Partagez | 
 

 [Exemple] MDSS Aumont

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rép. de Munto Cordia

avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 14/12/2010

MessageSujet: [Exemple] MDSS Aumont   Ven 12 Avr - 16:35

Données Statistiques et présentation :

Nom du vaisseau colonial : Mindoir Duchy Space Ship Aumont
Religion Dominante : Eglise Syncrétique Humaniste

C'est par le peuple que l'Eglise Syncrétique Humaniste a vu le jour. Ainsi, dans les colonies des corporations, au début de l'ère de la colonisation spatiale, les populations de colons constituent un melting pot très varié de cultures et d'origines sociales et religieuses. Pour faire face aux dangers qu'ils affrontent, l'instinct grégaire prend vite le pas sur les intérêts privés et les facteurs de dissension. Les périls sur la survie de ces jeunes colonies étant trop forts pour que leurs habitants puissent se permettre des divisions internes. Face à l'adversité, les hommes se concentrent sur ce qui les unit, et les rassemble. Ce mouvement est ainsi largement accompagné par les autorités coloniales, qui y perçoivent un facteur de cohésion sociale. La distance par rapport aux autres colonies accélère encore le processus. L'identité de la colonie prend ainsi le pas sur les identités passées, et forgent donc des unions locales entre les religions. Ces Eglises se donnent en générale tous une dénomination similaire : "Eglise Syncrétique Humaine".

Au XXXeme siècle, plus d'un millier de cultes syncrétiques locaux coïncident ainsi avec les anciennes grandes églises, datées de l'ère pré-coloniale, et avec un grand nombre de petites églises sectaires. Aussi, lorsqu'en 3500 après Jésus-Christ, la Fédération prend conscience de l’existence de ces multiples religions, alors qu'elle vient de parachever l'unité de son territoire, et d'en assumer le total contrôle, la cocotte minute des guerres de religion semble bouillir. Il lui faut impérativement l'éviter. C'est à cette époque que la Fédération s'empare de la question religieuse, et renonce à la tradition laïque qui avait accompagné sa création.

Ainsi, dans le courant du XXXVIeme siècle, les autorités Fédérales conviennent de réunir les différents chefs et autorités spirituelles des Religions Syncrétiques, principalement pour éviter un conflit colonial. Dans leur projet, l'alliance du politique et du religieux doit éviter l'implosion du territoire fédéral en une multitude de micro-état, et favoriser une conscience nationale universelle. A cette époque, les anciennes religions ne sont plus du tout à la mode parmi les autorités terriennes. Mais ces dernières n'ont pas la prétention d'imposer une laïcité à tout les niveaux (ce qui aurait plutôt tendance à mettre le feu aux poudres), ni d'inventer une religion de toute pièce. Ils réunissent ainsi un premier conseil inter-religieux visant, au départ, simplement au rapprochement des cultes. Ce rapprochement se déroule tellement qu'un second, puis un troisième conseil ont lieu. Au cour du XXXVIIeme siècle, ces assemblées se multiplient et culminent avec le Concile de Proxima du Centaure, qui rassemble une centaine de réunions au sommet entre 3622 et 3644. De ce concile, naitra l'Eglise Syncrétique Unique, qui deviendra par la suite "Humaniste".

Bien sûr toutes les Eglises locales n'y participent pas, et les grandes Eglises de l'ère pré-spatiale continuent d’exister. Mais un syncrétisme religieux extrêmement fort s'opère à partir de ce concile, et l'on date la naissance de l'Eglise Syncrétique de cette période.

En règle générale, les rites sont ainsi hérités de la période pré-spatiale. On parle donc d'Eglise Syncrétique au rite Islamique, ou d'Eglise Syncrétique au rythme Chrétien. Malgré cela, les rites ne constituent pas un élément de clivage, car il a largement été admis par le concile syncrétique de Latran II, en 3677, que l'expression du culte, n'est pas le culte lui-même, et donc, la symbolique qui l'entoure n'a pas de rapport avec l'interprétation philosophique des textes, ou avec la foi.

Pour autant, certain éléments sont communs à tout les rites.

  • Le temple, d'abord, a systématiquement une forme de dôme blanc à l'extérieur, et décoré à l'intérieur par une représentation holographique du ciel à l'instant T. Le Système Solaire y est toujours symboliser par une lumière particulièrement plus brillante. Et s'il n'est pas visible dans le ciel de la planète, sa direction est toujours indiquée.
  • Toute représentation du Divin est interdite, au profit de représentations astronomiques, ou naturelles (plantes, planètes, étoiles ... Le symbole du culte est un dessin stylisé de la Terre).
  • Le dimanche est devenu la jour consacré à l'exercice du culte dans tout les rites. Toute activité liée au travail, de quelque manière que ce soit, est interdite ce jour là.
  • Un interdit alimentaire général existe autour de la consommation de viande. A savoir qu'il est interdit de manger plus de 200 grammes de viande par jour. Cet interdit est cependant d'avantage lié à des questions de conseils de nutritions pour une bonne hygiène de vie, et à la nécessité d'imposer des limites à la consommation de protéines animales, afin de permettre une consommation équilibrée pour les habitants d'une même planète, sans user les ressources de la planète. Comme les caractéristiques et l'Histoire des planète est variable, cet interdit est d'avantage vu comme une règle générale. L'interdit strict de 200 grammes de viande n'est quasiment jamais respecté. En revanche, le principe qui est d'avoir une consommation avant tout axée sur les protéines végétales est très suivit.
  • Le Monachisme du rite Tibétain s'est très vite imposé comme une règle générale, à la fois de prière, et de vie monastique. Seul le rite musulman ne suit pas spécifiquement à la lettre le monachisme (mais s'adonne à la méditation). La prière est donc systématiquement une séance collective de méditation.
  • L'épisode Biblique de l'Arche de Noé, dans l'ancien testament, a une valeur particulière au regard de ce culte, qui célèbre la fête de Noé à Dates régulières selon le calendrier galactique, ce qui correspond en général au 22 Mars sur le calendrier terrien. Cette fête est l'équivalent de Noël dans le culte chrétien.

La philosophie et le message qui entoure le culte a également largement évoluer :

  • L'ensemble des prophètes et des personnes fondatrices des cultes mondiaux sont ainsi vu comme des prophètes de l'Eglise syncrétique. Abraham est perçu comme le tout premier des prophètes, et Ban Phu Han, le premier Archonte du culte (en 2644), comme le tout dernier.
  • L'ensemble des écrits sont perçus comme des livres saints. Les clivages et les différences qui les séparent sont donc vu comme des différences culturelles (donc non liées à la Religion), ou Cultuelles (n'altérant donc pas la perception de la philosophie, du message et de la foi). Leurs points communs sont au contraire interpréter comme le message unique du culte syncrétique.

Le message de la foi est le suivant :

  • Le culte syncrétique est un culte d'amour de son prochain, de tolérance et d'ouverture, tourné vers les autres. Cela se traduit notamment par le fait qu'il est assez aisé, pour n'importe quel culte, d'entrer dans l'Eglise syncrétique, à condition de reconnaître l'autorité spirituelle et politique de l'archonte (gardien de son unité), et de tomber d'accord sur le message philosophique du culte (sans apport au-dit message. Dans le cas contraire, on organise en général un concile pour consulter tout le monde ...)
  • Le culte syncrétique donne le sens suivant à la vie :
    "L'être humain, et par extension l'intelligence, est une chose conçue par une force supérieure pour porter la vie au delà de ses limites, dans les étoiles, et jusque dans les lieux ou il n'aurait pas été possible qu'elle se propage sans son concours. L'être humain est porteur de vie, et doit assurer la pérennité de toute les formes vivantes jusqu'à la fin des temps."
    Il en résulte plusieurs choses :

    • Le plus simple, c'est d'abord que les reliques du culte ne sont aucunement des objets sacrés (bien que selon les traditions, il en existe un certain nombre, et que l'on ne renie pas les reliques des anciennes religions), mais le patrimoine génétique de toute les espèces vivantes de la Terre, qui était conservé dans la grande bibliothèque génétique de Mindoir (et se trouve aujourd'hui à bord du MDSS Aumount. Bien que tout les vaisseaux coloniaux de l'Humanité soit dotés de ces bibliothèques génétiques, seul celles du MDSS Aumont sont considérées comme sacrées, car elles proviendraient toute exclusivement des animaux de la planète terre). Les bibliothèques génétiques des autres planètes dotés de vie de la Voie Lactée constituent par ailleurs également des reliques de la Religion Syncrétique, mais cette dernière considère qu'il ne lui appartient pas de les posséder ou de les protéger, sauf si aucune espèce intelligente ne vivait sur ces planète, et n'est donc en mesure de protéger ces bibliothèques.
    • Si l'Homme, et l'intelligence doivent propager la vie, le culte syncrétique condamne la violence et la destruction, sous toute leurs formes. Il n'admet qu'un seul principe de guerre juste : la guerre contre ceux qui détruisent plutôt que de créer.



Cette dernière affirmation est par ailleurs extrêmement récente, et coïncida avec l'apparition de fondamentalismes dans la Religion Syncrétique. Lors de l'arrivée des Xenos, la Religion Syncrétique dut en effet se mettre à l'évidence. Toute la création n'était pas composée de gentils jardiniers qui s'amusaient à transformer de nouveaux mondes en un véritable eden. Il fallait aussi défendre ces edens contre ceux qui cherchaient exclusivement l'exploitation de la richesse et des ressources naturelles. Le Culte Syncrétique fut donc l'un des tout premier à qualifier la guerre contre les Xenos de "Guerre Sainte", et de "Guerre pour la préservation des Espèces". Cela donna lieu à toute une série de fondamentalismes. L'un d'entre eux, le Terrianisme, est celui qui a la peau la plus dure. Et pour cause, son principe fondamental, qui considère la Terre comme une Terre Sainte supérieures aux Jardins d'Eden tel le Duché de Mindoir, crées dans la galaxie, est passé dans la Doctrine de la Foi ! La Terre est LA Terre Sainte, qui doit être impérativement défendue. Lors de sa capture et de sa destruction, cette théorie fit immédiatement gagné à la religion syncrétique un regain de popularité et lui attira des milliers de fidèles.

La branche majoritaire de l'époque, la branche Humaniste, qui se focalise sur la propagation de la vie, et qui était la branche la plus nombreuse de l'Eglise Syncrétique, est devenue minoritaire. Elle fut également la première à parler d'une fuite par un trou de ver, et finança largement les travaux du professeur Bendford. Aujourd'hui, alors que l'Eglise Syncrétique Terrianiste est majoritairement restée dans la voie lactée pour combattre les Xenos et "protéger la vie", l'Eglise Syncrétique Humaniste est majoritairement passée par le trou noir de New Eden pour "propager la vie". C'est ainsi que se produisit le premier grand Schisme de l'Histoire de l'Eglise Syncrétique ...

NB : Il est parfaitement possible pour d'autres joueurs de choisir cette religion Wink.

Culture Dominante : Néo-Européenne (=Mindoirienne). Mélange de Cultures couvertes par une bonne dose de foi Syncrétique Humaniste.

Histoire du pays : Le Duché de Mindoir est un ensemble de systèmes stellaires, réunis dans la constellation de Mindoir, dans la bordure extérieure de la Voie Lactée. Ils furent colonisés vers 3800 après Jésus-Christ par plusieurs vaisseaux coloniaux provenant directement de la terre. L'objectif de la mission coloniale, largement soutenu par le culte syncrétique, était de préserver les formes de vie du système solaire, qui dépérissaient lentement sur la terre, dans les rares réserves qui subsistaient sur la ville planète. On préleva également un certain nombre de cellules contenant le patrimoine génétique de chacun des animaux de la planète terre, et l'on baptisa cette expédition "l'Arche de Noé". Un peu plus d'une centaine de systèmes furent colonisés, et rassemblés sous une même autorité.

Si en théorie, la Fédération est un état Républicain, il n'en reste pas moins qu'elle laisse une grande autonomie aux chefs d'états qui composent ses états fédéraux et ces derniers sont libre d'adopter la forme qui leur plait. Le Secteur, nouvellement colonisé, de Mindoir devint donc le Duché de Mindoir, et il adopta un mode de gouvernement proche de la monarchie constitutionnelle (avec des relents théocratiques, chaque planète devant nommer un membre de son culte au sein d'un "conseil des sages"). Mindoir fut largement composé de planètes totalement terraformées, de A jusque Z, pour y reproduire l'écosystème terrien. La réussite de cette mission devait faire du Duché, en l'an 4 000, un important centre de pèlerinage, et une région extrêmement prospère de la Galaxie, au point qu'en 4003, Erijelski, la capitale du Duché de Mindoir, reçu le privilège d'être le nouveau centre ou siégerait l'Archonte, et ou serait hébergée la Grande Bibliothèque Génétique de l'Humanité.

Mindoir devait donc devenir un centre riche d'une large biodiversité, mais aussi un riche centre universitaire, d'abord autour de ses centres de théologie, ensuite, à partir de 4 003, parce qu'il accueillit des biologistes et des planetologistes (la science de l'étude des planètes), mais aussi parce que sous l'impulsion de la Maison d'Aumont, qui accéda au statut de Ducs de Mindoir à partir de 4022, parce que ces derniers capitalisèrent sur les universités déjà présentes pour continuer à renforcer les sciences dures. On vit ainsi apparaître de nombreuses universités de Physique, d'Astronomie, de Génétique (la bibliothèque ayant toujours attiré les Généticiens). Consciente de son rôle culturel et religieux phare dans la galaxie, Mindoir devait accueillir, à partir 4100, un très grand nombre d'universités culturelles (Histoire, Arts, Sciences Sociales, Psychohistoire (la prédiction des faits sociaux à venir émergea en effet en 4100, et fut longuement considérée comme une science d'apprentis sorciers, jusqu'à ce qu'elle s'intéresse à l'étude des Xenos en 4150 ...)) et de facultés de sciences politiques. L’école de Mindoir, en économie, devint réputée pour ses célèbres modèles de Finance Atemporelle, et ainsi, le Duché devait parachever sa construction en un grand centre universitaire d'éducation.

Mindoir échappa longuement au Xenos, avant Sarekuwa, elle fut d'ailleurs l'un des derniers systèmes à tomber entre leurs mains. Pourtant la maison d'Aumont, qui pressentait le destin de l'humanité, avait déjà prit soin de commander un maximum de moteur phasiques, permettant d'échapper aux Xenos par les trous noirs. Et l'évacuation de Mindoir avait déjà débuté dès 4 250, les vaisseaux des fuyards franchissant un très grand nombre de trous de vers différents pour propager la vie dans d'autres galaxies.

Mais en 4 285, le culte syncrétique fut ébranlé par le schisme entre terrianistes et humanistes. Mindoir, alors que les Xenos se rapprochaient, fut plongé dans une guerre civile et l'évacuation s'interrompit. Et lorsque, en 4 290, les Xenos commencèrent l'invasion du Duché, ils rencontrèrent une farouche résistance de la part des deux groupes religieux, les Terrianistes étant décidés à protéger cet espace sacrés. Les Humanistes décrochèrent cependant rapidement, laissant la défense aux Terrianistes. D'une certaine manière, les Terrianistes sauvèrent ainsi leurs ennemis, en retardant les Xenos suffisamment longtemps pour que les derniers vaisseaux puissent partir.

Le MDSS Aumont fut le dernier. Mais 75% de la population de Mindoir était restée dans la Voie Lactée. Et le MDSS Aumont mit plus de dix ans à trouvé un trou noir exploitable : celui de New Eden. Un certain nombre de combats épiques ponctuèrent sa longue fuite, mais l'inspiration du héros des humanistes : Noé, guida son équipage et ses courageux colons. En 4 300, enfin, le MDSS Aumont, et sa précieuse cargaison, de même que l'Archonte, à son bord, franchirent le trou noir vers New Eden ... Un nouvel avenir s'offraient à l'Humanité ...
Type de Civilisation : Diplomatique, Commerciale, Culturelle.

  • Population : 10 000 Colons
  • Équipage : 360/360
    • 5 Equipes de Marines Galactiques
    • 2 Equipe de Scientifiques
    • 1 Equipe d'ingénieurs
    • 2 Equipe de techniciens
    • 7 Equipes d'ouvriers
    • 1 Équipage
  • Salles :
    • Un laboratoire de recherche scientifique
    • Un département d’ingénierie
    • Une armurerie
    • Un hôpital de bord
    • Un moteur warp équipé d’un phaseur quantique
    • Un module cryogénique
    • Soutes (100/100)
    • Supercalculateur
    • Bibliothèque Génétique
    • 1 Centre de formation
    • 4 Fermes hydroponiques
    • 2 Mines spatiales
    • 1 atelier
    • 11 Slots vides
  • Ressources agricoles : /
  • Matières premières : /
  • Ressources de construction : /
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fate
Admin
avatar

Messages : 1434
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: [Exemple] MDSS Aumont   Ven 12 Avr - 21:24

Down and MJ approved as a reference ...

_________________
World by World, we will build an Empire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ds-pioneer.forumactif.com
ISS Romae (Iulius Caesar)

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 26
Localisation : Dans l'Univers inobservable

MessageSujet: Re: [Exemple] MDSS Aumont   Lun 9 Mai - 16:42

j'ai un peu cité ta nation, j'espère que ça ne te pose pas de problème si c'est le cas je t'enlève immédiatement ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Exemple] MDSS Aumont   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Exemple] MDSS Aumont
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Exemple de developpement eco-touristique
» Exemple de camouflage .
» Un CV ? Cékoiça, cépourki et cépourkoi ? (+ exemple)
» Exemple de fiche de rp.
» Envi de changer d'interface...?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deep Space Pioneer :: Administration et Archives :: Archives-
Sauter vers: