Partagez | 
 

 De Nouveaux Réfugiés ? (An 24)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Fate
Admin
avatar

Messages : 1434
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: De Nouveaux Réfugiés ? (An 24)   Dim 21 Nov - 3:56

An 24 :

Trou de vers de New Eden, 16 Mars, vers 14h, Temps universel atomique standard :

Brutalement, sans même qu'un signe avant coureur n'est put le révéler, Seize croiseurs de combat de Classe Halcyon de la Fédération Terrienne Unie franchissent le trou de vers sous les yeux médusés des reporters du SCOPE, qui derrière leurs écrans, surveillent l'immensité du trou noir de New Eden.

En formation de combat, les croiseurs de combat semblent rafistolés de toute part et avoir vu de nombreuses batailles. Cependant, ils semblent tous en état de combattre, et ont l'air particulièrement redoutables. En effet, des vaisseaux dans un état pareil laissent présager de l'Expérience des équipages qui les composent. Intégralement peints en noirs, et striés de décorations dorés en certains point, leurs puissants canons à accélération magnétiques avant sont braqués sur le vide de l'Espace tandis que les capteurs des satellites du SCOPE révèlent un véritable bombardement aux ondes radars de tout le système. Les 6 rampes à missiles des vaisseaux semblent charger tandis que les ponts supérieurs et inférieurs de canons de DCA, comptant 24 pièces chacun, sont braqués vers les cieux.

De leurs soutes, décollent des formations de chasseurs de combat Spearhead qui établissent rapidement un véritable périmètre de sécurité tout autour de la zone d'arrivée des croiseurs. L'ensemble de la force ainsi constituée semble avoir établi un périmètre de sécurité autour du système, qui laisse présager du fait qu'ils ne sont pas les derniers à arriver par le trou noir.



Bientôt, après cinq minutes d'un silence total des radios, et alors que toutes les holovisions de la galaxie, lorsque les foyers en ont, sont allumées sur les chaines du SCOPE, alors que le peuple entier se rue dans les bars et les cafés qui allument à leur tours leurs postes de radio, leurs télévisions, alors qu'en pleine nuit, des groupes se forment dans les rues elle-mêmes pour venir entendre les nouvelles. Les villes se réveillent, les gens foncent, seulement pour voir, pour comprendre ce qu'il se passe, a cet instant, ou tout le monde est maintenant pleinement conscient, l'image d'un vieillard de 70 ans apparait, il porte encore un uniforme militaire clinquant, mais composé, on le voit rapidement, de pièces de tenues civiles mises ensemble pour constituer un ensemble cohérent, son regard bleuté, pénétrant, semble touché tout le monde au fond du cœur. D'une voix ferme, mais dure, il commence.

    [Amiral G. Skydull] Chers peuples humains, car je sais que vous devez maintenant être tous derrières vos télévisions, ou ce qui la remplace. Je me présente : Amiral Gordon Skydull, commandant de la 45eme flotte des Vestiges de la Fédération, et chef du gouvernement provisoire. Oui. Vous avez bien entendu. La Fédération Terrienne Unie existe toujours dans la Voie Lactée. Ses 70 flottes opposent une résistance de tout les instants aux Xenos, et à chaque instant qui passent, ses 70 flottes subissent de lourdes pertes. En fait, à l'heure ou je vous parle, la Fédération à déjà perdu le tiers de ses effectifs ... Enfin, en fait, je ne sais plus très bien. A l'heure ou je vous parle, cela fait presque un an que ma flotte a franchit le trou de ver, après que nous ayons put équiper les trente-deux vaisseaux de notre convoi en conséquence pour permettre un pareil voyage. Nous avons du batailler ferme pour cela.

    En effet, la Fédération a eut la chance de lancer trois flottes de combat dans la Galaxie de New Warsaw, ou ces dernières ont put établir des bases militaires arrières. J'ai fait partie de ce groupe de combat. Grâce à ces bases, nous avons put établir de nouvelles colonies, et reconstituer la Fédération sur ses cendres. En effet, New Warsaw présentait la topographie unique, et extraordinaire, d'une galaxie ou deux trou noirs, de sens inverses, la liait à la Voie Lactée, nous donnant une chance de résister aux Xenos depuis des bases qu'ils ne pourraient atteindre. Grâce à ces bases, nous avons rassembler les débris de la Fédération, les avons protégé et équipés de phaseurs quantiques pour fuir vers New Warsaw. Hélas, pendant cette opération, le dernier vaisseau humain, qui transportait les plan et les moyens de produire ces phaseurs quantiques à été détruit, transformant les phaseurs en de véritables reliques. D'une opération de contre-attaque, nous sommes passés à une opération de sauvetage : nous ramenions des vaisseaux dans la Voie Lactée, les soutes chargées de phaseurs, trouvions les décombres de l'Humanité, équipions ces phaseurs sur les réfugiés, et repartions vers New Warsaw, permettant ainsi à quelques neuf milliards d'individus de survivre. Mais un de nos croiseurs, le UEFSS Iyen-Oursta, est tombé entre les mains des Xenos, provoquant la perte de quelques soixante-treize phaseurs quantiques. Un instant, nous avons craint que les Xenos ne trouvent le moyen de produire les phaseurs, mais non. Nos espions nous ont informés que ces derniers comprenaient encore mal les trous noirs. Du moins pas aussi bien que nous.

    Dans tout les cas, les Xenos ont put franchir les trous noirs menant à New Warsaw et y déplacer la guerre. Nous leur avons tendu des embuscades, pour protéger nos colonies. Nous savions que seuls soixante treize de leurs croiseurs pourraient passer. Ca n'a pas rater. Nous avons, il y a trois ans, put détruire le tout dernier croiseur de Classe Titan Xenos, équipé de phaseur quantique, sauvant ainsi les quelques deux cent galaxies, ou nous savons que des colons humains ont put fuir. Hélas, les pertes de New Warsaw étaient trop graves, et nous avons dissous la Fédération, pour que chacune de ses flottes se retirent auprès de nouvelles colonies. En effet, nous ignorions si les Xenos avaient colonisés des mondes dans New Warsaw, et nous ne voulions donc pas prendre le risque de les voir réussir à nous détruire définitivement.

    Aujourd'hui, me voici, je dirige un convoi de 16 Croiseurs de Bataille de Classe Halcyon ainsi que 14 Vaisseaux Hordes remplis de colons et dix-huit vaisseaux coloniaux qui espèrent un nouvel avenir. Aussi, habitants de New Eden, autant que vous soyez, en cet instant, je vous le demande : appartenez-vous toujours à l'Humanité ?



Dernière édition par Fate le Dim 21 Nov - 11:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ds-pioneer.forumactif.com
République du Khatovar

avatar

Messages : 260
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: De Nouveaux Réfugiés ? (An 24)   Dim 21 Nov - 4:21

Le Grand-Conseillé de Frarn était sidéré, les dernières nouvelles étaient bonnes et surtout, présentait une chance inespérée pour les humains encore en vie, des restes de l’humanité en grand nombre. Un rêve pour le dirigeant qu’il était, et surtout, un espoir pour l’humain qu’il était, cela ne fessait aucun doute, l’humanité avait survécu et combattait les Xenos. Alexandre prit donc sont uniformes de la Fédération, qui portait de nouveaux galons et vint se placer pour une communication avec les nouveaux arrivant. Les communications furent ouverte et se fut un aussi vieille homme que l’Amiral Skydull qui se présenta à celui-ci, le visage d’Alexandre portait toujours la large cicatrice à son visage.

[Alexandre Romanov] Amiral, je ne sais quoi dire, un tel événement est quasiment un miracle, depuis le passage de l’UEFSS Amsen et de quelque vaisseau l’accompagnant, jamais je n’aurais cru revoir de nouveau vaisseau de la Fédération passer le trou noir de New Eden. J’avais espoir, mais…, mais…. veuillez me pardonner, cela est tellement bon de vous voir, Amiral, mais excusez moi, je fus le Capitaine Romanov de la Fédération, affecter à la protection de l’Amas de Frarn lors de la guerre. J’ai pu mener à bon port un vaisseau de colonisation en New Eden, aujourd’hui, je suis le Grand-Conseillé de Frarn et dirigeant du Grand-Conseil de Frarn qui protège 30 millions d’humains et s’étant sur deux colonies. Bien peu, je vous le concède, mais en vingt ans, nous avons accomplit beaucoup, je vous souhaite la bienvenue en New Eden et pour répondre à votre question, j’appartiens toujours à l’Humanité!

Il y a, en New Eden, plusieurs colonies d’établies, et le nombre d’humain dépasse largement le 100 millions d’habitant, plusieurs Nomades sont aussi établies. Je vous avertie tout de suite, la vie n’est pas rose, Terra, la planète mère du Grand-Conseil à subi le siège de Nomade voila quelque année, mais nous en remettons, rien ne pourra briser les Frarniens. Je vous avertie tout de suite, l’UEFSS Jita, vaisseau Horde du Grand-Conseil vient de partir pour votre position, il s’identifiera à vous lors de son arrivé, il vous aidera à coordonné les autres vaisseaux et vous fera bénéficier de sa mémoire interne, il apporte aussi des vivres et des équipes d’entretien pour aider les vaisseaux les plus endommagé. Je n’en reviens toujours pas, un tel évènement est quasi irréel, j’espère que nous pourrons parler face à face, Amiral, j’aimerais tellement attendre l’histoire des Vestiges de la Fédération.

Encore une fois, Bienvenue en New Eden!



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clannad de Vorpal

avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 22/10/2010

MessageSujet: Re: De Nouveaux Réfugiés ? (An 24)   Dim 21 Nov - 10:43

Le Commodore eut presque les larmes aux yeux en apprenant la nouvelle, ils n'étaient pas seul loin s'en faut. D'autres avaient survécue alors que certain continuaient à payer de leur vie leur sécurité à tous, un tel sacrifice ne pouvait se permettre d'être perdu dans les brume du passer.

Ici le Commodore Norrighton de la troisième flotte de Sarekuwa et actuel dirigeant de l'Empire de Satsuma, bienvenu à New Eden je n'arrive même pas à exprimer ma joie devant votre arrivé. Bienvenue parmi nous, à vous et à tous ceux qui vous accompagne. Je donne ordre sur l'heure pour que parte une flotte commerciale emmenant médecin, vivre et autres première nécessité. Le vieillard que je suis me joindrai à eux pour nous permettre de discuter de ce qu'il s'est passer depuis notre arrivée ici...

Nous pensions être les dernier survivant vous savez, et la situation tourne un peu au vinaigre les premiers conflits voyant le jour!. Quand à savoir si nous sommes humains, nous n'avons pas changé ou en tout cas pas tous, nous essayons de continuer à vivre selon nos valeurs, des valeurs ancienne mais honorable. Tout en construisant un nouveau futur dans nos nouveaux foyer.

Bienvenue à New Eden, Bienvenue dans votre nouveau foyer. Le souvenir de vos actes courageux ne saurait être oublié.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Directoire Lenfurien

avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 07/11/2010

MessageSujet: Re: De Nouveaux Réfugiés ? (An 24)   Dim 21 Nov - 13:08


L’espoir
S’embrase .






Car chaque vie sauvée
Vaut plus que tous les morts en souffrance.



Voilà que la nouvelle tombait sur les habitants de New Eden, une force massive venait de passer par le trou noir. 16 Croiseurs de combat Halcyon, 14 vaisseaux Horde et 18 vaisseaux coloniaux : si les estimations qu’elle avait était exacte, cela représentait l’arrivée d’environs 250 à 300 millions de réfugiés lourdement armée. Assez lourdement du moins pour que n’importe qui dans cette nouvelle galaxie tombe sous leur joug si l’envie leur en prenait. C’était quelque chose qu’il ne fallait pas sous-estimer ni prendre à la légère, et ce encore moins aux vues des nombreuses batailles auquel ces derniers avaient participés. On avait affaire à des vétérans de la guerre…

Enfilant sa tenue de Shogun, avec les médailles synonymes de son rang, les épaulettes et sa petite touche personnelle : ce foulard rouge qu’elle se passait autour du coup. Enfin, elle parlait de touche personnelle mais personne ne l’obligeait à porter cette tenue militaire à l’aspect des plus stricts. Dans la réalité des faits, il s’agissait surtout du fait qu’elle ne voyait pas du tout quoi mettre d’autres aux vues des circonstances mi-heureuses et mi-désastreuses qui venaient de s’annoncer actuellement. S’avançant devant les caméra du Scope pour se mettre l’espace d’un instant au garde-à-vous, cette dernière pris la parole suite à ses confrères, s’adressant en ces termes aux nouveaux venus.


« Amiral Gordon Skydull, je me présente, Lana Skye, Shogun de Teikoku. C’est là un réconfort pour toute personnes que de voir qu’autant de réfugiés ont à nouveau réussit à s’extraire de la voie lactée pour atteindre cet espace que nous avons nommés New Eden, et de savoir que cette dernière a réussit à s’établir dans plus de 200 autres galaxie. Cependant, vous nous apportez de tristes nouvelles, et nous ne pouvons hélas que compatir à ces malheurs et se préparer pour le pire.
- D’après vos dire la majorité de l’espèce humaine à été exterminé et la FTU, démantelée. La voie lactée se trouvera donc entièrement vidée par les Xenos, ce n’est plus qu’une question de temps. Qui plus est ces derniers ont réussit à mettre la main sur plusieurs phaseurs quantique. Une fois encore cela n’est plus qu’une question de temps avant qu’ils ne comprennent comment s’en servir. Et force est de l’avouer Amiral, vous n’êtes pas tomber sur le plus grand ou le plus puissant des bastions de l’humanité en venant sur New Eden. Si les Xenos venaient à nous attaquer maintenant, nous serions balayer tous autant que nous sommes, sans avoir put comprendre ce qui nous arrivait.
- Mais trêves de mauvaises nouvelles Amiral, voici un résumé de la situation sur New Eden. Il y à actuellement ici aux environs de 150 millions d’habitants, nettement moins je pense que le nombre que vous entrainez avec vous actuellement. Ces derniers sont réparti dans 9 gouvernements-colonies différents et 7 Hordes. Je vous transmet tout de suite l’ensemble des informations dont nous disposons actuellement sur cette galaxie.


Pianotant sur le clavier de l’ordinateur de son bureau, Lana Skye transféra aux nouveaux venus les plans de l’espace connus, la situation géopolitique et l’ensemble des colonies et planètes trouvés actuellement ainsi qu’un résumés des événement passés, allant des différentes batailles ayant déjà eut lieux aux événement concernant vulca en passant par la création de Shinken no Renmei et d’autres événements de moindre importance qui eurent lieu au sein même de cette galaxie. Un descriptif des gouvernement composant cette galaxie est aussi compris.

« Comme vous pourrez le constater, la situation dans cette galaxie est pour le moins… instable. Je ne m’étendrais pas là dessus, cela n’est pas mon but.
- Votre venue est une chance pour nous tous, une chance pour vous et une chance pour ce Nouvel Eden que nous ne pouvons pas laisser passer aussi simplement. Je ne peux parler qu’au nom de mon peuple, mais je m’engage personnelement à vous aider dans la maigre mesure des moyens qui me sont fournis, à vous accueillir ici sous les meilleurs hospices. Notre colonie étant particulièrement récente nous ne pourrons pas vous fournir plus d’aide que des denrées alimentaires pour vos colons afin de nourrir ces derniers, contrairement à l’Empire de Satsuma, notre allié, et au Grand-Conseil de Frarn.
- Je viendrais par ailleurs m’assurer personnellement de l’arrivée et de la bonne distribution de ces aides afin qu’elles vous parviennent dans les plus bref délais. Si vous avez des questions, je serais à votre disposition pour y répondre, si vous m’y permettez bien entendu. Considérez cela comme le devoir d’un hôte envers ses invités, en quelque sorte. En espérant vous rencontrer lorsque nous arriverons.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haresis

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 29/10/2010
Localisation : Secrete hormis pour ses alliers

MessageSujet: Re: De Nouveaux Réfugiés ? (An 24)   Dim 21 Nov - 13:17

Bonsoir à vous cher camarade , je suis très heureux de voire que certain de nos anciens alliés est survécu ceci grandit mon espoir de voire peut être même des Harésiens ayant trouvé New Eden , Gardez vous de ces politiciens , dans quelle bataille avez vous servie ? Pourriez vous me communiqué un rapport sur la situation dans nos terres d'origines ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fate
Admin
avatar

Messages : 1434
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: De Nouveaux Réfugiés ? (An 24)   Dim 21 Nov - 14:06

HJ : il n'y a actuellement que 16 Halcyons d'arrivés. Pas de colos ou de Horde.

Notez que la critique de l'Amiral Gordon Skydull doit être prise pour ce qu'elle est : la critique d'un Amiral de la FTU. Pas la critique d'un MJ.


A peine quelques messages furent envoyés à destination de la flotte de croiseurs de combat, que ces derniers coupèrent leurs canaux de communication. Pendant six semaines, ils restèrent silencieux, mais ne quittèrent pas pour autant leurs positions à quelques dizaines de milliers de kilomètres du trou noir, dont la masse énorme continuait à imposer aux environs les lois de la gravité. Phaseurs quantiques pleinement actifs, les Halcyons restaient en position, et aucun n'avaient, semble-t-il chercher à décharger ou désarmer leurs systèmes d'armes. Les demandes d'appontages des Cargos de ravitaillement furent refusés, les Croiseurs de Combat restaient clos, tout sas fermés. La seule chose que l'on notait, c'était les intenses communications, hélas cryptées, dans de nouveaux codes dont malheureusement personne n'avait la clef dans tout New Eden. Tout les vaisseaux semblaient en proie à une effervescence, à une discussion dont les tenants et les aboutissants restaient méconnus de tous.

A la joie céda la peur. Tout les peuples de la Galaxie étaient bien conscient qu'un seul de ces terribles croiseurs pouvait réduire à néant vingt années d'efforts coloniaux en l'espace de quelques semaines. Tout les peuples de la galaxie avaient brutalement réalisés que cette force, qui s'était battue pour l'Humanité jusqu'à présent, pouvait aussi bien être une force d'invasion, qui n'accepterait peut-être jamais de reconnaitre l'indépendance de ces colonies.

La Terreur franchit un nouveau stade lorsque, sans crier gare, au bout de six semaines, Quinze des seize Halcyons se stabilisèrent en orbite des divers mondes de New Eden, et à proximité des différents vaisseaux Hordes. Elle franchit un stade de plus lorsque, avec un des hurlements strident, et des lumières rouges de partout, les ordinateurs de contrôle des Vaisseaux Hordes, mais aussi les systèmes de gestion défensifs planétaires, indiquèrent que toutes les Capitales de la galaxie venaient d'être ciblées, à la même seconde, par l'ensemble des vaisseaux de combat de la Fédération, plaçant toute l'Humanité survivante sous la menace d'une extinction directe par le Feu Nucléaire des six lanceurs ICBM de chaque Halcyon.

Terreur, panique, il se passa trois heures pendant lesquelles le peuple des capitales se ruaient sur les routes, fuyait de toute part et cherchait à tout prix à échapper à la destruction totale. Même s'il ne faisait aucun doute que, vu leurs arsenaux, les nouveaux arrivants n'hésiteraient pas à transformer tout les mondes colonisés à ce jour en champ de ruines, et les vaisseaux Hordes ciblés en tas de ferrailles radioactifs et fumants et dérivant dans le froid glacé de l'Espace. Pourtant, au bout d'un temps qui sembla durer une éternité aux dirigeants de New Eden, qui, face à cette situation de crise, bombardaient les croiseurs de combat de demandes d'explications, l'Amiral Gordon Skydull demanda à nouveau une autorisation de contact au SCOPE, qui la lui accorda sans attendre :

    [Amiral G. Skydull] Peuple de New Eden, c'est la première fois, depuis la destruction de la Terre, et la fin de l'Humanité dans la Voie Lactée, que je trouves une galaxie en pareil état. Nos vaisseaux ont arpenté l'univers entier, et ont trouvé, ou qu'ils se trouvent, des communautés humaines cherchant paix et Harmonie, et commerçant pour rechercher le progrès mutuel. Ils ont trouvé des ensembles politiques supranationaux pour concilier les intérêts de chaque nouvelles colonies. New Eden est la seule galaxie ou nous avons trouvé une situation aussi conflictuelle. Peut-être parce que, hormis New Warsaw, vous êtes les plus nombreux ?

    Quoi qu'il en soit, ma déception est grande, et ce n'est qu'à contrecœur que le conseil d'État Major de la quarante-cinquième a décidé de prendre ces mesures de rétorsion vis-à-vis de vos activités. Car aucun d'entre vous ici, oui AUCUN, n'a eut le comportement honorable d'un Humain ayant compris que son espèce était en voie d'extinction. Aucun d'entre vous ne fait plus partie de l'Humanité.

    AUSSI, la quarante-cinquième flotte a décidé de prendre les mesures d'urgences qui s'imposent : nos bâtiments constitueront la première force de police internationale jusqu'à ce que l'Humanité, en New Eden, ai un nouvel avenir. Et nous estimerons l'Humanité sauve, lorsqu'elle atteindra une population minimale de 500 millions d'habitants en New Eden. Pendant cette période, je déclare que tout conflit armés, ou toute tentative d'intimidation de la part de l'un ou l'autre des États ici existants est illégal du point de vue du droit international. Il se soldera par des représailles armées de la part des troupes de la Fédération, et croyez-en mes dires, nous réglerons la question de manière expéditive.

    En attendant, nous ne placerons nos colons en New Eden qu'au sein d'États ayant démontré de leur bonne volonté diplomatique internationale. C'est à dire, au sein d'État ayant accomplis des missions spécifiques que NOUS vous aurons confier, pour pouvoir accueillir en leur sol ou au sein de leur flotte, un vaisseau colonial de notre convoi, ou un vaisseau Horde. Ces missions auront naturellement pour objectif d'améliorer le climat politique international, en vue d'en améliorer le commerce, et donc de favoriser la stabilité de l'ensemble des nouveaux arrivants.

    Par ailleurs, nous décrétons, au vu et au su du nombre de peuples présents au sein des Human Homeworlds, que ces derniers sont désormais placés sous contrôle colonial : toute colonisation sera considérée illégale dans ce secteur si elle n'a pas été légitimement validée par moi-même, et ce temps que que ma flotte assurera la sécurité internationale.

    Des questions ?

HJ : Seuls deux joueurs n'ont aucun croiseurs Halcyon à proximité de leurs mondes aux vaisseaux Hordes : First Fleet et Télos. La Horde d'Or et Veram Fidem ont été géolocalisés par la communication envoyée par Harésis, vu que leurs vaisseaux Hordes volent côte à côte. Il ne restent donc plus que un croiseur Halcyon à proximité du Trou Noir (il y a également un Croiseur Halcyon en orbite de Vulca. Ce dernier a entrepris des discussions dont vous ignorez la nature).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ds-pioneer.forumactif.com
Fate
Admin
avatar

Messages : 1434
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: De Nouveaux Réfugiés ? (An 24)   Dim 21 Nov - 14:15

NB : Oublier de préciser. Minimum dix lignes de RP dans ce topic à partir de maintenant. Faites des efforts Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ds-pioneer.forumactif.com
Directoire Lenfurien

avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 07/11/2010

MessageSujet: Re: De Nouveaux Réfugiés ? (An 24)   Dim 21 Nov - 14:34

« Teikoku n’a aucune question à soumettre, Amiral, puisque dans tous les cas nous n’avons d’évidence qu’un choix : la soumission ou la mort, et que toute remarque serait fortuite dans les circonstances actuelles. Je suis garante du bonheur et de la survie de mon peuple, de rien d’autre. D’évidence j’ai échoué pour ce qui est de leur donner le bonheur, mais en nul point pour ce qui est de leur survie. Le peuple de Tensei se soumettra à vos directives, jusqu’à ce que vous nous considériez suffisamment autonomes pour qu’une paix durable puisse enfin s’installer, la seule chose que je n’eusse jamais désirée, et la raison principale de la création de Shinken no Renmei. Mais si vous considérez que tout cela n’est qu’ineptie, nous n’avons le choix d’obéir.
- Si vous me permettez, je dois désormais aller m’occuper du chaos et de l’anarchie qu’à déclencher vos menaces au sein de mon peuple, ces derniers étant tout sauf bon pour ce que vous appelez « l’Humanité ». Si vous avez besoin de me contacter, et bien, je ne pense pas en fait que vous ayez besoin que je vous dise que vous savez où me trouver, Amiral.


La communication cessa alors immédiatement entre le Shogun et l’Amiral : si quelque chose d’autre venait à être dit, le SCOPE se chargerait sans le moindre doute de finir par l’en informer, à plus ou moins long terme. Le reste n’avait actuellement plus d’importance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rép. de Nouvelle Pallas

avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 23/10/2010

MessageSujet: Re: De Nouveaux Réfugiés ? (An 24)   Dim 21 Nov - 14:55

Le Président Ertikan exultait, ainsi la Fédération existait toujours, les survivants de New Eden n'était pas les derniers. Voilà une nouvelle qui les réjouissait.

Amiral, ici, Ieyasu Ertikan, nous sommes très heureux de voir que la situation est moins grave que nous ne le pensions. Nous n'attendions plus de réfugiés humains. Cette galaxie va donc enfin pouvoir être pacifier. Voyez vous avec la Qebuec Tech Corp nous nous efforçons depuis un certain temps de détruire les sources de ces conflits, votre intervention arrive donc au bon moment pour nous. Nous sommes à votre entière disposition et entièrement dévoué à la cause de l'humanité. Une grande partie d'entre nous ne veux que la paix et moi-même le premier puisque nous sommes tourné vers le commerce. Par obligation nous chassons donc les vaisseaux pirates et nous sommes à votre disposition si jamais vous avez besoin d'aide. Le Futur se présente donc mieux que je ne le pensais. Cette galaxie est la plus importante, il ne doit donc pas y avoir énormément d'autre zone très peuplé. Je tiens à vous signalez tout de même que l'idéee d'un renouveau de la Fédération telle qu'elle était dans la Voie Lactée à été rejeté, il n'existe aucune organe de coordination entre les différents mondes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peuple Barathéen

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 25/10/2010

MessageSujet: Re: De Nouveaux Réfugiés ? (An 24)   Dim 21 Nov - 15:03

A présent que notre position fut clairement identifié, pensa le Grand Hierarque, nos marches de manoeuvres se réduisent davantage encore... Toutefois, pensa-t-il, leur présence, si longue ou courte sera-t-elle permettra à l'univers de retrouver la paix par le force.

S'adressant à l'amiral, il lui ordonna de transmettre un message à ce représente et nouveau dirigeant de l'humanité.

Pour la première fois, les survivants de la Veram Fidem entre à présent en contact diplomatique. Bien que la terreur ait règnée pour diverses raisons dans notre monde, votre venu nous rechauffe le coeur. Tout d'abord, qu'il est bon de savoir que l'espèce humaine ne se résume pas à sa seule présence dans New Eden, des etres tournés vers l'interet personnel plus que vers l'interet général.
Ainsi, faisant table rase du passé, nous informons l'Amiral, de notre bonne volonté à son égard et pour sa cause. Ainsi, nous sommes pret à nous charger pleinement de toutes missions qu'il daignera nous confier. Les forces de la Veram Fidem agiront du mieux qu'elles peuvent pour la victoire et le bon développement de l'Humanité!


Le message transmit, le Grand hierarque s'enfonça dans son siège et se laissa à partir dans de profondes reflexions. Il était temps de changer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
République du Khatovar

avatar

Messages : 260
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: De Nouveaux Réfugiés ? (An 24)   Dim 21 Nov - 15:42

L’UEFSS Jita arriva à bon port, il sortit rapidement de l’espace Warp et revint à l’endroit ou voila quelque année il était arrivé, le trou de ver de New Eden, il alla se placer tout prêt des seize Halcyons. Le Jita était un mastodonte face aux seize vaisseaux, mais représentait une menace moindre, les Halcyons étaient des vaisseaux de guerre, tournée exclusivement vers la supériorité et l’anéantissement de tout vaisseau ennemi.

Le Grand-Conseillé de Frarn, Alexandra Romanov, regardait par l’énorme baie vitré les seize vaisseaux en rang parfait, ainsi que les chasseurs qui passait entre chacun. Comme promit, la mémoire centrale du Jita fut transmis, la cartographie de la galaxie, mais aussi l’engagement du Jita contre les Hordes de Nomades et sont arrivé en New Eden. À la suite de se transfert, les communications furent coupé, tout simplement et aucun autre contact ne put être établie, l’Amiral avait lui-même décidé de couper tout contact, cela en devenait frustrant. Des communications intenses entre chaque vaisseau démontraient bien qu’il débattait, malheureusement, les communications étaient cryptées par de nouveaux codes qu’Alexandre ne connaissait pas.

Une telle force et un tel acte ne pouvait signifier qu’une seule chose, l’Amiral s’appretait à faire un coup d’éclat, un coup qui risquait de déstabiliser tout les peuples de New Eden, déjà, la peur grandissait chaque jour dans le cœur des humains de New Eden. Le Jita quitta finalement la proximité du trou de ver, sa masse énorme ne menaçant plus les vaisseaux des vestiges de la Fédération. L’Amiral avait créé un véritable sentiment de peur qui déstabilisait encore plus les colonies précaires établies, par de telle acte, irréfléchie selon Alexandre, il fessait encore plus de mal aux survivants de l’Humanité. Finalement, les Halcyons se décidèrent à bouger, quinze des seize Halcyons se stabilisèrent en orbite de divers monde ou Horde Nomade, le dernier restant proche du trou de ver. Cela achevait d’apeurer la population, un tel acte était indigne d’un représentant de la Fédération…

Lorsque l’Halcyon au dessus de Terra cibla la capitale, celui-ci se retrouva ciblé par les défenses aux sols, la Flotte de la Milice Coloniale et l’UEFSS Jita, si il devait avoir acte de guerre, autant prouvé que le Grand-Conseil ne ploierait pas devant l’envahisseur. D’autant plus que le Grand-Conseil de Frarn avait maintenant un Casus-Belli envers les nouveaux venues, il était entré dans l’espace du Système de Frarn sans autorisation, en orbite de Terra et surtout, ils avaient ciblé la Capitale de Terra…

Partout en New Eden, se fut la même chose, ciblage des capitales ou des vaisseaux amiraux, un véritable acte de guerre envers tout les peuples de New Eden et surtout, une chute drastique de la confiance envers les nouveaux arrivants. La terreur, voila tout se que ressentait les peuples et pour une deuxième fois en New Eden, les Frarniens voyaient de nouveaux la fin approcher, la destruction de Terra et de tout les efforts fournis. L’Amiral était bien lâche de donner un telle sentiment de terreur à des peuples qui avaient souffert.

Finalement l’Amiral Gordon Skydull s’adressa à tous via le SCOPE, SCOPE qui restait impassible. Alexandre prit la parole, ayant écouté les autres, cette fois-ci, il se trouvait dans une pièce sombre et arborait un uniforme Frarniens et non plus de la Fédération, seul son visage semblait présent, ainsi que les insignes sur l’uniforme.


[Alexandre Romanov]Je dirais Amiral, que vous êtes tombé sur une Galaxie ou plusieurs religions et cultures s’affrontent, des religions extrémistes, des hordes ne voulant que le sang et plusieurs Consortium ou Multinational n’œuvrant que pour leur propre profit. Toute les archives de Terra vous sont envoyé en ce moment même, les Frarniens ayant été les premiers à traverser le trou de ver et ayant commencé à récolté des informations dès cet instant.

Même si je suis en désaccord avec vos méthode, Amiral, vous venez de mettre à bat des centaines de règles de la Fédération, qui n’est plus censé existé, selon se que vous avez dit, chose ironique, puisque vous dites œuvrer pour cette même Fédération. Comme vous le dites, aucun d’entre nous n’est humain, vous auriez donc dû établir les règles d’engagement face à une race extraterrestre étrangère et pacifique. Se que vous n’avez pas fait, en aucun cas, vous avez violé l’espace des systèmes et planète, vous tentez de nous dire que nous sommes conflictuelle, mais de par vos actes, vous venez de faire pire que se dont les peuples de New Eden avaient fait. Vous estimez l’humanité sauve lorsque nous atteindront se chiffre, alors que vous dites que New Eden est le plus peuplé, vous vous fourvoyez dans vos paroles, Amiral et encore une fois, vous y allez de menace et utiliser la Fédération comme argument à vos actes, alors que celle-ci n’existe plus. Vous êtes un Chef de Guerre, voila tout, vos actes le prouvent et en aucun cas je ne vais vouloir parlementer avec un être tel que vous, un Amiral qui se croit tout permis au nom d’une Fédération inexistante.

Je me retire officiel du poste de Grand-Conseillé de Frarn…

La communication coupa net.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haresis

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 29/10/2010
Localisation : Secrete hormis pour ses alliers

MessageSujet: Re: De Nouveaux Réfugiés ? (An 24)   Dim 21 Nov - 16:28

Le seigneur Ator pris de nouveau le micro et avait anticipé des leurs arrivé leurs actes malgré une certaine incertitude de sa part . Il ne recentais point de peur et ce confrontats à son déstin et celui des siens . C'est donc avec une grande noblesse et pleinement en sa qualité de militaire qu'il pris la parole .

Amiral G. Skydull de la quarrent-cinquième flotte je suis heureux d'avoir affaire à vous , vous venez de réussir grâce a votre force ce que nous tentions de mettre en place . Sachez que notre vaisseau consentiras à sa destruction par vos forces si elle permets la réussite de votre coup de force et en connaissance de votre bravoure je vous confirais mon peuple . J'ai prié pour qu'un noble camarade de guerre tel que vous viennent nous libérer . Je cautionne pleinement vos agissement . Car vous agissez selon les plus grand principe de nos frères .
Votre venue nous conditionne tout de même à remettre d'actualité notre allégeance envers l'armé de la Fédération .


Ator retiras son épais manteau traditionnelle Harésien et l'on vis apparaitre sont uniforme des armées Fédérales . Il était orné de médaille dont la plus haute distinction de la Fédération . La fierté de ce vieux loup de guerre était palpable dans le plus profond de ses yeux .

Vous voire me rappelle tant de souvenir et mon cœur se hante de nos compagnons mort pour le salut de notre race . Je vous remercie de votre rapport . Je me met entièrement à vos ordres .


Il s'inclina comme le fut les seigneurs Harésiens jadis lors du temps des grands chagrins , Lorsque les disciples d'Octorion prêtât sermant à la défense de la race humaine .


Je tient à vous préciser que mes frères sont dans le plus profond de leur cœur animé par la même volonté que moi même ici présent .
Souhaitez vous que je vous fasse parvenir notre plan ?


Dernière édition par Haresis le Dim 21 Nov - 16:55, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UEFCS N. Armstrong

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 23/10/2010

MessageSujet: Re: De Nouveaux Réfugiés ? (An 24)   Dim 21 Nov - 16:30

Quelle surprise de voir un vaisseau de la Fédération entrer dans l'espace de de NEGET-1, et quelle plus grande surprise encore en voyant leur acte de folie. L'incompréhension régnait sur toute la planète, celle-ci ne se mêlant de rien dans la politique des, et n'étant même pas au courant de cette immense flotte arrivée l'année d'avant. La panique régnait autant que l'incompréhension, beaucoup tentaient de fuir, tous craignaient une nouvelle fin, qui cette fois-ci, sonnerait la conclusion du dernier espoir. Le message diffusé par le SCOPE fut reçut avec rage par les membres du conseil encore présent, tapant du poing et vomissant des tas de suggestions à ce problème de plus. Des transports étaient organisés comme ils le pouvaient pour faire partir le plus de personnes de plus de la capitale, et les amener dans les villes les plus loin possibles.

"A l'Amiral qui a décidé de cette folie. Nous autres, présidant le gouvernement provisoire des Réfugiés de la Nébuleuse du Gossam, sommes indignés par cette action de guerre menée sur vos frères et soeurs ! Ce geste marque une preuve de plus sur les faiblesses de la Fédération, et qui risque de nous emporter tous ! Vous critiquez la guerre par la guerre, n'y a-t-il pas là une faille ? Notre nation pacifiste ne fera rien, mais sachez que nous regrettons de tels agissements. Vous souhaitez seulement nous prendre tous et vous servir de nous comme chair à canon contre les Xenos ! Nous ne pouvons accepter, nous ne voulons qu'une paix durable et certaine, un avenir pour nos fils, filles, femmes, et futures générations. C'est pour cela que nous sommes prêts à accepter, pour vous faire pardonner, vos missions, et que vous vous occupiez de la possible menace venant de Vulca. De plus, notre monde est vaste, et nous vous proposons d'en faire une terre d'accueil pour vos colons. Ne pouvant nous défendre, nos vous proposons même, en plus de vos colons, de faire de notre monde un monde forteresse, un bastion pour nos vies et notre humanité ! La paix sera notre avenir, et nous vous la proposons maintenant. Réflechissez à tout cela, il en va de l'avenir de tous, dont le votre !

Au nom des Réfugiés de la Nébuleuse du Gossam ...
"

La communication imprévue prit fin. Tous sentaient désormais le coeur battre au rythme des heures qui passaient, attendant patiemment la réponse qui changerait le cours de leur vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fate
Admin
avatar

Messages : 1434
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: De Nouveaux Réfugiés ? (An 24)   Dim 21 Nov - 16:46

HJ : AAHAHAH JE JOUIS ! (et je m'éclate grave Surprised !)

La réaction des officiels de la "Fédération", se fit encore attendre. Mais cette fois, il n'y eut pas de communication entre les différents vaisseaux de la flotte de l'Amiral Gordon Skydull. Alors que les messages arrivaient les uns après les autres, la situation restait inchangée. Pourtant, après six heures en orbite des différents mondes, et à proximité de ces derniers, l'Amiral Skydull envoya plusieurs ordres simples à destination des croiseurs en orbite de Tenseï, Terra, et Gossam. Sur ces trois mondes, les alarmes cessèrent aussi vite qu'elles s'étaient activés, et les vaisseaux de Guerre virèrent de bord pour remonter en orbite géostationnaire. Là, ils se stabilisèrent et commencèrent, lentement, à orbiter autour des trois planètes.

Sur les autres, les vaisseaux ne changèrent aucunement d'attitude. Le seul message supplémentaire a déplorer ayant été le message du Consortium de Cassandra, clamant haut et fort son incompréhension d'une politique aussi militariste et belliciste, ils avaient eut le même privilège que les trois mondes sus-cités. Ailleurs, les alarmes hurlaient toujours aussi fort. Un seul message, retransmis par l'ensemble du SCOPE à toute la galaxie, fut émis du croiseur Amiral, toujours stabilisé en orbite du Trou Noir. Sur un ton neutre, son regard bleu mystérieux et pénétrant fixé sur la caméra en face de lui, il lança d'une voie égale :
    [Amiral G. Skydull] On ne construit pas un monde sur la terreur, la Haine et la méfiance.

HJ : Deuxième épreuve !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ds-pioneer.forumactif.com
Directoire Lenfurien

avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 07/11/2010

MessageSujet: Re: De Nouveaux Réfugiés ? (An 24)   Dim 21 Nov - 17:33

Théorie du Chaos,
Nouvelle forme de l’Ordre ?



A croire que la situation changeait plus vite que la foudre ne tombait lors d’un orage. Voilà quelques heures, la capitale de Teikoku était menacée par une volée de missiles qui aurait put ravager la totalité de la population de la planète sans que personne ne pusse jamais rien y faire. Désormais, le croiseur Halcyon était passé en orbite géostationnaire et avait arrêté de pointer ses canons sur la planète. Une situation similaire se serait apparemment produite sur Terra et Gossam. Cela laissait la jeune femme pensive et intriguée, mais d’un certains point de vue elle pensait interpréter un peu mieux les dires de Skydull, et peut être ses buts, mais le mystère entourant cet étrange personnage ne semblait pas encore résolut.

Quelques instant après, un certains nombre de journaliste du SCOPE avait été invité dans les bureaux du Shogun, cette dernière voulant donner une réponse aux actions de l’Amiral principalement, mais aussi aux autres peuple de la galaxie, notamment Gossam et Terra.

Les canaux d’un possible espoir, ou de la fin du monde, elle s’apprêtait peut être à les ouvrir. Mais de savoir qu’elle marchait sur un fil plus fin que de la soie ne faisait que la rendre plus déterminée encore : elle ne pouvait pas faire demi-tour. Cette détermination transparaissait dans son regard.


« Peuples de New Eden, cette allocution s’adresse à vous tous. Elle s’adresse aussi aux rescapés de la flotte de la Fédération Terrienne Unie et à l’Amiral Skydull.
- Je vais commencer par m’adresser pour cela à l’Amiral, premier concerné par tous les évènements qui se déroulent actuellement de part et d’autres de cette nouvelle galaxie. Je pense désormais vous comprendre un peu mieux, vous et vos actes, ce que je vais dire désormais est peut-être une erreur, peut-être pas. Je ne sais pas exactement quels sont vos pensées et vos allégeances actuelle envers la FTU, mais tout d’abord je voudrais vous remercier de ne plus menacer les miens, et ensuite vous exprimer une chose que je viens de réaliser : vous avez entre vos mains la vie de plusieurs centaine de millions de colons qui n’ont pas encore traversé le trou noir, et qui ne sauraient tarder à le faire puisqu’il vous est impossible de communiquer avec. Dans cette galaxie, l’humanité est en proie à un doute, celle de sa propre légitimité : nous agissons en peuples, mais les uns contre les autres. Vous êtes un chef de guerre, pas un politicien ni quelqu’un ayant une telle prétention : vous ne pensez peut-être même pas être une personne ayant l’envie de diriger la vie de ces hommes et de ses femmes aux travers des méandres du destin, mais vous voulez leur donner la meilleure chance possible de s’en sortir, ce qui n’est pas possible dans une galaxie oscillant entre guerre perpétuelle et tensions plus que palpable.
- Votre venue ainsi que celle de toutes les personnes qui vous accompagne change la donne de manière totale et absolue. Ces croiseurs ne sont pas des jouets pour enfants et ont une puissance bien supérieure à ceux qu’on tout les vaisseaux hordes actuellement, les dispatchers dans une galaxie en guerre ne causerait qu’une montagne de mort supplémentaire. Je me vois désormais forcer de vous faire mon Mea Culpa Amiral : je vous ait proposer de l’aide par votre condition de réfugier, cependant, je sais pertinemment une chose, je ne l’aurais jamais fait si il en avait été autrement. Ce que je vais dire là n’implique que moi, mais je n’aime pas la FTU pour une raison simple : nous venons d’une toute petite colonie, et lors de l’invasion Xenos, les nôtres ont été laissé à leur sort et la seule chose qui nous a épargné de la destruction fut la pauvreté de notre planète et sa position aucunement stratégique. D’un certains point de vue j’ai eu l’impression que la FTU nous abandonnait, et je lui en ait voulut, et lui en veut probablement toujours…
- Cependant, ces sentiments et ces remarques ne doivent pas intervenir dans cette galaxie nouvelle. Tout pont possible avec la voie lactée vient d’être coupé, chacun d’entre nous est désormais libre dans un vaste territoire totalement inconnu. Et quelle est la seule chose que nous trouvons à faire ? Nous taper les uns sur les autres. Amiral, je ne fais pas confiance à ce que vous étiez, cependant, aux vues des situations et de la personne que je suppose que vous êtes, je vous fais confiance pour vos actes.
- Ce que je vais dire maintenant est un message personnel à l’attention de Alexandre Romanov. S’il vous plait, monsieur : réfléchissez encore avant de quitter votre poste de Grand Conseillé de Frarn : votre peuple à encore besoin de vous, et je dirais même que la galaxie entière à besoin de gens comme vous qui n’ont pas peur de dire la vérité et d’en assumer les possible conséquences. Vous êtes une personne qui, en l’espace d’un instant, vient de gagner tout mon respect et que je qualifierais des plus dignes. Alors, je vous en conjure, continuez d’avancer, aussi loin que vous le pourrez et tant que vos jambes pourront vous porter, quel que soit les buts que vous pourchassiez, ne serais ce que pour votre peuple.
- Ce que je vais dire maintenant s’adresse à tous les peuples libre de cette galaxie, qu’ils soient humain, vulcain, ou quoi que ce soit d’autre qui puisse recevoir cet appel dans notre galaxie. Nous, peuple de Teikoku, et habitants de Tensei, regrettons le passé et tenons à nous excuser de ce que nous avons put faire ou dire qui eut blessé une quelconque personne. Ces événements et le danger nous en ont fait prendre compte, peut-être est-ce là ce que l’on appel « Effet Papillon » dans la théorie du chaos, mais je voudrais proposer à chacun d’entre vous, et principalement aux peuples de Terra et de Gossam, des accords de paix et des pactes de non agression. Aussi j’aimerais soumettre à l’ensemble de cette galaxie une trêve de toute action militaire qui ne soit pas due aux croiseurs Halcyon de Mr Skydull.
- Je ne suis pas folle ni dupe : nous ne pourrons pas tous nous entendre et nous serrer la main comme si de rien n’avait jamais été. Tension, haine et rancœur existerons toujours en chacun de nous car ses émotions font partie du fondement de tout être humain. Cependant, nous pouvons, au moins l’espace d’un temps, dépasser cela et nous comporter comme des individus civiliser, et si nous ne pouvons nous entendre, au moins faire l’effort de simplement s’ignorer. Nous ne gagnerons rien à nous entretuer. Je ne demande pas ça uniquement dans l’intérêt de mon peuple, mais pour celui de tous les hommes de cette galaxie. Je demande à ce que chaque nation pense à cela, et prône l’initiative d’un conseil entre les nations afin de permettre de réguler les ardeurs de chacun et de commencer de s’exprimer par le dialogue avant de sortir les armes.
- Aussi, pour ce que je pense être le salut de l’humanité, en tant que Shogun de Teikoku, je vous demande… non, je vous supplie, peuples de New Eden, d’accepter nos excuses pour nos actes passé et de réfléchir à la possibilité d’une entente entre tous nos mondes.


Sur ces derniers mots, la jeune femme qui représentait tout un peuple était passée devant son bureau, et devant les caméras du SCOPE ravala sa fierté pour poser un genou à Terre, tête baissée, restant ainsi l’espace d’une minute avant de se relever et de saluer de manière typiquement japonaise, se penchant en avant et signalant la fin de son allocution de cette manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haresis

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 29/10/2010
Localisation : Secrete hormis pour ses alliers

MessageSujet: Re: De Nouveaux Réfugiés ? (An 24)   Dim 21 Nov - 17:55

Le seigneur Ator se sentie directement concerné par la dernière phrase de l'amiral , et ses yeux s'emplirent d'une certaine tristesse . Oui car son maitre Etranias le Juste sont ancien maitre qui lui répétait sans cesse ces propos . Toute son éducation était fondé sur ces propos , ce fut peut être le fruit du hasard qu'a ce moment précis celui qu'il considère comme sont supérieur récite cette maxime qui l'eut tant bercé . L'opignons du valeureux soldat vis a vis de ces mots fut la suivante : La fin justifie les moyens , et l'audace est clef .C'est dans le chaos que naissent les nobles causes et pour ce faire offrez leur le désespoir ils iront vers l'espoir . La haine , la méfiance , la terreur reste et demeure le socle de tant de chose . Il répondit de ce fait tous simplement :

Aidez moi . Éduquez l'humanité .


Dernière édition par Haresis le Dim 21 Nov - 19:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rép. de Nouvelle Pallas

avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 23/10/2010

MessageSujet: Re: De Nouveaux Réfugiés ? (An 24)   Dim 21 Nov - 18:05

Shogun,

voilà des paroles pleines de bons sens, je pense que vous avez entièrement raison. Comme nous le savons tous, le trou noir de New Eden est à sens unique et nous n'avons aucun moyen de retour vers notre galaxie. Même si j'aimerais l'avoir pour que dans un futur plus ou moins lointain nous puissions retourner dans notre Galaxie et exterminer les Xenos, pour leur faire comprendre que l'humanité n'est pas un insecte facile à abattre. C'est aussi pour cela que nous avons renoncer à coloniser une planète, puisqu'elle ne sont que des attaches à défendre.
Nous sommes tous différents, nos philosophies et nos religions sont différentes même au sein de nos peuples, mais nous ne sommes pas tous humains, lorsque les Xenos ont envahi la galaxie malgré le mépris que nous avons pour la FTU à cause de ce qu'elle a fait lors des Guerres Corporatiste, nous avons coopérer car grace à elle le commerce prospérait. Maintenant alors que nous avons la chance de pouvoir faire un nouveau départ nous nous battons encore et toujours. Les armes devrait être toutes détruites car seuls la paix peut apporter le bonheur.
Amiral, nous sommes pour la plupart en paix, même si des tensions commerciales éclate parfois, comme récemment entre Terra et d'autres nations. J'appelle personnellement les hordes qui ont jusqu'à maintenant attaqué les colonies humaines, je sais qu'elle se reconnaîtront, il n'est plus temps de faire la guerre et si vous voulez la faire, trouvez vous un trou noir qui vous ramène dans la Voie Lactée et allez bottez le cul de ces enfoirés de Xenos, mais ici, il faut sauver l'humanité. Avec la QTC, nous chassons depuis notre arrivée les pilleurs, mais dans un seul but. Préservez à tout prix la paix, comme elle l'était pendant si longtemps.
Je sais très bien que le passé à montré que cela était difficile mais pas impossible. Il y a bien longtemps, sur notre défunte Terre, des peuples qui se sont battu ont bien réussi à s'unir pour lancer les programmes coloniaux. Ne sommes nous pas tous des descendants de ces peuples qui ont réussi cette exploit. Pour remonter encore plus loin dans le temps. Il y a des dizaines et des dizaines de siècles, deux peuples ont en moins d'un siècle fait deux guerres mais aussi forgé une amitié qui a duré des années.
Mes amis, par le passé les hommes ont réussi à s'unir. Il est temps de rééditer cette exploit. L'humanité ne peut pas progresser à l'aide de la guerre. Car qu'on apportez ces conflits, des dizaines de milliers de morts, et surtout les Vulcains qui lors de leur découverte arrive à peine à voler dans leur cieux, serait maintenant prêt à bientôt explorer l'espace. Nous ne sommes pas nombreux, il sont plusieurs milliards, même si technologiquement nous les dominons encore, il nous écraserons par le nombre, et alors il faudrait encore fuir.Et quoi après ? Refondez nos colonies puis s'attirer à nouveau les foudres de peuples extraterrestres pour devoir encore une fois fuir. Je le refuse et s'il le faut je détruirais ma Horde pour préserver la paix, notre seul chance et d'éviter un maximum les conflits, je ne dis pas que nous pourrons toujours la préserver, mais pour l'instant je ne vois aucun de nous être capable de mener la guerre contre un autre. Il n'y dois pas y avoir plus de deux nations capable d'entretenir un croiseur et encore en sacrifiant la majeure partie de son budget. Bientôt nous aurons cette puissance, à ce moment là, la paix sera, je pense, impossible à maintenir, mais il faudra se rappeler dans les temps de crise que nous sommes tous humains et que s'il le faut nous devons pouvoir nous unir.
Amiral, je sais que la paix sera dur à maintenir, mais les armes n'y aideront pas, car dès que ceux qui veulent la briser le pourront, il tenterons de vous écrasez. Pour nous la FTU n'existe plus, nous avons perdu tout contact avec elle lorsque nous avons traversé le trou noir de New Eden. Mais, vous ne pouvez ignorer que sa bureaucratie tentaculaire à montrer ses faiblesses et qu'elle est dépassé. Car lors de la guerre contre les Xenos, un commandement qui décide rapidement aurait été plus efficace. Or nous avons été incapable de le faire. De toute façon, elle aurait du réagir dès la perte de contact avec les premiers mondes pris avec les Xenos, voilà mon point de vue.
Donc je n'ai plus qu'une phrase à dire, ceux qui veulent la paix, qu'ils restent ici pour reconstruire l'humanité, mais les autres, je pense que l'Amiral connait un chemin pour vous ramener vers la Voie Lactée, les Xenos seront heureux d'avoir des adversaires, en tout cas ce qui auront ce courage je leur souhaite bonne chance, sinon restez mais apprenez à mettre de coté vos différences et laissez nous faire notre travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
République du Khatovar

avatar

Messages : 260
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: De Nouveaux Réfugiés ? (An 24)   Dim 21 Nov - 19:10

Alexandre se trouvait toujours dans la salle du Grand-Conseil, malgré sa démission il n’allait pas quitter les Frarniens pour autant, jusqu'à la fin des élections, il restait sur le siège, à la fin des élections, il allait certainement intégrer le Grand-Conseil. Il n’allait certainement pas abandonner tout un peuple, mais pour lui, les récents évènements démontrait qu’il devait laisser sa place à du sang jeune, permettre une nouvelle vision. L’Halcyon en orbite de Frarn avait cessé de prendre pour cible la Capitale et s’était placé en orbite de Terra, le Jita restait tout de même proche de l’Halcyon, un incident pouvait vite arriver.

Alexandre écouta la simple phrase de l’Amiral, certaine chose avait effectivement fait en sorte que de telle chose arrive, tout en fait, bien souvent, les raisons avaient été hors de la portée des Frarniens, mais malgré tout, il fallait s’entendre. Alexandre écouta les paroles de tous, sauf celle de la nation d’Haresis, il continuait dans la voix qu’il s’était choisi, un choix juste, mais étais-ce vraiment le bon, la réponse viendrait bien assez vite. Teikoku et l’Ertikan Corp mettait le doigt sur le mal qui fessait souffrir New Eden, les différences, chaque peuple croyait en lui-même

Alexandre se leva du dur siège de Grand-Conseillé de Frarn.


[Alexandre Romanov] Pour vous répondre Shogun, ma décision est définitive, je resterais sur se siège le temps que les élections finissent, par la suite, l’avenir nous le dira, pour moi, les paroles de l’Amiral et ses actes ne me font que dire que mon temps est venue. Il est temps pour le Grand-Conseil de Frarn d’avoir un nouveau Grand-Conseillé qui à de nouvelle idée et des convictions autres, du sang neuf si vous me permettez l’expression. En espérant que cela mène les Frarniens loin, pour ma part, je ne crois pas pouvoir vivre bien longtemps, les tourments enduré depuis des années commence à m’atteindre.

Amiral, je vois mal quoi rajouter après le discours du Shogun et du dirigeant de l’Ertikan Corporation, malgré tout, vos actes étaient d’un grave dégout, mais était probablement la seule solution, si vous cherchez vraiment à nous faire voir, je crois que vous avez réussi. Pour ma part, se sera un autre Frarniens qui prendra ma place et mènera le peuple Frarniens vers un nouveau monde.

Il reste néanmoins des problèmes, aucun acte du Grand-Conseil ne peut être utilisé pour excuser les actes causé par Veram Fidem, la Horde d’Or et dans une certaine mesure, Haresis, qui a démontré être avec les deux comparses du Siège de Terra. Un tel acte est abominable et il faudra trouver une solution…

Même si nous souhaitons la survie de l'Humanité, les trois hordes ne sont plus, aux yeux des Frarniens, des humains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Horde d'Or

avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 24
Localisation : Inconnue

MessageSujet: Re: De Nouveaux Réfugiés ? (An 24)   Dim 21 Nov - 20:07

Le nouveau Khan de la Horde d'Or se devait d'intervenir. Il prit contact avec le SCOPE et se prépara à parler. Son discours serait diffusé à tous les chefs d'états de New Eden et à l'Amiral Skydull, ainsi que sur la totalité des vaisseaux et planètes de la galaxie, à la population.

Mesdames et messieurs, dirigeants des états de New Eden, je me présente : je suis le nouveau Khan de la Horde d'Or. Mon successeur s'est vu obligé de partir à la retraite à cause d'actions qu'il avait entreprise se révélant mauvaise. Dorénavant je dirige la horde de manière plus lucide et lui apporte mon jeune regard. Ma politique est certes différente, mais mes opinions philosophiques et religieux sont identiques. Les attaques menées par mon aïeul l'ont été à la suite d'un grand conflits opposant les Xenos et la FTU à notre horde. Ce dirigeant était lacé de voir la folie de l'homme l'entrainer inexorablement à sa perte. Il a pensé avec justesse qu'il devait rapidement mètre les Hommes sur un chemin plus propice à la recréation de sa race. Il a fait l'erreur de vouloir agir trop vite et a agi dans la précipitation. Cette erreur causa la mort de plusieurs milliers d'humains et elle constitue maintenant une partie de la lumière du passé qui éclaire l'avenir de la Horde d'Or.

Moi même, je suis persuadé que l'homme n'est pas fondamentalement mauvais, il ne cherche qu'à faire le bien, mais ses méthodes sont mauvaises. Depuis que Babylone est apparu sur Terre, il n'a cessé de mener les hommes sur de mauvaises pistes et aujourd'hui encore, les préceptes que Babylone a inculqué à l'homme sont terriblement encrés dans ses valeurs. Bien heureusement, certains de ces hommes ont compris qu'ils étaient dans l'erreur, comme la fait mon prédécesseur, et ont radicalement changé de point de vue. Moi, Khan de la Horde d'Or suis l'envoyé de Tork pour aider l'humanité à redevenir ce qu'elle était avant l'arrivée de Babylone. Il est évident que cela ne se fera pas en un jour et que les méthodes de l'ancien Grand Khan de la Horde d'Or s'étant avérées inutiles ne sont plus envisageable, mais tous les Torkoïdes feront le maximum pour parvenir un jour à ramener cet idéal dont les hommes étaient jadis enclin.

Vous, amiral Skydull êtes un représentant de la FTU et venez en le proclamant, mais êtes vous toujours certains que vous représentez ce qui symbolise maintenant de mauvaises valeurs ? Je ne pense pas, vous êtes à présent un représentant de l'humanité et souhaitez la sauver comme nous tous ici. Sauvez la race humaine de l'extinction dans un court terme serait une chose aisée et vos positions menaçantes semblent être efficace. Mais souhaitons-nous voir l'Homme en vie se battant pour une poignée de crédits ? Là encore, nous ne le souhaitons pas. Ce qu'il faut à l'humanité est différent, nous devons agir pour lui laisser la chance d'y accéder, avant qu'il ne soit trop tard comme il l'était dans la Voie Lactée. Cette invasion Xenos est dramatique pour la vie des hommes, mais elle est un faite et nous ne pouvons revenir en arrière. Profitons de ce chaos pour édifier une humanité nouvelle ne répétant pas les erreurs de son passé, les erreurs de l'ex-FTU !


Le Khan de la Horde d'Or était resté debout durant toute son élocution, mais avait souvent effectuer des gestes et montré des visages montrant la passion dévorante de cette nouvelle tête au sein des relations internationales. Cette flamme qui avait embrasé le Khan l'avait éreinté, si bien qu'il dut reprendre son souffle après son discours. Le Khan espérait qu'il avait su atteindre tout le monde et repris :

Nous, Khan de la Horde d'Or, nous joignons à Ator et vous demandons solennellement : AIDEZ NOUS À RÉÉDUQUER L'HUMANITÉ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clannad de Vorpal

avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 22/10/2010

MessageSujet: Re: De Nouveaux Réfugiés ? (An 24)   Dim 21 Nov - 22:02

L'Empire de Satsuma annule l'aide vis à vis de la nouvelle flotte sans fournir d'explications supplémentaire, la flotte commerciale rentrant sur la planète ramenant avec elle médecin et vivre pour les réintégrer dans le circuit économique de la planète, la politique du Conseil des Clans ne changeant en rien sous la menace de cette nouvelle espèce d'envahisseur parasite. Le peuple dans son ensemble est encouragé à continuer de mener sa vie sans craindre de possible représailles puisque le gouvernement n'a à ce jour pas commis d'actes grave ou pouvant entraîner des tensions inutiles entre les peuples cohabitant dans la galaxie de New Eden.

De plus les communications du Halcyon en orbite sont surveillés et aucune aide ni soutien ne lui ait envoyé, en fait on l'ignore purement et simplement dans la vie de tous les jours. A quoi bon se soucier d'être qui se déclare juge te maître de vie pour lesquels ils n'ont pas versé la moindre goutte de sang, pour lesquels aucun des leurs n'a périt. Le Conseil statuera déjà de ce qu'il fera en d'autres temps, voir d'autres lieux et seulement après que la "45ème flotte" de la "fédération" aura fournit les preuves de ces allégations et non qu'il s'agit d'un groupe de pirate d'un nouveau genre pouvant parfaitement s'apparier avec les lâches qui hier pillaient leurs semblables et aujourd'hui supplie pour que l'on éduque l'humanité à ce qui pourrait être leur convenance. Pour simplifier, on attend que les méprisable être se croyant supérieur au déni de toute l'histoire humaine face le premier pas... Ou meurt pour le plus grand bonheur de tous.

Bien sûr, rien de ceci n'est retransmis sur les ondes pour de simple raison de bon sens Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FHNS Espérance

avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: De Nouveaux Réfugiés ? (An 24)   Dim 21 Nov - 22:32

Tout ce passa très vite, très très vite. Les Atlantes étaient désormais sur Atlantis chez eux, ils avaient repris quelques habitudes de vie, et globalement, les 5.000.000 D'anciens Gallassiens ce portaient bien. Enfin, bref, cela faisait peu de temps qu'Atlantis était leur planète que des nouvelles en masse leur tombait du ciel. Tout d'abord, ce fut un élan de joie qui souleva le peuple Atlante, de nouveaux Humains arrivaient dans la Galaxie de New Eden. En effet, dans la journée du 16 Mars, vers 14 h environs, les téléviseur avait fait apparaître une tête humaine, un certains Amiral Gordon Skydull, un vieil homme de 70 ans. Napoléon était dans son bureau présidentiel, en train de travailler sans relâche sur les reformes futur et la constitution de la République Atlante, lorsque l'Holovisions de son bureau montra ses image, l'Amiral fit une sorte de résumé de ce qui ce passa dans la voix lactée, et dans une autre galaxie, ainsi, la fédération avait survécu ? Pour Napoléon, elle ne le méritait pas, même si Gallas avait été bien défendu face au Xénos, ce ne fut pas le cas de certaines autres colonies, de plus, la Fédération avait eut une politique bien trop faible au niveaux militaire, sans compter qu'elle n'avait pas profité de l'opportunité d'écraser les Xénos lorsqu'elle en a eut l'occasion. Enfin, l'amiral continua son discourt, expliquant que les plans des Phaseur Quantique n'existaient plus, que les Xénos avaient eut accès à 73 d'entre eux, 73 détruit, Le président ouvrit de grand yeux, impossible ! Enfin, l'amiral annonça, pour le grand soulagement du peuple humain et du président qui c'était relevé sur son fauteuil, que les vaisseaux Xénos équipé par les Phaseur avaient été détruit. Fort heureusement, les Xenos ne savaient pas non plus créer de Phaseur, mais dans l'esprit de Napoléon, ils ne tarderaient pas à trouver un moyen de les faire.
Napoléon resta silencieux, ses conseillés et quelques ministre rentrèrent dans son bureau, tandis que lui, ce relevait et allait à la fenêtre, l'amiral demanda à tous si ils faisaient toujours partit de l'Humanité. Les ministres s’apprêtaient à répondre, le présidents arrêta ceux ci dans leur mouvement et dit :


Non, attendons, et ci c'était un piège ? Attendons de voir leur actions avant de répondre, en espérant qu'ils ne repère pas notre planète pour le moment.

Le président réfléchissait à toute vitesse tandis que, il n'e doutait pas, d'autre nations répondait à l'amiral. Que faire, il ne voulait prendre le risque de tomber dans un piège tendus par une quelconque autre nation humaine belliqueuse, ni même retomber dans la vassalité d'une nouvelle fédération qui leur avait apporté certes une économie prospère, mais une protection militaire minime. Enfin, les semaines passèrent, le Président allait ce préparer à répondre à l'Amiral lorsqu'un nouvel évènement arriva, un vaisseaux de guerre des vestige de la fédération ce mirent en orbite d'Atlantis, la panique commença à s'installer, elle atteignit un nouveaux stade lorsque les vaisseaux ce mirent à pointer les capitale de leur lance missiles, la population commença à tenter de fuir, et la police et la milice avait du mal à calmer le peuple.
Peu de temps après, une communication fut enclenché par ce même homme sur le SCOPE. L'amiral prit donc la parole pour la deuxième fois, ce fut un discourt beaucoup plus critique qui sortit de la bouche de celui ci. Il annonça qu'il n'avait encore pas vue une seule Galaxie, hormis la Voie lactée, dans un état aussi conflictuel. Le président regarda l'amiral, vieux, usé, peut être devrait il céder sa place.... Enfin bref, il annonça que toute les autres galaxies ne recherchait que paix et harmonie entre humains. Napoléon ne savait pas trop ce qu'il c'était passé avant son arrivé sur Atlantis, ils avaient été coupé du monde, enfin de l'univers, mais il avait appris que la guerre avait secoué plusieurs nations de New Eden. Enfin, le fait est que désormais, les nouveaux arrivants ne ce conduisait pas vraiment mieux que les Xénos, créant des mouvement de panique dans beaucoup de planète, pour ne pas dire toute, de New Eden. La communication de l'Amiral dura encore quelques instants. Il expliqua en quelques mots que désormais, les peuples devaient lui obeir, enfin, il le tourna d'une autre façons, mais il imposait clairement ses règles à New Eden, en particulier dans le secteur Humain Homeworld. Pour maîtriser le mouvement de panique, Le président demanda à ce que les journaux publie un article, et que la chaîne de télévision de l'Etat le lise, l'article disait :
"Peuple Atlante, ne craignez rien, vous avez confiez votre confiance en un président qui a juré de protéger les intérêt du peuple, et il entend bien résoudre diplomatiquement cette situation de crise, pendant que cet article vous est lut ou que vous le lisez, il n'est pas impossible que les négociation ne soient pas déjà amorcée. Ayez confiance, ne fuyez pas, et calmez vous, vous n'arriverez à rien dans la panique, à rien, sauf à détruire notre nouvelle planète..."
Enfin, le président partit en direction du centre des communication. Il fallait qu'il parle à son tour. Il avait promis au peuple de résoudre cette crise de façons diplomatique, il el ferais, il ne devait pas échouer. Le président arriva enfin au centre des communications. Il resta quelques instants silencieux, il n'avait pas le droit à l'erreur. Il n'eut pas le temps de faire quoi que ce soit, que pour la troisième fois cette année, il voyait la tête défraîchit de l'amiral qui dit à tous qu'un monde ne ce construisait pas sur la peur et la terreur. Intéressant pour quelqu'un qui représentait les deux pour la plupart des habitants d'Atlantis et d'autres planète sans doutes. Enfin, bref, il donna l'ordre d'entrer en communication avec le vaisseau de l'Amiral, le présidents, prit la parole :


Cher Amiral Skydull, je suis Napoléon de Gallas, Président du Gouvernement de la République Provisoire Atlante, en tant normale, je vous aurez sans doutes souhaité la bienvenue, mais vous comprendrez qu'avec un vaisseaux de Guerre pointant la capitale de la planète Atlantis m'ai coupé l'envie de le faire. Le peuple Atlante n'as pas de question pour vous, vos actes le répugne, nous avons quittez la voie lactée pour fuir l'horrible guerre perpétré par les Xenos, et par leur politique de destruction humaine. Nous avons atterrit ici, avec un espoirs de paix, et de renaissance de l'humanité. Et voilà que nos propre frère, les Humains, nous menace et nous pointe avec des missiles nucléaire, ceci trahit les principes de la Fédération, complètement, c'est un crime contre l'humanité que de vouloir user de la force nucléaire pour mettre en esclavage les peuples libre. Cependant, je peux comprendre vos motivations. Vous ne voulez pas revoir l'épisode de la voie lactée, où une grande partie de l'humanité à périt, je comprend tout à fait, vous voulez sauvegarder l'espèce humaine, et je doit dire que je partage cette ambition avec vous, cependant, ne croyez vous pas que vous n'utilisez pas les bonne méthode ? Vous voulez nous prémunir de la Guerre par des moyens militaires. Vous nous dites qu'un monde ne peut ce construire sur la peur et la terreur, et de par votre manœuvre, vous avez déclenché les deux, du moins sur Atlantis. Je suis en accord avec vos principes, mais en désaccord avec vos méthodes, si il est vrai que je ne veux pas revoir la fédération tel qu'elle fut renaître, je suis en total accord avec l'optique de paix que vous voulez faire régner sur New Eden. Je vous en prit, le peuple Atlante vous en supplie, cessez de viser notre capitale avec votre vaisseau de guerre, nous sommes prêt à accepter vos missions, à signez toute sorte d'accord, nous sommes prêt à entendre ce que vous avez à dire, à accueillir des réfugiés, mais je vous prit de cesser vos menace pour que mon peuple puisse vivre en paix, loin de la peur qu'il a fuit en même temps que les Xenos...

La communication s'arrêta, mais le présidents resta dans la salle, ce n'était sans doutes pas finit. D'ailleurs, une femme apparue, elle avait un regard très déterminée, rien ne semblait pouvoir la dévier de ce qu'elle pensait. Elle proposa la création d'un conseil où les différent peuple aurait un siège, pour parler plutôt que de sortir les armes, le président écouta d'un air intéressé cette proposition, en effet cette idée était loin d'être dénué d’intérêt. Une autre nation prit la parole, lui aussi répondit des choses très intéressante. Une autre nation prit la parole, elle dit qu'elle ne savait pas quoi ajouter au deux précédent discourt et appuya sur le fait que les actes de l'Amiral exprimé en lui en grave dégoût, dégoût partagé sans doutes. Une nation reprit à nouveaux la parole, apparemment, l'une des nation qui avait attaqué la précédente. Puis le Président rentra de nouveau en communication, il dit :

Je suis d'accord avec la Shogun de Teikoku, il faudrait créer un conseil réunissant les différents dirigeant planétaire. Etant donné que l'Amiral souhaite maintenir la paix, il pourrait présider ce conseil. Comme pour la plupart des peuples de cette galaxie, la FTU n'existe plus, et ne doit plus exister, elle a montré qu'elle était faible, elle n'a pas sue nous défendre face aux Xenos. Cependant, une coopération multi-mondiale serait des plus souhaitable. La Guerre est à nos portes, je prend l'exemple des Vulcains qui, à cause de quelques idiots pourraient attaquer l’espèce humaine pour ce venger. Mais nous pouvons aussi prendre l'exemple commun des Xénos, ils doivent savoir qu'il reste des humains dans différentes galaxie, et ils savent également que nous avions réussit à créer des Phaseur Quantique, je ne serais pas étonné qu'ils essaient bientôt d'en faire eux même pour nous anéantir totalement. C'est pourquoi il faut nous unir pour pouvoir palier au menace anti-humaine....

Puis, il ce tut, coupant la communication espérant que le vaisseaux militaire ne pointerait bientôt plus sur Atlantias...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fate
Admin
avatar

Messages : 1434
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: De Nouveaux Réfugiés ? (An 24)   Dim 21 Nov - 23:01

Le Croiseur Halcyon en orbite de Gallas coupa ses systèmes de visée et se plaça en orbite géostationnaire au dessus de la capitale, à plusieurs milliers de kilomètres de la planète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ds-pioneer.forumactif.com
BioGRAD

avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 25/10/2010

MessageSujet: Re: De Nouveaux Réfugiés ? (An 24)   Lun 22 Nov - 2:41

La Corporation Technologique du Québec dont les vaisseaux hordes étaient séparés et dont le dirigeant principal revenait à peine du refus global diplomatique n'avait pas encore eu le temps de répondre de façon unanime à cette dernière nouvelle. Le Baron néanmoins s'était déplacé pour aller porter secours aux réfugiés qui étaient apparus dans un premier temps. C'est durant ce même voyage que les Halcyons s'étaient divisés pour rejoindre les différents gouvernements existants, les menaçant de leur simple présence militarisé forte. Chose intéressante, les positions étaient inversés pour la Q.T.C. C'était elle, qui durant les dernières décennies avait maintenue une force policière parmi les autres peuples. Maintenant, c'était elle qui se trouvait menacée par un croiseur de bataille jouant la justice armée. Comble de l'ironie, ils représentaient non seulement la justice mais aussi le code de la Fédération que la Corporation tentait de recréer.

Une session extra-ordinaire du Rectorat du avoir lieu. Ces derniers étaient prompts à répondre lorsque la décision semblait unanime mais lorsque les avis étaient partagés, l'état démocratique se débattait parmi les miasmes d'une administration sous-financée. Les recteurs s'enfermèrent donc pour délibérer, ne laissant accès qu'aux journalistes du Scope. Après tout, ils n'avaient rien à cacher. Bref, la secrétaire Thompson présida la réunion et passait sur l'écran principal les messages passés par les autres gouvernements. Plusieurs se défièrent de ceux qui imputaient à la corporation des agissements allant à l'encontre de ce qu'était la Fédération. Mais au final, dans un but de légitimation Engel Smith et Markx Valkior gagnèrent les esprits en ajoutant que la défense du dernier bastion de l'humanité terrestre dans la voie lactée avait été un évènement traumatisant.


- Amiral, je suis Markx Valkior, je dirige la corporation qui fût chargée de mener les xénos au piège de Sarekuwa, dernier bastion de l'humanité terrestre.

Je suis peiné du verdict sévère que vous imposez à l'humanité ci-présente sur nos actes des dernières vingts années. Mais étant l'un des principal concernés, je me soumettrai à votre autorité sans résistance aucune.

C'est donc humblement que je vous demande vos ordres pour que nous puissions prouver à nouveau notre loyauté envers la Fédération fût-elle en ruine. Qu'attendez-vous de nous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clannad de Vorpal

avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 22/10/2010

MessageSujet: Re: De Nouveaux Réfugiés ? (An 24)   Lun 22 Nov - 10:50

Finalement le Conseil des clans, par manque de travail et d'autres sujet à traiter se décida enfin à rédiger avec réticence le message à l'égard de ces être étranges qui à peine arrivés les menaçait pour d'obscur raison qui restait purement philosophique à leur avis, mais bon il y'a des fous partout et certain sont plus dangereux que d'autres, surtout lorsqu'ils disposent d'une flotte de combat capable d'anéantir toute trace de l'humanité qu'ils sont sensés protéger.

Ici le Conseil des Clans de l'Empire de Satsuma,

Nous ne prendrons pas la peine de discutailler sur la légitimité on ne peut plus discutable de vos actes, même aux égards des vieilles loi de la fédération qui est aujourd'hui moribonde à cause de sa propre faiblesse, entraînant avec elle des millions de nos frères dans la mort. Car la question demeure Commandant, où étiez vous lorsque l'humanité eut besoin de vous?? Nous sommes heureux des nouvelles que vous apportez, nous ne sommes pas les seuls survivant, d'autre ont réussit à s'échapper, mais vos manière méprisable sont trop semblable à celle que vous entendez condamner pour que l'on vous accueil à bras ouvert.

Plusieurs organes multi-nationaux ont déjà été mis en place ou le serons prochainement puisque nous en discutons déjà, et même si certains des peuples présent semblent avoir régresser à l'état de dangereux animaux, les exterminer ne nous rabaisserait-il pas à leur hauteur?? La violence n'est et ne sera jamais le bon moyen de résoudre les conflits, même s'il existe quelques exceptions... Mais nous coopérerons.

La dernière chose que nous aimerions savoir, s'est comment vous compter rentrer dans notre galaxie d'origine, car si cela s'avérerai nécessair,e nous sommes prêts à envoyer nos maigre force en soutien pour la survie du peuple humain, nous ne faillirons pas à la mémoire de ceux ayant sacrifié leurs vie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BioGRAD

avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 25/10/2010

MessageSujet: Re: De Nouveaux Réfugiés ? (An 24)   Lun 22 Nov - 18:25

Plusieurs jours durant, le Recteur Universitaire attendît une réponse qui ne vînt visiblement jamais. Les recteurs étaient consternés devant tant d'indifférences malgré leur zèle le plus total. Une dévotion logique et respectable tout de même, nullement menée par une quelquonque croyance religieuse ou totalitarisme. Boris Ivanovitch quitta même le conseil, visiblement perturbé de ne pas trouver la confiance qui régnait avant son échec de Sarekuwa. Les dirigeants Corporatistes actuels se questionnèrent longuement. Des peuples s'opposaient à l'autorités des vestiges de la Fédération Unie et les croiseurs passaient d'un mode hostile à un mode défensif, quasiment même de surveillance. L'absolu convictions des Corporatistes s'ébranlaient fortement. Jusqu'à ce que la professeur Romanov crie par dessus la mêlée pour être enfin entendue. sa petite voix aiguë ne réussissant pas à traverser le brouhaha actuel du sénat technologique.

- Silence!

Plusieurs s'élevèrent d'injustice et demandèrent à la secrétaire de faire taire ceux qui essayaient de passer par dessus la sauvage mêlée verbale, mais cette dernière frappa de son gong magnétique, forçant le calme à revenir dans la salle. C'était Miranda elle-même qui venait de crier. Elle identifia et donna la parole à la recherchiste Taïssya ceux qui s'étaient fâchés s'excusèrent. Cette femme représentait le domaine le plus respecté de la nation. Bien qu'elle n'ait aucun poste officiel, Taï représentait l'idéal corporatiste à savoir l'hégémonie de la culture. Spécialistes en tous les domaines des sciences humaines, elle menait les discussions sur cette façade. Mais sa petite voix et son tempérament l'empêchait de pouvoir être aussi bien écouté que ses comparses Recteurs.

- Ils n'attendent pas une soumission, mais que nous comprenions une première leçon. Le temps m'est pas à la dévotion, mais à la ré-éducation de tous les états de New Eden. Pas comme l'entendent les nomades flottes pirates, mais bien que nous cessions de penser conflictuel ou terreur, mais bien de détermination pour recommencer a neuf.

Recteur Valkior, annoncez-cela à l’amiral des vestiges et ils cesseront de nous viser.


Bien que plusieurs ne comprirent qu'en partie ou se refusèrent à comprendre, les Recteurs principaux entendirent raison. Ils ne leur fallu pas grands temps pour rassembler leur partisans et faire entendre la logique psychologique à leurs confrères. La majorité fût rapidement atteinte en ce sens. Le recteur Universitaire fît alors une nouvelle déclaration avec l'appui du Rectorat.

- Amiral de la Fédération, c'est une importante leçon d'humilité que vous venez de nous fournir à tous. Bien qu'il nous ait fallu un certain temps pour le comprendre, je comprends et accepte votre discrète demande. Le temps n'est plus au chaos et au temps de la terreur. Il n'est pas question de soumission, mais bien d'acceptation de nouvelles bases non?

En tant que principal représentant de la Corporation technologique du Québec, je tiens à m'excuser auprès de tous les peuples de New Eden, particulièrement envers Veram Fidem, la Horde d'Or et Haresis pour avoir contribuer aussi intensément au chaos et au climat de terreur et de tensions les uns envers les autres.

Nous abandonnons derechef le rôle que nous nous étions imputés jusqu'alors. Nous nous engageons à renforcer l'humanité en la faisant fructifer et en la développant de par tous les moyens autres que par la force, l'intimidation ou l'agressivité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De Nouveaux Réfugiés ? (An 24)   

Revenir en haut Aller en bas
 
De Nouveaux Réfugiés ? (An 24)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 2 joueurs nouveaux sur montréal cherchent du RPG
» Nouveaux Equipements pour Mordheim.
» les nouveaux pots
» INFORMATIONS INEDITES ! UN MESSAGE SPECIAL POUR TOUS LES NOUVEAUX CONVERTIS !
» Nouveaux jouets pour TNT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deep Space Pioneer :: Administration et Archives :: Archives-
Sauter vers: