire de la planète Miniek, située dans la bordure extérieure. Colonisé aux alentours de l'an 3900 le système Miniek resta longtemps pauvre jusqu'au développement, vers 4050, de l'industrie minière. Le boom économique ne se fit guère attendre et les profits générés par l'exploitation surent être finement exploités par la population pour le développement non seulement d'une vraie industrie de transformation, mais aussi du système bancaire suffisant pour soutenir une croissance et un développement à l'échelle du système et de plusieurs systèmes non peuplés et vierges d'exploitation avoisinants.

Le développement économique, axé sur l'industrie et l'exploitation minière, amena les entreprises du systèmes, largement soutenues par les autorités locales, à développer des moyens d'accéder aux marchés et aux ressources minières (qui n'étaient pas inépuisables...) afin de poursuivre le développement économique de Minieck. La population, largement syndiquée et usant par ce biais et de structures financières mutualistes, appuya le développement d'une industrie spatiale et de services de premier plan, délaissant quelque peu l'activité minière ou plutôt la délocalisant dans les systèmes non peuplés périphériques par voie de colonisation (les ressources de Minieck étaient largement entamées vers 4175). L'économie locale s'axe principalement autour de grands astronefs civils, d'astronefs de luxe et d'éléments pour stations spatiales de divers types. Les entreprises de construction spatiale développe aussi un savoir faire reconnu dans tout le secteur en matière de construction d'astroports et de gestion des flux logistiques.

Cet effort est assuré par un financement correct, une implication de la population et des autorités administratives et, de manière collective, mène à un développement particulier du syncrétisme humaniste, théorisé par Jean Ptakov. L’harmonie spirituelle selon Ptakov, ne peut être atteinte qu’à l’aide d’un développement économique et technologique propre à assurer à l’humanité son élévation environnementale, personnelle et collective. Cet état ne peut être atteint que via un développement industriel conséquent, une capacité de conception de haut niveau et une organisation sociale propre à permettre un tel développement, notamment grâce à l'émergence d'universités technique et commerciales de très haut niveau. Pour se sont les plus capables, se distinguant de leurs égaux en droit, qui doivent hériter des charges mener les différents organes de la société civile à coopérer le plus efficacement possible. Cette coopération doit mener autorités financières, industrielles, sociales et productives à une collaboration sans faille, une unité complète dans l’exécution des plans définis préalablement sur concertation.

Cette concertation aboutit à la primauté du développement de la base infrastructurelle, seule garante de la cohésion technique et scientifique de la société. Idéalement, la science se doit d’être le moteur du développement et de la transcendance humaine et la cause de la société de demain. Elle nécessite cependant l’existence d’une économie saine et d’une société civile au sein de laquelle il doit être possible pour l’individu capable d’obtenir le gain de son effort, et donc de s’enrichir. C’est par cet enrichissement que l’Homme peut développer ce qui lui tient à cœur et s’élever parmi les étoiles.

Chacun, dans cette société égalitariste, a un rôle utile qu’il peut trouver, et l’oisif n’a aucune excuse. Le développement technologique et le développement de technologies de voyage intergalactique ont rendu l’univers presque infini. Il y a toujours quelque chose à faire. Il s’agit d’une idéologie conquérante, en quête de défis, personnels, surtout collectifs, civilisationnels, techniques, spirituels.... Plus qu’une religion, le Ptakovisme est une philosophie de vie, une déviance industrieuse du Synchrétisme, peu appréciée de l’Archonte.

Déviant du Syncrétisme humaniste, le Ptakovisme singularise Minieck et la singularise davantage à l’éclatement de la seconde guerre contre les xénos, elle renforce encore davantage le poids de l’industrie et de la science dans la société, en faisant en but à part entière. Mobilisée pour son industrie dans la Grande Guerre Patriotique, Minieck envoie peu de monde au front. Elle produit, livre, développe et répare, à toute vitesse. Ses croiseurs font partie des plus réputés et elle en paie plusieurs divisions de sa poche, grâce à sa richesse.

Toutefois, les autorités de Minieck ne se font pas d’illusions quant à la survie de la Voie Lactée et, en concertation avec les différents corps sociaux, décide de préparer une flotte de colonisation, chargée de perpétuer l’espèce humaine et dont la vie sera réglée par une charte préalablement établie et qui restera en vigueur jusqu’au développement suffisant de la future colonie. Cette flotte est gigantesque. Elle doit emporter 30 millions de colons, disposer d’une puissante escadre d’escorte et d’une logistique conséquente. Les ouvriers acceptent des cadence stoujours plus insoutenables pour accomplir un tel but en plus des impératifs de production militaire. La mécanisation de l’industrie est à son comble, on travaille 12 à 14 heures par jour. Seuls 20 millions de colons peuvent partir lorsque le monde est en danger. La XXXIVième flotte coloniale quitte le système de Minieck chargée d’espoirs. Elle sera interceptée en route et littéralement décimée, cela en dépit du sacrifice de l’Amiral Zelazny, commandant de la flotte d’escorte, qui au prix de ses troupes, vaincra le parti de reconnaissance armée Xénos ayant découvert la flotte humaine par hasard.

L’Ostvsetic est le seul rescapé de la 34ième flotte. Il fut réparé et remis à neuf dans le vide spatial par plusieurs milliers de colons bloqués en dehors de la Voie Lactée sans moyen de propulsuion, condamnés à mort mais prêts à se sacrifier pour les rares élus tirés au sort. Lorsque l’Ostvsetic les laissa, ils pensaient réparer les carcasses et bâtir un puissant fort stellaire et y vivre, le plus longtemps possible. Les plans des ingénieurs prévoyaient une gigantesque station spatiale bâtie sur un réseau de petites capables de faire vivre 400 000 personnes. Personne ne saura jamais ce qu’ils deviendront.

L’Ostvsetic a atteint New Heaven, la devise de ses colons est Per Ardua Ad Astra.


Dernière édition par UEFS Ostvsetic le Ven 12 Avr - 22:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fate
Admin
avatar

Messages : 1434
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: UEFS Ostvsetic [v]   Ven 12 Avr - 22:46

Validé. Plus aucune modification possible à cette date.

_________________
World by World, we will build an Empire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ds-pioneer.forumactif.com
 
UEFS Ostvsetic [v]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deep Space Pioneer :: Administration et Archives :: Archives-
Sauter vers: